Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (2 / 19)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Poison, Star Rats, Sweet
- Membre : Vinnie Vincent Invasion , Alice Cooper, Black Country Communion
- Style + Membre : Ace Frehley
 

 Site Officiel (300)
 Myspace (216)

KISS - Rock'n Roll Over (1976)
Par POWERSYLV le 18 Avril 2007          Consultée 10722 fois
L’album Destroyer fut un succès considérable et s’est bien vendu à travers le monde. Idem pour la tournée Spirit Of 76. Le groupe est célébré lors de concerts dantesques qu’il donne aux Etats-Unis mais aussi au Canada, en Europe … Les extraits variés de Destroyer ont permis de mettre au point un show plus surprenant et varié encore. C’est la gloire et la fameuse Kiss Army, le fan-club du groupe ne sait plus où donner de la tête. Pas le temps pourtant de savourer ce triomphe : KISS est pressé comme un citron et alors que nous sommes encore en 1976 (Destroyer est sorti juste quelques mois plus tôt), le groupe doit déjà se dépêcher pour donner un successeur à son dernier disque. Il faut dire que depuis 1974, la cadence est élevée pour le combo : 2 albums studio en 1974, 1 album studio et 1 live en 1975, et là, 2 albums studio pour 1976. Ce sera la dernière fois dans son histoire que le groupe sortira 2 disques studio dans la même année.

Le groupe s’attelle aux compositions, avec un esprit plus léger que ce qui a prévalu pour l’accouchement de Destroyer. Car malgré le succès de ce dernier, les musiciens décident pour ce sixième opus de revenir à une approche plus directe, plus homogène et plus rock’n roll, dans la tradition des 3 premiers albums. D’ailleurs, Eddie Kramer revient aux manettes et l’enregistrement s’effectue dans des conditions plus proches du live – il semble même qu’une salle de concert ait été occupée pendant les séances. Le titre parle de lui-même : Rock’n Roll Over. Ca veut dire ce que ça veut dire. Ce sera un album certes moins ambitieux que Destroyer mais plus spontané.

Sorti fin 1976, Rock’n Roll Over présente un KISS au summum de sa forme. C’est le grand retour à 100% au « fun, sex and rock’n roll » avec quelques pépites qui traverseront les ages : "Calling Dr. Love" bien sûr ! Gene Simmons exploite son côté sexuel et on se demande si celui-ci n’aurait pas aimé être gynécologue (arf) à l’écoute de ce titre. Lubrique et vicieux, notre vampire fait roucouler ses patientes (ou des petites infirmières à la bouche en cœur) sur le refrain. Ce riff carrré entre instantanément dans la caboche et on notera un très bon solo d’Ace Frehley. « Calling Dr. Love », un titre qui aura inspiré des vocations lorsqu’on sait que James Hetfield (METALLICA) aura fait ses premières armes dessus lorsqu’il était ado. Autre grand classique du disque, « Hard Luck Woman » est le titre léger du disque, une ballade qui semble inspirée de ce que pouvait faire un Rod Stewart par exemple à l’époque. On peut le considérer comme le petit frère de « Beth » (qu’on trouvait sur Destroyer) et c’est d’ailleurs Peter Criss qui chante aussi. « Hard Luck Woman » est réussie et amène de la fraîcheur dans ce disque de rock’n roll, même si elle est moins poignante que « Beth ».

« I Want You » qui démarre le disque est aussi un superbe titre, avec ce début tout doux où se pose la voix de Paul Stanley avant qu’un bon gros riff ne vous prenne à la gorge. « Love Em And Leave Em » est bien heavy, avec Gene au chant qui en même temps fait claquer sa basse : le rythme est marqué, les attaques des guitares sont fameuses et je ne parle même pas du solo tourbillonnant d’Ace qui là encore est efficace. Le heavy, c’est bien, mais quand on y injecte une dose de rock’n roll Kissien, c’est encore mieux. C’est chose faite avec d’autres titres du disque qui pour la plupart ne sont pas des classiques mais qui, de par leur efficacité, sont loin d’être du remplissage. « Take Me » est vraiment très entraînante et enjouée, avec un tempo bien rentre-dedans. Le groovy « Ladies Room » donne encore l’occasion à Gene de faire son vicelard, alors que « Baby Driver » chanté par Peter Criss est un pur moment de rock’n roll : le batteur y est enthousiaste avec sa voix erraillée caractéristique qui frise l’hystérie sur la fin du titre. « Mr. Speed » est amusante, dans l’esprit du groupe avec Paul qui fait le macho. Même chose sur le final bien heavy qu’est « Makin’ Love » : le disque finit ainsi comme il avait commencé. Je pense avoir énuméré l’ensemble du disque … ah non, il y a « See You In Your Dreams ». Sympa mais pour moi le titre le plus banal du disque (on ne s’étonnera pas que Gene le reprenne sur son album solo 2 ans plus tard vu que celui-ci ne cassera pas non plus trois pattes à un canard).

Rock’n Roll Over remet les pendules à l’heure et c’est reparti pour une nouvelle tournée triomphale dans la foulée. KISS semble à cette époque aussi intouchable qu’incontournable et les 4 musiciens profitent pleinement de ce succès. Gene Simmons devient même une personnalité de référence dans le monde de la rock music : c’est lui qui à cette époque découvre un tout jeune groupe de hard rock californien, emmené par un chanteur blond sulfureux et un guitariste à la virtuosité à couper au couteau. Il s’agit de VAN HALEN, groupe qui allait très bientôt faire parler de lui et dont Gene produira la première démo. Cependant et même si de l’extérieur tout semble rouler dans le bataillon KISS, des tensions au sein du groupe subsistent toujours. Notamment Ace Frehley qui se sent étouffé entre le duo Simmons/Stanley et qui se réfugie de plus en plus dans la drogue et l’alcool. Le prochain disque studio allait marquer la fin d’une époque.




Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   ALANKAZAME

 
   (2 chroniques)



- Paul Stanley (guitare, chant)
- Gene Simmons (basse, chant)
- Ace Frehley (guitare)
- Peter Criss (batterie)


1. I Want You
2. Take Me
3. Calling Docteur Love
4. Ladies Room
5. Baby Driver
6. Love'em Leave'em
7. Mr. Speed
8. See You In Yours Dreams
9. Hard Luck Woman
10. Makin'love



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod