Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Questions / Réponses (1 / 4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Poison, Star Rats, Sweet
- Membre : Vinnie Vincent Invasion , Alice Cooper, Black Country Communion
- Style + Membre : Ace Frehley
 

 Site Officiel (2176)
 Myspace (770)

KISS - Alive : The Millenium Concert (2006)
Par ALANKAZAME le 26 Octobre 2010          Consultée 5121 fois

1996, KISS se reforme à la surprise générale avec le line-up original, le maquillage, les costumes et tout le tralala et part illico en tournée avec Ace Frehley et Peter Criss sous le bras. En 1998, le groupe réunifié se fend d’un nouvel album, "Psycho Circus", qui s’avéra être en réalité presque exclusivement l’œuvre de Gene Simmons et de Paul Stanley. En 2002, l’expérience prend définitivement fin avec le départ de Frehley, qui sera rapidement suivi deux ans plus tard d’un licenciement odieusement dégueulasse pour Criss. Finalement totalement infructueuse, cette expérience aura eu deux mérites : ramener le groupe à ses racines et offrir au public trois tournées incroyablement fructueuses. Voilà, le décor est planté et si vous n’êtes pas un affionado de la "Kisstory", vous avez besoin d’avoir ces éléments-là en main pour piger un minimum de quoi je vais vous parler dans cette chronique.

En 2000, sachant déjà sa fin proche, le KISS originel décide de pondre un quatrième "Alive", après le très surfait troisième opus qui faisait la part belle à la période démaquillée. Plus que jamais en proie à leur mégalomanie, les Américains enregistrent les dernières dates de la tournée promotionnelle de "Psycho Circus", dont une se déroulant dans la nuit du 31 décembre 1999 au 1er janvier 2000. Le "concert du millénaire", évidemment… Qu’on se rassure, KISS a toujours la même arrogance et le même goût de la démesure. Bien sot serait celui qui s’en plaindrait, car c’est toujours lorsqu’il en a fait des tonnes que ce groupe a su le mieux mener son attelage.

Finalement, les tensions auront raison de cet embryon d’"Alive IV" et la sortie du skeud, après avoir trainé en longueur pendant plusieurs mois, est définitivement annulée après le départ d’Ace Frehley. Ce n’est qu’en 2006 qu’on retrouvera ledit enregistrement dans le commerce, au sein du coffret rassemblant les trois premiers "Alive" et, donc, ce "Millenium Concert". A priori, cette fois-ci, le groupe ne s’est pas foutu de nos gueules et a vraiment décidé de proposer un enregistrement authentique de son concert donné à Vancouver, au Canada, devant près de 20 000 personnes. Très franchement, en entendant le truc, je me dit qu’ils ont bien fait de le laisser dans les cartons, parce que ça aurait sans aucun doute généré un nouveau scandale.

Sans aucun doute moins trafiqué qu’"Alive III", "The Millenium Concert" a quand même été sérieusement toiletté… Le son root et crado de la guitare de Fehley a été poli pour l’occasion et la différence avec les bootlegs de cette époque est criante. Le chant de Stanley, sans spontanéité, sent vraiment le réchauffé et je serais prêt à parier que cet abruti a encore réenregistré son répertoire en studio en remplacement de la performance originale. C’est moins évident pour Gene, qui m’a l’air suffisamment sincère sur ses titres de prédilection, en particulier "I Love It Loud", pour qu’on admette qu’il ait été vraiment capturé sur le fait. Pour ce qui est du public, on retrouve l’écueil d’"Alive III" : tout est surfait et les gens gueulent en permanence (ce qui est absurde pour qui a l’habitude de fréquenter les salles de concert) sans aucune cohérence, ce qui rend l’enregistrement, malgré une qualité technique globalement plutôt bonne, assez pénible à digérer sur la longueur.

Reste la setlist, qui accorde une place très importante aux fameux « classiques » des années 70 avec quelques essentiels des années 80 et des extraits de "Psycho Circus" (dont l’excellent "Into The Void" chanté par Frehley). On aurait bien aimé quelque chose de plus original, surtout quand on sait que la setlist originale de la tournée comportait beaucoup plus de titres parmi lesquels "King Of The Night Time World", excellent en version plus heavy, "Cold Gin" avec Ace au mirco sur le second refrain et "Shock Me", que le même Ace (décidément) chantait mieux que jamais. Dans tous les cas, on aurait vraiment rien eu de bien nouveau. Les amateurs occasionnels qui possèdent déjà les deux premiers "Alive" n’ont donc vraiment aucun intérêt à posséder cet objet de collection.

Ce qui sauve ce "Alive IV" avorté, finalement, c’est le fait qu’il n’ait jamais vu le jour. C’était probablement la chose la plus honnête que Stanley et Simmons ne se sont jamais résolus à faire, pour éviter de se foutre à nouveau de la gueule du monde avec un énième live surproduit, trafiqué et ne proposant pratiquement rien de nouveau. Reste le plaisir de retrouver les tubes de ce grand groupe avec un son plus moderne et des arrangements plus aboutis (mais du coup moins spontanés) que par le passé. Si vous n’avez aucun live de KISS, jetez-vous sur le coffret "Alive 1975-2000" paru en 2006, vous aurez celui-ci en plus des trois précédents. Autrement, passez votre chemin.

A lire aussi en HARD ROCK par ALANKAZAME :


RATT
Infestation (2010)
Here comes the glam !!!

(+ 2 kros-express)



BLACK COUNTRY COMMUNION
Live Over Europe (2011)
Attention, gros coup de cœur !


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
  N/A



- Paul Stanley (chant, guitare)
- Gene Simmons (chant, basse)
- Ace Frehley (guitare, chant)
- Peter Criss (batterie, chant)


1. Psycho Circus
2. Shout It Out Loud
3. Deuce
4. Heaven's On Fire
5. Into The Void
6. Firehouse
7. Do You Love Me
8. Let Me Go, Rock 'n' Roll
9. I Love It Loud
10. Lick It Up
11. 100,000 Years
12. Love Gun
13. Black Diamond
14. Beth
15. Rock And Roll All Nite



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod