Recherche avancée       Liste groupes



      
SHOCK ROCK PSYCHEDELIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Meat Loaf, The Throbs , Crash Kelly, Traumatisme
- Membre : Savatage, Rainbow, Dennis Dunaway , Black Country Communion, Electric Angels, Ace Frehley , Kiss, F5, Winger
- Style + Membre : Dokken, Hollywood Vampires, Blue Coupe

ALICE COOPER - Pretties For You (1969)
Par DARK BEAGLE le 14 Mai 2016          Consultée 1608 fois

Vincent Furnier est un personnage particulier dans l’univers du Hard Rock et plus particulièrement dans le monde plus restreint du Shock Rock. Il s’est façonné une légende noire sous le nom de Alice Cooper, nom qu’il prendra légalement par la suite. Une carrière de plus d’un demi-siècle, une discographie longue comme le manche de pelle d’un fossoyeur, quelques apparitions cinématographiques (le clochard de Prince des Ténèbres, lui-même dans Wayne’s World ou encore Dark Shadows)… Il est l’une des figures majeures de la scène Metal et continue de se produire, vétéran inusable au service de la musique.

Et pourtant, il ne s’est pas construit tout seul. Ses origines, il faut les rechercher loin, au sein du ALICE COOPER BAND. S’il avait déjà ce pseudonyme, il faisait partie d’un groupe portant le même nom, il n’y avait pas cette mise en avant du chanteur au détriment des musiciens. La formation composait ensemble et se créait une alchimie et une image volontairement provocatrice et outrancière. Signé sur Straight, le label de Frank Zappa, ils se livraient à toutes les excentricités sonores, à l’instar de leur mentor, qui se désintéressa bien vite d’eux d’ailleurs.

Sur "Pretties For You", le ALICE COOPER BAND joue un Shock Rock Psychédélique, vaguement Hard, complètement barré. Le groupe essaye de donner une théâtralité à sa musique, mais le résultat est loin d’être convaincant pour le moment. Il manque une certaine cohésion entre les morceaux, ça part dans tous les sens sans se raccrocher à quoi que ce soit. "Pretties For You" s’avère encore aujourd’hui très difficile d’accès, quasiment dénué de ce qui fera la force du ALICE COOPER BAND durant la première moitié des années 70, avant que son leader ne s’en aille naviguer en solitaire.

En effet, nous ne retrouvons pas le côté vicelard qui caractérisait la musique du Coop’. Il y a bien sûr un mauvais esprit qui flotte sur ce disque, mais tout n’est qu’effleuré, rien n’est approfondi. Le principal souci du groupe est sa cohérence. La musique a de lourds relents psychédéliques et souvent les musiciens meublent le tout comme ils le peuvent durant de longues parties où l’instrumental prend le dessus, comme une jam qui ne devait jamais cesser. C’est long, c’est assommant, pourtant le disque ne dure même pas quarante minutes.

Le chant est dénué de ce côté morbide qui fera la réputation de Furnier par la suite. Il chante réellement et il n’a pas une mauvaise voix, le bougre, mais de là à enthousiasmer les foules, il y a un pas. Pourtant, un morceau, sorti en single à l'époque, va cristalliser à lui seul tous les espoirs que l’on peut placer au sein de cette formation : "Reflected". Le titre est concis et plutôt entraînant, il montre ce dont le groupe est capable de faire quand il se concentre sur son sujet. D’ailleurs, conscients de son potentiel, les musiciens le retravailleront quelques années plus tard, pour les besoins de l’album "Billion Dollars Babies", sous le nom de "Elected". Et cela montre très bien le potentiel de cette composition, qui se démarque totalement au milieu de cet amas de notes et des riffs mal dégrossis.

Quelques idées émergent, comme le duel harmonica/guitare sur "Sing Low, Sweet Cheerio", le premier morceau à tirer quelque peu son épingle du jeu, ou ce psychédélisme qui renvoie aux DOORS dès que le clavier entre en action, comme sur le correct (mais sans plus) "No Longer Umpire". C’est un Rock acide et aride que nous propose le ALICE COOPER BAND ici et c’est sur un terrain d’apparence infertile qu’il va essayer de se construire.

"Pretties For You" est un album dispensable, qui n’apporte pas grand-chose à l’équation Alice Cooper. Il a juste le mérite de montrer que la légende ne s’est pas forgée en un jour et d’apprécier la marge d’évolution des musiciens en l’espace de deux ans, avant que "Love It To Death" ne sorte et remette les pendules à l’heure et permette au ALICE COOPER BAND ne devenir une référence du Hard Rock américain, alors en pleine explosion. Pour les fans irréductibles.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


THE FIRM
The Firm (1985)
Bad zeppelin




ZZ TOP
Zz Top's First Album (1970)
Certified blues


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Alice Cooper (chant, harmonica)
- Michael Bruce (guitare, chant, claviers)
- Glen Buxton (guitare)
- Dennis Dunaway (basse)
- Neal Smith (batterie)


1. Titanic Overture
2. 10 Minutes Before The Worm
3. Sing Low, Sweet Cheerio
4. Today Mueller
5. Living
6. Fields Of Regret
7. No Longer Umpire
8. Levity Ball
9. B.b. On Mars
10. Reflected
11. Apple Bush
12. Earwigs To Eternity
13. Changing Arranging



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod