Recherche avancée       Liste groupes



      
SPEED METAL  |  SINGLE

Lexique speed metal
L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Membre : Loudness
 

 Site Officiel (340)
 Myspace (300)
 Chaîne Youtube (338)

X JAPAN - 紅/ Kurenai (original Japanese Version) (1988)
Par JEFF KANJI le 7 Février 2014          Consultée 1350 fois

"Kurenai". Si un titre pouvait résumer X JAPAN ce serait sans doute celui-ci. Mélodique et échevelé, technique et assemblant le Speed Metal violent (la pochette du single précise bien « Psychedelic violence, crime of visual shock »), d’orchestrations classiques et de mélodie vindicative chantant le sang (Kurenai se traduit approximativement par rouge sang), le titre emblématique du répertoire des Japonais a connu plusieurs vies.

Si la pochette est bien celle du single tel qu’il sortît au Japon le 1er juin 1988, c’est d’une version un peu différente que je vais vous parler, celle sortie sous le sobriquet « sonic sheet » avec la même pochette. Pourquoi ? Parce qu’elle présente de nombreuses différences avec les versions plus connues que sont la version anglaise parue sur "Vanishing Vision" et autrement plus crue que celle emblématique de "Blue Blood".

Pourquoi cette version « sonic sheet » ? Et bien parce qu’après la version avec introduction orchestrale, celle amenée par les arpèges de hide, "Kurenai" disposait auparavant d’une toute autre intro, comme l’extrait de "X Live", mini-live de 1985 que le groupe vendait à ses fans lors de ses concerts, permettait de le constater (cette version est trouvable sur ton tube). Une intro plus mélodique qui tranche avec le parti pris mélancolique très poussé adopté sur le premier LP de X. Le chant de Toshi est différent lui-aussi, mélangeant allègrement anglais et japonais mais d’une façon encore différente des deux versions plus connues. Le tempo est en revanche déjà élevé et le son forcément un peu roots. Certaines harmonies vocales qui ont disparu des versions suivantes viennent également agrémenter les pré-chorus et Toshi prend un malin plaisir à hurler dans les aigus sur ces derniers comme il continuera de prendre plaisir à le faire en live jusqu’à la dissolution du groupe.

Sorti en promotion du premier opus des Japonais, ce "紅/Kurenai (original Japanese version)" est l’une des ultimes galettes sorties en indépendant par X sur le label Extasy Records fondé par Yoshiki. Et comme cela semble être devenu une spécialité, la version présentée ici est bien différente de celle de "Vanishing Vision" dont le groupe assure la promotion. Cette chronique, outre le but avoué qui est d’attirer votre curiosité, permet de proposer une version aussi exhaustive et claire que possible du mode de fonctionnement de la scène japonaise, fait de sorties promotionnelles multiples, entre EPs, singles, versions alternatives et compilations multiples, chose tout de même plutôt étrangère au public Metal d’ordinaire.

Les deux compilations "X Singles" et "Singles Box" viendront heureusement plus tard redonner de la lisibilité dans la discographie touffue des Japonais, ce qui épargnera à votre serviteur la rédaction des chroniques des dix-huit singles officiels sortis par les natifs de Chiba.

Note réelle : 4/5 (parce que tout de même les versions suivantes seront de meilleure qualité).

A lire aussi en SPEED METAL par JEFF KANJI :


X JAPAN
Blue Blood (1989)
La quintessence de l’EKKUSU




X JAPAN
Jealousy (1991)
C'est costaud le made in Japan


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Yoshiki (batterie, piano)
- Pata (guitare)
- Toshi (chant)
- Hide (guitare)
- Taiji (basse)


1. 紅/ Kurenai (original Japanese Version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod