Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (35)
Questions / Réponses (3 / 10)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1969 Pretties For You
1970 Easy Action
1971 Love It To Death
  Killer
1972 School's Out
1973 Billion Dollar Babies
1974 Muscle Of Love
1975 Welcome To My Nightma...
1976 Alice Cooper Goes To ...
1977 Lace & Whiskey
  The Alice Cooper Show
1978 From The Inside
1980 Flush The Fashion
2011 Welcome 2 My Nightmar...
2014 Raise The Dead : Live Fr...
2015 Hollywood Vampires
2017 Paranormal
 

- Style : The Throbs , Meat Loaf, Crash Kelly, Traumatisme
- Membre : Electric Angels, Savatage, Rainbow, Dennis Dunaway , Black Country Communion, Badlands, Ace Frehley , Kiss, F5, Winger
- Style + Membre : Dokken, Hollywood Vampires, Blue Coupe

ALICE COOPER - Trash (1989)
Par DAVID le 6 Juillet 2004          Consultée 13540 fois

L'heure de la renaissance a sonné pour Alice Cooper ! Trash est l'album qui lui a (enfin) permis de revenir sur le devant de la scène, ce qui ne lui était plus arrivé depuis Welcome to my nightmare en 1975. Après, faut voir dans quelles conditions se sont effectuées ce retour au top ! Il est toujours dangereux de faire l'amalgame entre réussite artistique et succès commercial, Trash en est l'exemple parfait.
Certes, depuis Constrictor en 1986, Alice Cooper ne cachait plus ses intentions d'effectuer une nouvelle percée aux USA, après des années de vache maigre. Mais Constrictor parait carrément heavy à coté de ce Trash hyper commercial.

Les vieux fans, ceux qui avaient suivi Alice Cooper même dans ses moments les plus difficiles au début des années 80, ceux-là ont du halluciner en écoutant un album aussi impersonnel !
Alice Cooper a en effet fait appel à tout le gratin du rêve américain pour l'aider à composer et à lui redonner un coup de jeune ; on peut recenser la participation des musiciens de Bon Jovi, Aerosmith, Steve Lukather, Joan Jett, sans oublier le "maker of" tubes, Desmond Child himself.

Avec Trash, Alice Cooper a réussi à s'attirer de nouveaux fans pas vraiment concernés par les albums "vieillots" des années 70 et les amateurs de sucreries FM et glam ont également été comblé. Que ce soit les choeurs de tafiolles sur les refrains, les riffs clichesques et déjà entendus 1000 fois entendus de hard rock américain ou la ballade langoureuse Only my heart talkin' (presque aussi nase que les ballades de Def Leppard, faut le faire !), on frise l'indigestion tant Trash est un bon résumé de tout ce que les années 80 ont de pire.
A part l'incontournable Poison et son super refrain, le reste, c'est de la soupe. Pourtant, rien de mauvais, ça reste bien foutu dans le genre. Mais le genre, il faut l'accepter justement et quand on connaît le passé de Vincent Furnier, on ne peut que regretter la disparition de SON style, à la fois théâtral, rock 'n' roll et délirant. Quelques moments restent appréciables comme le heavy Bed of nails qui rappelle ce qu'il y avait sur Constrictor ou Trash sur lequel on reconnaît la section rythmique d'Aerosmith (Joey Kramer et Tom Hamilton) ainsi que les guitares très influencées par le style de Joe Perry (même si ce n'est pas lui qui joue ici). On a aussi droit à une chanson de Bon Jovi, et je hais Bon Jovi ! C'est sur Hell is living without you où on reconnaît immédiatement le style de Bon Jovi, au niveau de la façon de chanter d'Alice sur les couplets et sur les choeurs du refrain. D'ailleurs, tous ces choeurs deviennent vraiment soûlants à force.

Ce manque évident d'identité (on a l'impression d'écouter une compilation de hard rock des années 80 avec un coup "la chanson de Joan Jett", après "la chanson d'Aerosmith", etc...) ne font pas de Trash l'album le plus apprécié par les puristes. Et tout ça a terriblement mal vieilli d'ailleurs ! Mais, après tout, la discographie d'Alice Cooper est suffisamment imposante pour que l'on puisse passer à autre chose et oublier Trash bien vite.

A lire aussi en HARD ROCK par DAVID :


Glenn HUGHES
Addiction (1996)
Hard rock




STATUS QUO
Quo (1974)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
   ALANKAZAME
   BAAZBAAZ
   DARK BEAGLE
   FENRYL

 
   (5 chroniques)



- Alice Cooper (chant)
- John Mccurry (guitare)
- Hugh Mcdonald (basse)
- Bobby Chouinard (batterie)
- Alan St. John (claviers)


1. Poison
2. Spark In The Dark
3. House Of Fire
4. Why Trust You
5. Only My Hart Talkin'
6. Bed Of Nails
7. This Maniac's In Love With You
8. Trash
9. Hell Is Living Without You
10. I'm Your Gun



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod