Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD / ROCK / POP  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Slade, Poison, Star Rats, Sweet
- Membre : Vinnie Vincent Invasion , Alice Cooper, Black Country Communion
- Style + Membre : Ace Frehley
 

 Site Officiel (2209)
 Myspace (811)

KISS - Peter Criss (1978)
Par POWERSYLV le 1er Août 2007          Consultée 10095 fois

En 1978, KISS se lance dans un projet inédit : chacun de ses membres sort son album solo. Cette opération doit permettre à chacun de s'exprimer indépendamment tout en restant attaché à l'entité KISS, et de désengorger des tensions internes qui subsistent au sein du groupe depuis plusieurs mois. Cette crise est notamment liée au désir du guitariste Ace Frehley et du batteur félin Peter Criss d'être un peu plus entendus au sein du combo face à une paire Simmons/Stanley hydre à deux têtes du navire KISS. Etre reconnu pour ses talents et à égalité dans le groupe ... une attitude de tête brûlée que les 2 leaders ont un peu de mal à avaler. Une situation inconfortable pour Ace qui s'était de plus en plus réfugié dans l'alcool et les drogues.

Les batteurs ont souvent un rôle plus secondaires en terme de personnalité dans les groupes hard rock, mais Peter Criss était un peu une exception en participant aux compositions de KISS et même en interprétant quelques titres en tant que chanteur. Dans ce cadre, le fameux single « Beth » co-écrit par Criss (album Destroyer, 1976) reste un coup de maître car ce single a squatté le Top 10 américain pendant très longtemps avant que ne déboule « I Was Made For Loving You » 3 ans plus tard. Se croyant donc indispensable, le batteur se targuait au fond de lui de pouvoir faire jeu égal avec le duo Simmons / Stanley … qui ne voyaient pas forcément cela d’un bon œil. D’où crise.

Peter Criss était peut-être le musicien le plus éclectique et ouvert aux nouveautés dans le gang de New-York. Cela se sent dans cet album solo sur lequel il a travaillé avec Vini Poncia … et ce n’est peut-être pas par hasard si ce dernier s’est attelé également avec KISS au fameux Dynasty un an plus tard (Unmasked aussi en 1980). Comme quoi, le batteur pouvait peut-être se montrer plus persuasif qu’on ne le pense.

Toujours est-il que cet opus solo est assez surprenant et assez loin du hard rock Kissien. Les fans ont du déchanter à l’époque, et vu le contenu, c’est l’album solo qui a le moins marché (43è au Bilboard) (même s’il a atteint le stade platine). De nombreux musiciens sont présents avec leurs instruments selon les titres (basse, saxophone, claviers, chœurs …), on notera dans le tas la participation de Steve Lukather (TOTO) sur « That's The Kind Of Sugar Papa Likes » et « Hooked On Rock’n Roll » pour les soli de guitare. Peter et Vini se sont également entouré de plusieurs compositeurs assez différents pour ce disque qui est un mix de rock’n roll, de rhythm’n blues avec incursions de tonalités parfois jazzy, soul et même des passages disco. Cette musique en vogue à l’époque dans les milieux branchés fait des émules et des stars du rock tentent tour-à-tour l’expérience (le « Miss You » des ROLLING STONES, l’ex-BEATLES Ringo Starr, Rod Stewart et même un peu plus tard QUEEN …). KISS s’y mettra aussi sur les 2 albums suivants avec le célèbre « I Was Made For Loving You » (surtout) ou encore « What Makes The World Go Round ».

Cet album est déroutant. Le premier titre « I'm Gonna Love You » démarre sur des allures rock’n roll à la ROLLING STONES mais le refrain est carrément disco. Dur. L’album comporte 2 singles : « You Matter To Me » (deuxième titre de l’album) avec son intro ridicule au synthé qui couine, morceau de pop/disco acidulée et « Don't You Let Me Down » … ballade qui est jolie, lente et langoureuse qui fait penser à du mauvais Elton John. Les quelques moments plus rock’n roll (très souvent avec des chœurs soul) sauvent un peu la face : le sautillant « Tossin' And Turnin' » (reprise d’un chanteur américain des années 60, Bobby Lewis, et que KISS reprendra sur la tournée Dynasty), le groovy mais dynamique « That's The Kind Of Sugar Papa Likes » ou encore « Hooked On Rock’n Roll ». « Rock Me, Baby » est entraînante avec son piano et ses cuivres, et ressemble à du ZZ TOP en plus soft.

A côté, il y a des ballades (grosse proportion dans l’album) : « Easy Thing » est la plus belle, pas désagréable du tout à écouter. On y trouve des influences BEATLES mais aussi LED ZEPPELIN (pour le passage avec les cordes et les violons qui peut faire penser à « The Rain Song » du Dirigeable). « Kiss The Girl Goodbye » est sympa mais sans plus, alors que la ballade finale « I Can't Stop The Rain » est carrément cul-cul avec son refrain qui aurait pu être le générique de Santa Barbara.

Pour info, il semblerait que la plupart des chansons soient assez anciennes car elles proviennent du répertoire de l’ancien groupe de Peter d’avant KISS, LIPS. Il faut voir cet album solo comme une curiosité car ça n’a rien à voir avec le style KISS. Une curiosité en somme, peut-être aussi le fait de se démarquer de l’entité KISS. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que Peter sera le premier à quitter le groupe lors de l’enregistrement de l’album Unmasked début 1980 (il faut dire que sa dépendance à l’alcool n’arrangeait pas les choses non plus). Il partira ensuite pour une carrière solo plus confidentielle avant son retour provisoire au sein du groupe en 1996.

A lire aussi en HARD ROCK par POWERSYLV :


KISS
Creatures Of The Night (1982)
Quand le bisou redevient "mordant" ...

(+ 1 kro-express)



KISS
Ace Frehley (1978)
Le meilleur des 4 albums solo des membres du bisou

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Peter Criss (chant, batterie sur 'i'm gonna)
- Art Munson (guitare sur 'i'm gonna love yo)
- Brendan Harkin (guitare sur 'easy thing')
- Elliot Randall (guitare sur 'easy thing' et 'i)
- John Tropea (guitare sur 'easy thing', 'roc)
- Stan Penridge (guitare sur 'i'm gonna love yo)
- Steve Lukather (guitare sur 'that's the kind o)
- Bill Bodine (basse sur 'i'm gonna love you')
- Neil Jason (basse sur 'easy thing', 'rock)
- Allan Schwartzberg (batterie sur 'easy thing', 'ro)
- Lenny Castro (percussions sur 'tossin' and t)
- Bill Cuomo (claviers sur 'i'm gonna love y)
- Richard Gerstein (claviers sur 'easy thing', 'ro)
- Michael Carnahan (saxophone sur 'tossin' and tur)
- Tom Saviano (arrangements sur 'i'm gonna lo)
- Annie Sutton (choeurs sur 'easy thing', 'roc)
- Danny Faragher (choeurs sur 'i'm gonna love yo)
- Gordon Grody (choeurs sur 'easy thing', 'roc)
- Jimmy Faragher (choeurs sur 'i'm gonna love yo)
- Julia Tillman (choeurs sur 'tossin' and turni)
- Maxine Willard (choeurs sur 'tossin' and turni)
- Maxine Dixon (choeurs sur 'i'm gonna love yo)
- Tommy Faragher (choeurs sur 'i'm gonna love yo)
- Vini Poncia (choeurs)


1. I'm Gonna Love You
2. You Matter To Me
3. Tossin' And Turnin'
4. Don't You Let Me Down
5. That's The Kind Of Sugar Papa Likes
6. Easy Thing
7. Rock Me, Baby
8. Kiss The Girl Goodbye
9. Hooked On Rock `n´ Roll
10. I Can't Stop The Rain



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod