Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  LIVE

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2015 Beyond The Red Mirror
 

- Style : Power Symphony, Galloglass, Manticora, Iron Savior, Gamma Ray
- Membre : Demons & Wizards, Serious Black, Coldseed, Sinbreed
- Style + Membre : Savage Circus
 

 Site Officiel (1646)
 Site Francophone (1222)

BLIND GUARDIAN - The Sacred Worlds And Songs Divine Tour 2010 (2010)
Par JEFF KANJI le 24 Octobre 2019          Consultée 530 fois

"At The Edge Of Time" constitue sans nul doute un véritable tournant dans la carrière de BLIND GUARDIAN, car c'est sur ce disque qu'il met le pied dans le Metal Symphonique, avec orchestre itou. Le groupe a fait monter la tension depuis la sortie l'année précédente de "Sacred", titre écrit pour le jeu vidéo du même nom. Ainsi, alors que la sortie du neuvième album des Allemands s'apprête à sortir, il collabore par l'entremise de Nuclear Blast, avec Metal Hammer pour sortir un produit promotionnel qui viendra assumer sa nouvelle facette symphonique, après avoir livré en single un "A Voice In The Dark" plus consensuel.

Mais non content de nous présenter une version éditée de "Sacred Worlds" (essentiellement amputée de son introduction orchestrale), "The Sacred Worlds And Songs Divine Tour 2010" sous son titre à rallonge, nous propose un best of du concert donné par le Gardien Aveugle lors de l'édition 2007 du Wacken. Alors c'est un cadeau qui a forcément une résonnance chez moi, étant donné que j'ai fait le pied de grue au premier rang de la True Metal Stage depuis le début du show d'AMORPHIS jusqu'à celui des Allemands que je voyais pour la première fois ! J'avais pris une bonne claque, même si le tempo plus mesuré des morceaux les plus agressifs m'avait quelque peu chagriné (on s'en rend bien compte sur "Born In A Mourning Hall". Hansi, qui portait encore les cheveux longs et sa petite bedaine, arpentait la scène de façon encore un poil maladroite, mais il envoyait le bois, avec ce "Into The Storm" qui enchaînait à la suite de "War Of Wrath" qui plonge la foule dans l'ambiance. Nous sommes quatre ans après la sortie de "Live" et le public reprend les mots de la narration comme un seul homme.

Le set est certes amputé (il durait une heure et demie) mais retranscrit bien l'offensive constituée par un concert des Allemands, aux guitares tranchantes, aux percussions aussi Thrash que Power et aux mélodies virevoltantes inépuisables. Peu de surprise pour le fan et un choix orienté pour les néophytes avec les indéboulonnables "Mirror Mirror", "Nightfall", "Valhalla" ou "The Bard's Song". "Fly" le single iconoclaste de "A Twist In The Myth" qui passe très bien dans ce contexte. On est sur du très solide. Pas de quoi être surpris outre mesure pour qui a déjà le "Live" dans les esgourdes, mais l'ambiance de Wacken est vraiment particulière. En revanche, quand il joue à domicile, Hansi ne parle que sa langue natale, ce qui peut empêcher de suivre un peu le déroulement du concert.

"Sacred Worlds" est un morceau ambitieux et fabuleux sur lequel on a eu loisir de s'exprimer depuis que "At The Edge Of Time" a débarqué fin juillet 2010, le fait de ne pas avoir sa longue introduction exclusivement orchestrale pourra peut-être chagriner, mais cette version éditée permet d'entrée directement dans le vif du sujet. Plus proche de "Sacred" le morceau qui a servi de base à cette composition. Les riffs sont mammouthesques et le chant d'Hansi impérial (ce qui n'est pas toujours le cas sur le Live même si le niveau est déjà épatant).

Alors je vous fais partager une petite madeleine de Proust certes, servie par un fan absolu du groupe, ce qui ne manquera pas d'en questionner quelques-uns sur la pertinence de ce papier. L'objet avait une véritable valeur ajoutée à l'époque de sa sortie, mais il est vrai que les arrivées dans les bacs de "At The Edge Of Time" puis bien plus tard du "Live Beyond The Spheres" ont largement compensé ce "Sacred Worlds And Songs Divine Tour 2010", mais pendant bien dix ans, c'est bien la seule source audio dont nous bénéficiions pour écouter du live récent des Allemands. Après il est intéressant que cela coïncide avec l'essor des sites de vidéos, qui permettent depuis quelques années maintenant de se repasser des shows en intégral, notamment celui de ce fameux Wacken 2007 (mais aussi 2011 ainsi que le dernier passage des Allemands au Hellfest).

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


KAMELOT
Silverthorn (2012)
Diabolique Jolee

(+ 1 kro-express)



BLIND GUARDIAN
Memories Of A Time To Come (2012)
Merci BLIND GUARDIAN !


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Hansi Kürsch (chant)
- Andre Olbrich (guitare & chœurs)
- Marcus « Magnus » Siepen (guitare & chœurs)
- Fredrick Ehmke (batterie)
- -
- Oliver Holzwarth (basse, chœurs)
- Michael Schüren (claviers)


1. Sacred Worlds (metal Hammer Edit)
- Live In Wacken 2007
2. War Of Wrath
3. Into The Storm
4. Born In A Mourning Hall
5. Nightfall
6. Fly
7. Valhalla
8. The Bard's Song (in The Forest)
9. Mirror Mirror



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod