Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  DVD

Commentaires (3)
Questions / Réponses (2 / 1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

1983 Kill 'em All
1984 Ride The Lightning
1986 Master Of Puppets
1988 ...and Justice For Al...
1991 Metallica
1993 Live Shit: Binge & Purge
1996 Load
1997 Reload
1998 Garage Inc.
1999 S&m
2003 St. Anger
2008 Death Magnetic
2016 Hardwired... To Self-...
 

- Style : Exodus, Night Viper, Diamond Head, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Slayer, Heathen, Rage, Anthrax
- Membre : Jerry Cantrell , Film, Ozzy Osbourne, Flotsam And Jetsam, Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Echobrain, Kirk Hammett
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2701)
 Fan Club Officiel (6786)
 Fan Club Français (local Chapter) (4429)
 New Fan Club Français (local Chapter) (3176)
 Myspace (1505)
 Chaîne Youtube (13952)

METALLICA - Orgullo, Pasión Y Gloria (2009)
Par JEFF KANJI le 2 Janvier 2022          Consultée 262 fois

METALLICA s'est lancé un pari fou pour sa tournée homérique promouvant "Death Magnetic", capter et enregistrer trois prestations, à chaque fois montées et réalisées en partenariat avec des équipes locales afin à la fois de valoriser le public auquel il s'adresse et faire travailler des gens qui allaient immanquablement donner une personnalité différente à chaque sortie, la rendant bien évidemment indispensable pour les fans. Sachant que le groupe change de setlist tous les jours (voire plusieurs fois dans la même journée comme nous le montre l'un des petits passages documentarisés sur lesquels je reviendrai), je trouvais la perspective plus qu'encourageante et me disait que certes être fan de METALLICA commençait à demander un peu de moyens, mais bon, rien ne pressait après tout. Et après la réussite absolument brillante de "Français Pour Une Nuit", j'avais un peu hâte de voir arriver le deuxième chapitre, qui allait voir les Four Horsemen retrouver le massif public mexicain, devant lequel il avait gravé le "Live Shit" quinze ans plus tôt.

C'est grâce à sa disponibilité sur Amazon Prime que j'ai enfin visionné en entier et d'une traite "Orgullo, Pasión Y Gloria" pendant la trêve des confiseurs. Et déjà deux éléments m'ont fait tiquer d'entrée ; la qualité d'image, assez éloignée de celle du Live aux arènes de Nîmes, et surtout particulièrement inégale selon les caméras, un montage "cut" qui fatigue extrêmement vite, et des erreurs de montage dès le premier morceau, où James à deux reprises porte son Explorer blanche, alors qu'il joue sur sa Truckster gris metallisée sur le morceau de toute évidence. Bon, les Lives de '89 et '92 n'étaient pas exempts de ce genre d'erreurs, mais la qualité n'était pas la même non plus, et surtout, les moyens n'étaient pas les mêmes. Certes, vu la démesure de l'évènement, les plans aériens, quoique flous et donnant l'impression de sortir de mauvaises copies de VHS, sont assez saisissants et donnent la mesure de cette marée humaine qui est venue trois soirs de rang louer le plus grand groupe du monde.

Le montage est épuisant, mais c'est sans compter ce que je déteste le plus dans les Lives ; qu'ils soient entrecoupés de petits reportages en coulisses ; cela me casse le délire, et même si cela permet de s'immerger dans la folie des fans latino-américains, d'un point de vue de Français, je pense que c'est aussi fascinant que fatigant en fait. Cela permet de comprendre en revanche à quel point les fans mexicains sont impliqués et ce que représente METALLICA pour eux. On ne peut clairement pas rivaliser en France c'est certain. Mais hormis ce passage où Robert Trujillo lit le petit discours qu'il a préparé en espagnol, honorant sa mère née au Mexique, la réaction de l'audience est assez incroyable et Rob est bien mis en valeur sur ce show, tant au niveau de l'image que du mix.

Parce que parlons quand même du montage de ces trois soirs. Au niveau de la vidéo, plus le concert avance, plus on prend l'ampleur de la catastrophe. Outre les faux-raccords et la qualité d'image, on peut aussi parler du manque de rythme et de souffle de ce concert, contrairement une nouvelle fois au "Français Pour Une Nuit" où, comme le disait joliment Fightfirewithfire, on sentait presque la brise qui soufflait ce soir-là. Cela est même déroutant sur les plans de Lars, qui visiblement n'était pas dans la même forme les trois soirs, le passage d'un morceau à l'autre le montrant parfois épuisé d'un coup, avant de nous le montrer frais comme un gardon sur le suivant. Seul point positif on s'attarde beaucoup sur les guitares et notamment les soli et ça fait plaisir, Kirk est particulièrement gâté et on peut vraiment s'immerger dans son jeu, ça c'est géant, si vous êtes guitariste...

Ce qui sauve ce Live, c'est plutôt l'audio, très clairement, parce que, encore plus si on prend en compte l'édition deux DVD qui comprend un set entier de titres différents, parmi lesquels le très rare "Trapped Under Ice" ainsi qu'une autre sélection de titres de "Death Magnetic", METALLICA délivre une setlist qui s'appuie sur ses trois premiers albums et son dernier-né, ne laissant qu'un espace limité à ses autres disques, faisant même des choix de reprises plus inhabituels ("The Wait", "Killing Time"), mais à une époque où METALLICA en visionnaire profite de sa puissance financière pour nous livrer régulièrement des versions live de ses morceaux sur YouTube, "Orgullo, Pasión Y Gloria" conserve-t-il un réel intérêt en 2021 ? Hélas non. Pourtant quand je repense à cet enchaînement "Creeping Death" – "For Whom The Bell Tolls" (une des si ce n'est la meilleure version live avec Robert Trujillo) – "Disposable Heroes", putain…

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


PRIMAL FEAR
Delivering The Black (2014)
Après 16 longues années




ARIA
Hell's Dance (2007)
Consécration pour le ARIA new look


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- James Hetfield (chant, guitare)
- Robert Trujillo (basse)
- Lars Ulrich (batterie)
- Kirk Hammet (guitare)


1. The Ecstasy Of Gold
2. Creeping Death
3. For Whom The Bell Toll
4. Ride The Lightning
5. Disposable Heroes
6. One
7. Broken, Beat & Scarred
8. The Memory Remains
9. Sad But True
10. The Unforgiven
11. All Nightmare Long
12. The Day That Never Comes
13. Master Of Puppets
14. Fight Fire With Fire
15. Nothing Else Matters
16. Enter Sandman
17. The Wait
18. Hit The Lights
19. Seek & Destroy



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod