Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Nightwish, Northern Kings, Cardiant, Marenne, Eternal Tears Of Sorrow, Virtuocity
- Style + Membre : Sinergy
 

 Site Officiel (79)
 Chaine Youtube (80)

TAROT - Follow Me Into Madness (1988)
Par JEFF KANJI le 9 Janvier 2019          Consultée 700 fois

Flamingo était une petite boîte qui démarrait, et l'aventure menée de concert avec TAROT tenait beaucoup de la débrouille et les retombées de "Spell Of Iron" auraient pu être bien plus importantes dans une structure comme Spinefarm (si elle avait existé à l'époque). Le marché est difficile en Finlande et c'est essentiellement par la débrouille, les émissions de radio et les concerts que les groupes peuvent espérer se faire connaître. Et en tant que pionnier, TAROT doit redoubler d'ingéniosité.

Il tente alors, comme ça se faisait beaucoup à l'époque, de sortir un single courant '87 pour faire monter la pression avant la sortie de "Follow Me Into Madness" ; idée pertinente, car "Rose On The Grave" fait toujours partie des classiques du groupe à l'heure actuelle, et figure en bonne place sur la compilation "Shining Black". Le Heavy fortement enraciné dans la NWOBHM a sacrément mûri également, et désormais on ressent beaucoup plus ce qu'a apporté Yngwie MALMSTEEN depuis sa Suède voisine, notamment en termes de vitesse. Les parties de batterie s'envolent, le tempo accélère, les guitares proposent bien plus d'harmonies, et les vocaux de Marco Hietala sont nettement plus assurés.

Le Heavy Mélodique de TAROT est cependant loin de se standardiser, et "Follow Me Into Madness" va proposer un disque plus équilibré et au moins aussi digeste que son prédécesseur. On alterne ici entre titres enlevés, Heavy voire FM à certains égards ("Rose On The Grave" bien sûr). Petite anecdote sur ce titre ; je sais pas si ça vous le fait mais systématiquement les coups de trémolo de Zachary Hietala avant le refrain me font penser à un hennissement de cheval. On observe des influences plus diversifiées et un sens de la détente qui donnent à "Follow Me Into Madness" un côté VAN HALEN-ien pas désagréable du tout : c'est assez flagrant sur "Blood Runs Cold" qui force le trait avec son final débile et son groove endiablé à la "Hot For Teacher".

Le Heavy massif mais mélodique reste majoritaire et il faut noter que Pecu Cinnari a la main lourde sur la double et que son jeu dynamique est particulièrement mis en valeur par une production flatteuse qui s'inspire de ce qu'on connaît d'un Cozy Powell par exemple. Il faut dire que Marco Hietala n'est pas seulement un vocaliste qui assure, ses parties de basse sont loin d'être minimalistes (ces petits plans flashy sur "I Don't Care Anymore"). C'est ainsi avec des morceaux comme "Follow Me Into Madness", "Descendants Of Power" ou "No Return" qu'on tient l'essence du style TAROT première époque arrivé à une certaine forme de maturité, même s'il reste des relents de "Spell Of Iron" assez flagrants (sur un "Breathing Fire" par exemple). "Follow Me Into Madness" contient moins de classiques que le premier album mais pour autant je le trouve meilleur. Je ne lui aurais peut-être pas accordé autant de crédit au départ, mais je dois avouer l'apprécier de plus en plus à chaque écoute, et ça fait des mois que je me le passe de temps en temps sans m'en lasser, depuis la chronique de "Spell Of Iron" en fait.

De toute manière, même si on observe une évolution singulière entre "Spell Of Iron" et ce "Follow Me Into Madness", les deux premiers opus de TAROT constituent un bloc ; sa première époque. Car suite à la sortie de son second album, le groupe se mettra en pause, se séparant au passage de son second guitariste Mako H avec qui il entretenait des relations de plus en plus tendues, pour embaucher un claviériste à sa place, ce qui va considérablement modifier le son du groupe au cours des années 90.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


SABATON
Heroes On Tour (2016)
To Wacken and back




STRYPER
Second Coming (2013)
Bienvenue chez Frontiers


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Marco Hietala (chant, basse)
- Zachary Hietala (guitare)
- Mako H (guitare, guitare)
- Pecu Cinnari (batterie)


1. Descendants Of Power
2. Rose On The Grave
3. Lady Deceiver
4. Follow Me Into Madness
5. Blood Runs Cold/happy End
6. No Return
7. I Don't Care Anymore
8. Breathing Fire
9. I Spit Venom
10. Shadow In My Heart



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod