Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (16)
Questions / Réponses (1 / 3)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1974 Kiss
  Hotter Than Hell
1975 Dressed To Kill
  Alive!
1976 Destroyer
  Rock And Roll Over
1977 Love Gun
  Alive Ii
1978 Kiss Meets The Phantom O...
  Ace Frehley
  Gene Simmons
  Peter Criss
  Paul Stanley
1979 Dynasty
1980 Unmasked
1981 Music From The Elder
1982 Creatures Of The Nigh...
1983 Lick It Up
1984 Animalize
1985 Asylum
1987 Crazy Nights
  Exposed
1989 Hot In The Shade
1992 Revenge
1993 Alive Iii
1996 Kiss Unplugged
1998 Psycho Circus
2009 Sonic Boom
2012 Monster
2016 Kiss Rocks Vegas
 

- Style : Slade, Poison, Star Rats, Sweet
- Membre : Vinnie Vincent Invasion , Alice Cooper, Black Country Communion, Black Sabbath
- Style + Membre : Ace Frehley
 

 Site Officiel (2408)
 Myspace (1015)

KISS - Revenge (1992)
Par DARK BEAGLE le 23 Juin 2018          Consultée 518 fois

En février 1991, Eric Carr se sent malade et va passer des tests qui vont s’avérer désastreux : il est atteint d’une forme assez rare de cancer du cœur et les soins alterneront entre séances de chimiothérapie et opérations à cœur ouvert. Pendant ce temps, Simmons et Stanley avaient commencé à travailler sur "Revenge" et ils décidèrent de remplacer (provisoirement) Carr par l’ex Lita FORD Eric Singer, malgré les protestations du Renard, qui se jugeait apte à jouer.

En parallèle, le duo de têtes pensantes retrouve Bob Ezrin afin d’enregistrer une cover de "God Gave Rock’N’Roll To You" du groupe ARGENT pour un film. C’est la première fois que les trois hommes se retrouvent après l’échec artistique et commercial de "Music From The Elder". Ils vont néanmoins décider de réécrire une grande partie du morceau, la transformant en quelque chose de très guimauve, grandiloquent et étrangement accrocheur, qui n’aurait pas dépareillé sur l’excellent "Destroyer".

Un clip sera tourné pour cette chanson, il sera la dernière apparition d'Eric Carr dans un clip de KISS, ce dernier ayant insisté pour y apparaître, derrière les fûts. Il semble flotter dans un sweat shirt trop grand pour lui et il porte une perruque pour cacher le fait que la chimiothérapie a fait tomber ses cheveux. Quelques temps plus tard, Eric Carr va faire un malaise, qui lui sera fatal, il ne s’en réveillera jamais et il poussera son dernier souffle le 24 novembre 1991, le même jour que Freddie Mercury, terrassé quant à lui par le sida.

Eric Singer est officialisé à la batterie dans la foulée. Le groupe retourne en studio dès le mois de décembre, toujours en compagnie de Bob Ezrin à la production. Et un ancien repointe le bout de son nez. Vinnie Vincent, marqué par le décès de Eric Carr, revient pour présenter des excuses quant à son comportement durant l’année 1983 (qui lui aura valu d’être viré. On ne plaisante pas avec le leadership en place chez KISS). Et il va en profiter pour composer un brin avec ses anciens compères, ce qui va donner une tournure Heavy à bon nombre de compositions de cet album.

Et surtout, on retrouve un Gene Simmons aux affaires, ce qui fait forcément plaisir à entendre. Lui qui avait passé la majorité des années 80 à suivre ce que faisait KISS de façon assez superficielle, il donne un coup de fouet à son écriture et signe quelques morceaux solides, à l’image d’un "Unholy", ou du plus discret "Domino". D’ailleurs, pour la première fois, c’est un morceau chanté par Gene qui ouvre l’album ("Unholy").

Paul Stanley n’est pas en reste et signe quelques morceaux aux refrains très accrocheurs, ce qui n’était pas toujours le cas sur les deux derniers opus. Et il varie pas mal le propos, entre le joyeux "I Just Wanna", la ballade un brin trop sentimentale "Every Time I Look At You" ou le plus sombre "Take It Off". Souvent allié à Vinnie Vincent ou à Bob Ezrin, voire aux deux, il pond souvent des titres qui auraient pu être complètement anecdotiques s’ils avaient été composés par d’autres, mais qui s’avèrent intéressants par lui, à l’image de "Heart Of Chrome".

Bien sûr, il y a quelques ratés, comme les lourdingues "Spit" ou "Paralyzed", mais "Revenge" est un album qui se tient bien, très bien même. Il est naturellement dédicacé à Eric Carr (en revanche, le groupe ne fera jamais de concert à la mémoire de son ancien batteur). Et puisqu’on évoque encore une fois notre regretté Renard, l’un des membres les plus sympathiques de KISS en compagnie de Bruce Kulick et d'Ace Frehely, nous trouvons en fin d’album le "Carr Jam" de 1981, un morceau que Ace justement voulait ressortir des cartons depuis un moment mais dont Ezrin affirmait que les bandes avaient disparu. Elles sont revenues comme par miracle et toutes les parties de l’ancien guitariste du Bisou ont été effacées par la technologie et remplacées par des prises de Kulick.

Passé cet album, le groupe enregistrera un album live indécent ("Alive III") et se fera très discret jusqu’à un "Unplugged" qui verra la participation de Peter Criss et d'Ace Frehley, sentant la reformation du line-up d’origine à plein nez. De ce fait, oserai-je affirmer que la disparition tragique de Eric Carr est au final une aubaine pour le duo Stanley et Simmons ? Je pense que je l’ose. Chez KISS, certains ne sont plus tout à fait humains.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BEAGLE :


BLACK SABBATH
Black Sabbath Vol. 4 (1972)
Midnight express




TRIBE AFTER TRIBE
Pearls Before Swine (1997)
All the world's a stage


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   ALANKAZAME
   DARK BEAGLE

 
   (3 chroniques)



- Paul Stanley (guitare, chant)
- Gene Simmons (basse, chant)
- Bruce Kulick (guitare)
- Eric Singer (batterie)
- Eric Carr (batterie sur "carr jam 1981")


1. Unholy
2. Take It Off
3. Tough Love
4. Spit
5. God Gave Rock'n'roll To You Ii
6. Domino
7. Heart Of Chrome
8. Thou Shalt Not
9. Every Time I Look At You
10. Paralyzed
11. Just Wanna
12. Carr Jam 1981



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod