Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  DVD

Commentaires (4)
Questions / Réponses (2 / 5)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

1983 Kill 'em All
1984 Ride The Lightning
1986 Master Of Puppets
1988 ...and Justice For Al...
1991 Metallica
1993 Live Shit: Binge & Purge
1996 Load
1997 Reload
1998 Garage Inc.
1999 S&m
2003 St. Anger
2008 Death Magnetic
2016 Hardwired... To Self-...
 

- Style : Exodus, Evile, 4 Arm, Spirit Web, Diamond Head, Heathen, Anthrax, Slayer, Rage, Night Viper, Xentrix
- Membre : Ozzy Osbourne , Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Echobrain, Film
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2302)
 Fan Club Officiel (2423)
 Fan Club Français (local Chapter) (3741)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2760)
 Myspace (923)
 Chaîne Youtube (1075)

METALLICA - Cunning Stunts (1998)
Par METALINGUS le 14 Novembre 2017          Consultée 607 fois

Les « Mets » livrent ici une performance digne de l’album "Load" : long, gonflé, avec un effet visuel des plus belles qualités : pyrotechnie, jeux de lumière, scène centrale immense, tout est en place pour épater la galerie. Les gars font également preuves d’une arrogance déjà amorcée sur la tournée du Black Album, comme en témoigne quelques interactions de James avec la foule. Pourtant, les Four Horsemen livrent la marchandise avec des nouveautés qui passe amplement l’épreuve du Live : Une version allongée de "King Nothing", un "Until It Sleeps" malsain au possible sans oublier une première version plus longue de "Fuel". Quelques fautes seront malheureusement faites avec un "Nothing Else Matters" bâclé et sans âme, sans oublier un "One" arrivé trop tôt dans la set-list à mon goût.

Passons maintenant au moment principal du DVD : personnellement, j’ai bien aimé la fameuse scène de destruction. Pour moi, un spectacle est une vraie expérience qui est supposée en mettre plein la vue, et c’est exactement le cas avec ce segment. De plus, James et compagnie terminent le spectacle sous un jeu de lumières simpliste, mais très intimiste que je trouve intéressant et qui contraste bien avec la première partie.

Côté bonus, on n’a pas à se plaindre puisque de multiples entrevues nous sont présentées : l’équipe technique explique les différentes guitares de Kirk, mais aussi toute la complexité de la scène de destruction. Finalement, un petit documentaire est présent pour filmer METALLICA quelques minutes avant le spectacle avec les petits rituels de chacun.

Au final, "Cunning Stunts" est à l’image de l’album qu’il supporte : visuellement fort, se voulant à la fois puissant et choquant. L’effet est réussi pour certains, raté pour d’autres. À vous de choisir votre camp.

Morceau préféré : "Until It Sleeps".

A lire aussi en HEAVY METAL par METALINGUS :


Blaze BAYLEY
The Redemption Of William Black (2018)
La fin d'une trilogie




Blaze BAYLEY
Endure And Survive (2017)
Star Wars Blaze


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   LORENZOO
   METALINGUS

 
   (3 chroniques)



- James Hetfield (chant,guitare)
- Lars Ulrich (batterie)
- Kirk Hammett (guitare)
- Jason Newsted (basse)


1. So What
2. Creeping Death
3. Sad But True
4. Ain't My Bitch
5. Hero Of The Day
6. King Nothing
7. One
8. Fuel
9. Nothing Else Matters
10. Until It Sleeps
11. For Whom The Bell Tolls
12. Wherever I May Roam
13. Fade To Black
14. Medley

1. Last Caress / Green Hell
2. Master Of Puppets
3. Enter Sandman
4. Am I Evil?
5. Motorbreath



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod