Recherche avancée       Liste groupes



      
SPEED METAL  |  SINGLE

Lexique speed metal
L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Membre : Loudness
 

 Site Officiel (340)
 Myspace (300)
 Chaîne Youtube (338)

X JAPAN - I'll Kill You (1985)
Par JEFF KANJI le 20 Août 2013          Consultée 1358 fois

Japon, Chiba, 1977.
Toshimitsu Deyama et Yoshiki Hayashi découvrent KISS et forment DYNAMITE alors qu’ils sont âgés d’à peine douze ans. Cinq ans plus tard, ils fondent ensemble un nouveau groupe auquel ils ne parviennent pas à trouver un nom. Par la force des choses le groupe « X » garde son patronyme et une légende est née.

Portés par de solides aspirations artistiques tournées vers le Metal alors en pleine explosion en Europe et surtout aux USA (rappelons que le Japon était sous protectorat américain jusqu’en 1952 d’où une influence non-négligeable sur la culture japonaise), ceux que l’on connaîtra très vite sous les noms de scène Toshi et Yoshiki essaient différents musiciens afin de concrétiser leur vision musicale.

Yoshiki, fin pianiste (instrument qu’il pratique depuis ses quatre ans) est initié à la batterie dès ses dix ans, afin de lui permettre d’extérioriser l’agressivité et la colère liées à la mort de son père suicidé cette année-là. Après quelques démos ultraconfidentielles, X parvient à signer un petit contrat avec Dada records après trois ans de recherches infructueuses.
Il faut dire qu’à l’écoute de "I’ll Kill You" on comprend pourquoi ! Personne ne veut signer ce groupe de teenagers qui pratique une musique extrêmement violente et dont le visuel pique sévèrement les yeux. Il faut dire qu’entre les coiffures multicolores et improbables, les tenues de scène qui mélangent look Heavy Metal SM et kabuki, maquillages inclus, X se démarque assez nettement de ses concurrents. Mais c’est surtout grâce à sa musique que X peut faire parler de lui. La formation, outre Yoshiki et Toshi, se compose à cette époque de Terry et Tomo aux guitares et d’Atsushi à la basse mais c’est déjà Yoshiki qui est à l’écriture ; il composera 95% des morceaux de X JAPAN.

Pratiquant un Speed Metal pas éloigné de celui pratiqué par HELLOWEEN au même moment, X est agressif, extrême mais possède déjà ce sens mélodique qui fera merveille plus tard. Alors la production est assez roots mais relativement claire et les premières notes de guitare se font véloces et corrosives mais relativement simples et directes. Le chant de Toshi est un peu plus aigu que celui que nous lui connaîtrons quelques années plus tard mais possède déjà cette hargne qui fera le succès du vindicatif "Blue Blood" et ce dès l’introduction.

Le titre "I’ll Kill You" surprend par son tempo frénétique et l’énergie déployée par les cinq membres du groupe. Il s’avère tout à fait hymnique et cette version brute de décoffrage, si elle ne bénéficie pas encore de l’apport de Pata et hide ni de Taiji (qui rejoindra le groupe brièvement en novembre 1985 pour le quitter très vite), possède comme principal attrait sa sauvagerie héritée de VENOM ou AGENT STEEL et son sens mélodique qui rapproche plus le groupe de la vague Speed Metal américaine que du Heavy mélodique de la Vierge de Fer. Tout à fait jouissif en fin de compte, surtout avec cette double grosse caisse redoutable envoyée par Yoshiki sur le final !

On sera plus réservé pour "Break The Darkness" qui sans démériter, avec ses riffs NWOBHM à la MERCYFUL FATE et ses multiples alternances de tempo, peine à trouver sa cible malgré un refrain mélodique pas dégueu mais qui donne l’impression de ne pas avoir été bien finalisé. Plutôt anecdotique. On notera également que les paroles sont pour les deux titres intégralement rédigées en anglais. Un mot également sur l'artwork qui lui aussi se veut violent car il s'agit d'un montage photo réalisé à partir de clichés de cadavres pris pendant la guerre du Vietnam.

Les mille exemplaires de ce single vont s’écouler en un rien de temps et affirmer X comme une sacrée bande de terroristes du son à l’énergie incroyable et au gros potentiel. C’est qu’en 1985, il faut chercher profondément dans l’underground pour trouver quelque chose de plus intense que l’éponyme de ce premier single qui permettra à X de se faire un nom dans l’underground japonais grâce entre autres à l’apparition du titre "Break The Darkness" sur la compilation "Heavy Metal Force III", compilation sur laquelle figure également "Vampire", composition de SABER TIGER, formation originaire de Kanagawa menée par un certain hide.

5/5 pour "I’ll Kill You"
2/5 pour "Break The Darkness"

A lire aussi en SPEED METAL par JEFF KANJI :


X JAPAN
Blue Blood (1989)
La quintessence de l’EKKUSU




X JAPAN
Jealousy (1991)
C'est costaud le made in Japan


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Toshi (chant)
- Terry (guitare)
- Tomo (guitare)
- Atsushi (basse)
- Yoshiki (batterie)


1. I’ll Kill You
2. Break The Darkness



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod