Recherche avancée       Liste groupes



      
SPEED METAL  |  E.P

Commentaires (12)
Questions / Réponses (1 / 5)
Lexique speed metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Edguy, Armory, Ape, Iron Savior, Primal Fear, Heavens Gate, Manigance, Hibria, Soulhealer, Shockmachine, Lovebites, Darker Half, Chroming Rose, Scanner, Zonata, Steel Attack, The Storyteller , Montany, Metalium, Insania, Heavenly
- Membre : Rawhead Rexx, Holy Moses, The German Panzer , Michael Kiske , Roland Grapow , Andi Deris , Masterplan, Unisonic, Place Vendome, Beautiful Sin, Pink Cream 69
- Style + Membre : Serious Black, Gamma Ray, Symfonia
 

 Site Officiel D'helloween (2193)
 Myspace (950)
 Chaîne Youtube (875)

HELLOWEEN - Helloween (1985)
Par JEFF KANJI le 25 Mai 2015          Consultée 1103 fois

Souvent, les grands se démarquent très vite… IRON MAIDEN l'a montré dès son premier opus, JUDAS PRIEST dès le second et quantité d'autres. Quand les routes de Piet Sielck et Kai Hansen se séparent, SECOND HELL (devenu IRON FIST) va recruter le guitariste de POWERFOOL et sur une marrante suggestion d'Ingo Schwichtenberg devenir HELLOWEEN.

Autant empreint du Heavy Metal légendaire d'alors que d'agressivité Thrash, genre en pleine explosion, le combo hambourgeois va malgré lui poser les bases d'un nouveau genre avec ce premier EP éponyme. Composé en grande partie par le tandem Hansen/Sielck, même si les crédits sont laissés au seul Kai, cet opus invente une forme de Heavy assorti de guitares en lames de rasoir et avec un goût prononcé pour la vitesse. Si le Speed Metal sortait les éléments agressifs de la NWOBHM pour semer les germes du Thrash, HELLOWEEN propose une évolution similaire entre ces deux genres arrivés à maturité, le Heavy et le Thrash. Le Power Metal est né même s'il sera définitivement canonisé sur les légendaires "Keepers" en redonnant toute son importance au chant mélodique. Le genre est ici encore sauvage, en témoignent les lignes vocales d'un Kai Hansen pas toujours très juste, mais diablement entraînant et fédérateur.

Les riffs, tantôt Maideniens mais surtout très Priestiens (on retrouvera cette influence dans tous les travaux futurs de Kai Hansen), s'accordent à merveille avec une rythmique basse-batterie d'une dynamique redoutable (Markus Großkopf est clairement un gros atout, amenant avec intelligence autant de relances que d'harmonisations, cf "Victim Of Fate"). En six titres pour autant de parpaings dans la tronche, HELLOWEEN vient de démontrer en une petite demi-heure son savoir-faire, son talent indéniable et son approche novatrice. Culte et fondateur !

A lire aussi en SPEED METAL par JEFF KANJI :


X JAPAN
紅/ Kurenai (original Japanese Version) (1988)
Les neuf vies du rouge sang




X JAPAN
オルガスム (1986)
We are X


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   DARK BEAGLE
   FENRYL
   JEFF KANJI

 
   (4 chroniques)



- Kai Hansen (chant,guitare)
- Michael Weikath (guitare)
- Markus Grosskopf (basse)
- Ingo Schwichtenberg (batterie)


1. Starlight
2. Murderer
3. Warrior
4. Victim Of Fate
5. Cry For Freedom



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod