Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (61)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Stratovarius, Soulhealer, Dreamtale, Thunderstone, Dragonland
- Membre : Mehida, Symfonia, Elias Viljanen , Northern Kings, Altaria
- Style + Membre : Cain's Offering, Silent Voices
 

 Sonata Arctica France (531)
 Site Officiel (340)
 Myspace (383)

SONATA ARCTICA - Reckoning Night (2004)
Par T-RAY le 20 Mars 2017          Consultée 316 fois

"Reckoning Night" coule comme un fleuve, tout à la fois torrentiel et calme, langoureux et puissant, entrecoupé de chutes d’eau et parfois méandreux. Capable de scintiller comme d’écumer. De s’étirer enfin en un étonnant delta et de se projeter vers une mer méconnue, à peine explorée. Ce quatrième album des Finlandais trace son sillon dans le roc originel SONATien comme dans la glaise malléable des expérimentations à venir. Et l’on se laisse emporter par le courant, totalement, sans rencontrer aucun accident de parcours en dépit des tumultes réguliers que l’on traverse.

Les rapides sont toujours parfaitement maîtrisés par nos cinq bateliers. Plus sûrement encore que sur "Winterheart’s Guild", certes sans la fougue exprimée sur "Ecliptica", mais avec un enthousiasme et une maturité à toute épreuve. Et le mieux, c’est que rien n’est évident. Aucune mélodie, aucun arrangement des imparables "Misplaced", "Ain’t Your Fairytale", ou de la très classique –mais classe– "My Selene" ne sonne prévisible, et tous sont de pures réussites Spimélo. Plus puissant encore, agressif, même, "Wildfire" est ce que "Wolf And Raven" ne parvenait pas à être sur "Silence". Une tuerie de Powermélo speed et burnée.

L’équilibre de l’embarcation SONATA n’est jamais remis en question sur "Reckoning Night", encore moins lorsqu’il s’agit de voguer sur des eaux plus calmes ("Blinded No More", l'excellent "Don't Say A Word", "The Boy Who Wanted To Be A Real Puppet"). Ce superbe estuaire qu’est "White Pearl, Black Oceans…" se laisse explorer avec bien plus de plaisir que les précédentes évasions au long cours du groupe. Qui nous gratifie, pour conclure, de l’une de ses plus belles ballades, avec trois L, "Shamandalie" étant autant ballade que balade.

S’il ne provoque pas d’émotions aussi fortes qu’un "Ecliptica", "Recknoning Night" est sans conteste la preuve de "l’adulté" manifeste de SONATA ARCTICA dans son écriture Spimélo. Avant qu’il ne se lance à l’assaut de l’océan Prog. Et rien que pour cela, il convient de s’incliner.

A lire aussi en POWER METAL :


AXENSTAR
Far From Heaven (2003)
Quand ma petite Scandinave




EDGUY
Theater Of Salvation (1999)
Un INDISPENSABLE du Heavy post-revival

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





Par MEFISTO



Par METAL




 
   JULIEN

 
   FIGHTFIREWITHFIRE
   JEFF KANJI
   MEFISTO
   T-RAY

 
   (5 chroniques)



- Tony Kakko (chant)
- Jani Liimatainen (guitare)
- Marko Paasikoski (basse)
- Tommy Portimo (batterie)
- Henrik Klingenberg (claviers)


1. Misplaced
2. Blinded No More
3. Ain't Your Fairytale
4. Reckoning Day, Reckoning Night...
5. Don't Say A Word
6. The Boy Who Wanted To Be A Real Puppet
7. My Selene
8. Wildfire
9. White Pearl, Black Oceans...
10. Shamandalie



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod