Recherche avancée       Liste groupes



      
VISUAL KEI  |  B.O FILM

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Loudness
 

 Site Officiel (354)
 Myspace (315)
 Chaîne Youtube (351)

X JAPAN - We Are X (2017)
Par JEFF KANJI le 5 Novembre 2017          Consultée 1033 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Je dois avouer que X JAPAN commence à sérieusement jouer avec nos nerfs. On n'attend plus le nouvel album des Japonais, qui prend des formes d'arlésienne susceptible de faire passer "Chinese Democracy" pour une sortie rapide. Depuis que le groupe s'est reformé, il nous a délivré quelques nouveaux morceaux, pour la plupart prometteurs ("I.V.", "Jade"). Accompagnés de "Born To Be Free" et de "Without You", nous avons sans doute déjà plusieurs titres qui atterriront sur cet opus en anglais qui aurait déjà dû sortir au mois d'avril 2016 (sic).

Yoshiki a par ailleurs composé un autre inédit récemment pour la B.O. de "Saint Seiya" intitulé "Hero" et il y a fort à parier que ce titre à la "Say Anything" trouvera lui aussi sa place. Il en fut de même pour "Without You" après tout, sorti sur le "Eternal Melody II" de YOSHIKI. L'album à venir nous dirige ainsi sur un scénario au long cours à la "Dahlia" où les deux tiers des morceaux étaient déjà sortis en single entre 1993 et la parution de l'album.

Mais "We Are X" c'est un autre projet. Il s'agit d'un documentaire qui acte le comeback de X JAPAN au premier plan, dix ans tout de même après sa reformation. Retraçant l'histoire du groupe en profondeur, le documentaire accorde une place importante à l'histoire de Yoshiki et Toshi mais aussi aux membres du groupe, notamment au décès d'Hide et plus récemment celui de Taiji. Le documentaire a été primé au festival de Sundance et nous nous intéressons aujourd'hui à la bande originale qui l'accompagne.

Fait intéressant, il a été aisé de trouver ce disque dans mon enseigne de grande distribution habituelle, ce qui n'est pas un mince exploit. Même si Internet facilite grandement les choses, il est toujours un peu compliqué de se procurer les albums des Japonais. Ensuite, "We Are X" apparaît dans un premier temps comme une compilation de plus. Mais on y trouve deux inédits, des enregistrements de cette année, histoire de montrer que le groupe fréquente encore un peu le studio (le groupe a repoussé concerts et sortie d'album suite aux ennuis de santé rencontrés par Pata).

"Without You" n'est pas à proprement parler un inédit, puisque le titre avait été sorti en version piano dès 2005, et que Toshi l'a chanté lors de récents concerts du groupe, mais cette version studio est inédite. On y observe que le temps ne semble avoir aucune prise sur les deux hommes, le piano sensible de Yoshiki et la voix puissante de Toshi se mariant toujours aussi bien. Le nouveau titre présenté, "La Venus" est selon moi bien plus intéressant. On l'imagine très bien joué en compagnie de Pata, Sugizo et Heath (d'ailleurs le groupe l'a fait récemment). Une mélodie marquante et une construction typique des compos de Yoshiki, "La Venus" est surtout porté par une prestation poignante et impeccable de Toshi.

Pour le reste, "We Are X" dresse un panorama rapide de la carrière du groupe, n'omettant aucune de ses facettes, même si "The Last Live" est préféré à tout autre pour représenter les morceaux de "Blue Blood", là où "On The Verge Of Destruction" aurait sans doute proposé des alternatives intéressantes. "Silent Jealousy" est incroyablement sous-exploité, ce qui a de quoi surprendre, mais la responsabilité en incombe aussi aux réalisateurs, Yoshiki trouvant trop compliqué de s'investir entièrement dans le projet. En revanche, on peut écouter des germes du futur "Dahlia" dans l'instrumental "A Piano String in Es Dur". "Dahlia" est un parfait condensé du savoir-faire de X JAPAN pour mêler ses penchants Rock au Speed Metal de ses débuts. "Xclamation" montre aussi comment X JAPAN sonne quand il lâche complètement la bride, et bonne idée que d'avoir inclus la belle pièce symphonique "Longing ~Setsubou No Yoru ~" initialement disponible en single, le deuxième "Longing", très différent étant sur l'album "Dahlia". On a aussi droit à un edit de "Art Of Life" se focalisant sur la troisième partie.

En proposant des versions inédites, un panorama d'un X JAPAN post 1990 avec un gros accent mis sur la période 96-97, juste avant le split, et plus proche de ce vers quoi tend X JAPAN à l'heure actuelle, "We Are X" n'est pas une compilation comme celles qui fleurissent depuis trop longtemps. Cela faisait une vingtaine d'années que tout le monde réclamait à Yoshiki un documentaire sur le plus grand groupe japonais. Vingt ans après son split, dix ans après sa reformation, X JAPAN returns.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


STRYPER
To Hell With The Devil (1986)
Le chef d'œuvre coincé entre deux grands albums




SAVATAGE
Return To Wacken (2015)
Ma compilation idéale pour découvrir le groupe


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Pata (guitare)
- Yoshiki (batterie, piano)
- Hide (guitare)
- Toshi (chant)
- Taiji (basse)
- Heath (basse)


1. La Venus (acoustic Version)
2. Kurenai (from The Last Live)
3. Forever Love
4. A Piano String In Es Dur
5. Dahlia
6. Crucify My Love
7. Xclamation
8. Standing Sex (from X Japan Returns)
9. Tears
10. Longing ~ Setsubo No Yoru ~
11. Art Of Life – 3rd Movement
12. Endless Rain (from The Last Live)
13. X (from The Last Live)
14. Without You (unplugged)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod