Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  LIVE

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Stratovarius, Soulhealer, Dreamtale, Thunderstone, Dragonland
- Membre : Mehida, Symfonia, Elias Viljanen , Northern Kings, Altaria
- Style + Membre : Cain's Offering, Silent Voices
 

 Sonata Arctica France (467)
 Site Officiel (311)
 Myspace (345)

SONATA ARCTICA - Live In Finland (2011)
Par JEFF KANJI le 6 Juillet 2012          Consultée 2455 fois

Fraîche est la Finlande ! Ces longues étendues, dont la moitié au-dessus du cercle polaire, semblent avoir d’importantes répercussions chez ceux qui y vivent toute l’année. La dépression saisonnière touche 12% de la population et il suffit d’écouter ou d’analyser le visuel de la plus grande partie de la scène finlandaise pour constater le tempérament très particulier de ces terres. Les Finlandais sont capables de produire le Speed mélodique le plus positif et frais qui soit, comme le Black le plus dépressif, et je ne parle même pas de la scène Funeral Doom.

Ce petit commentaire d’introduction doit vous préparer à l’ambiance de ce troisième live de SONATA ARCTICA car il n’y en a pas justement. Le public de Oulu, s’il s’est déplacé très nombreux pour voir ses coqueluches lors du "Days Of Grays Tour", ne brille pas par son enthousiasme. Non seulement le mixage semble l’avoir complètement occulté, mais il répond très peu aux sollicitations de Tony Kakko, c’est assez criant sur "Replica", pourtant l’un des morceaux-phares de la bande. On est loin du public japonais extrêmement participatif de "For The Sake Of Revenge". Après ce rappel introductif (^^), parlons de ce double live.

Les albums live de SONATA ARCTICA interviennent toujours à un moment clé de leur carrière. Le premier "Songs Of Silence – Live From Tokyo" marquait l’avènement d’un talentueux groupe marchant dans le sillage de son compatriote STRATOVARIUS, en défendant un "Silence" acclamé un peu partout. Le second "For The Sake Of Revenge" venait consacrer l’hégémonie de SONATA ARCTICA sur le Speed dont il était devenu le leader incontestable, fort d’une discographie à la qualité jamais démentie et d’une pêche communicative sur scène. "Live In Finland" sort dans un contexte encore différent et aussi crucial pour les Finlandais. En effet, il scelle le virage artistique amorcé sur "Unia" vers une musique plus variée, s’éloignant du Speed typique dont tout le monde semble avoir fait le tour (ce qui n’empêche pas la sortie régulière d’albums de grande qualité). Le menu, à l’image d’"Unia" et de "The Days Of Grays" est copieux. En effet, la bande à Tony a voulu nous gâter et ce n’est rien de moins qu’un double DVD assorti de deux CDs qui nous est servi.

Le premier disque reprend la tracklist du DVD, omettant comme souvent (et c’était déjà le cas sur "For The Sake Of Revenge") quelques titres. Ici ce sont "Victoria’s Secret", "FullMoon", "Mary-Lou" et "Shy" qui en font les frais. Je ne comprendrai jamais l’intérêt de conserver sur CD les soli, qu’ils soient de batterie, de guitare ou de clavier car leur intérêt est souvent purement visuel (les champions du monde restant pour moi HELLOWEEN qui sur leur dernier DVD transformaient l’exercice en un véritable sketch comique). "Instrumental Exhibition" est ici (hélas) conservée pour se "régaler" de la maîtrise instrumentale (je dirais même masturbatoire) des musiciens. Un concert sans fausse note où Henkka se montre beaucoup plus appliqué que sur "For The Sake Of Revenge" où bouffi par l'alcool il enchaînait les pains entre deux envolées supersoniques.

Le second CD propose une version plus complète du SONATA ARCTICA Open Air II, permettant de se repaître d’un "8th Commandment" toujours transcendant et d’un rare "Tallulah" qui conserve, dix ans plus tard, son aura si particulière. Ce live mérite d’être écouté. Il est bien plus énergique en termes d’interprétation que le premier CD. Tony Kakko se livre sur "8th Commandment", Tommy Portimo martyrise ses fûts sur "Replica" et la paire Elias/Henkka se montrent d’une facilité déconcertante sur "FullMoon". Marko Paasikoski, le discret bassiste investit "Tallulah" avec ses petits leads et ses fondamentales assoient ce morceau confirmant avec le temps son statut de ballade ultime. On l’avait perdu sur le show de Oulu, "FullMoon" l’un des titres les plus emblématiques de SONATA ARCTICA est présente dans son interprétation du SONATA OPEN AIR évitant une sensation d’inachevé à l’écoute du live. Quid en revanche du doublon de trois autres morceaux ("Paid In Full", "Caleb" et "Replica" si ce n’est pour confirmer la plus grande fraîcheur du groupe lors de ce festival ? À la décharge des Finlandais, le DVD "Live In Finland" a été enregistré en toute fin de tournée et le groupe est de toute évidence sur les rotules et le bol d'air frais constaté sur le tout nouveau "Stones Grow Her Name" promet des lendemains plus radieux.

L’écoute de ces deux CDs nous laisse toutefois une meilleure impression que le pendant DVD de l’objet présenté dans un luxueux coffret comme Nuclear Blast sait les concocter. Ce live est d’un point de vue strictement musical plutôt réussi, surtout le deuxième CD où l’on ressent beaucoup plus de pêche, la grande absente de ce "Live In Finland" à destination des fans avant tout, qui se réjouiront d’écouter des versions live d’anciens titres ("Tallulah" et "Draw Me" étant pour moi d’excellentes surprises). Après la déconvenue du DVD, la presque-révélation c’est l’écoute des deux CDs, plaisante car elle occulte les défauts du DVD (jeu de scène statique, communication très faible avec le public) et propose une set-list variée (tous les albums sont représentés : 5 titres pour "Ecliptica", 1 pour "Silence", 2 pour "Winterheart’s Guild" et pour "Reckoning Night", 3 pour "Unia" et 4 pour "The Days Of Grays"). Mise en son limpide et setlist ne se recoupant pas avec les précédentes sorties live du groupe constituent les deux points forts de ce live.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


PYRAMAZE
Disciples Of The Sun (2015)
Un talent indestructible qui force le respect




STORMWARRIOR
Thunder & Steele (2014)
Dès qu’il y a l’envie, ça va mieux !


Marquez et partagez







 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Tony Kakko (chant)
- Elias Viljanen (guitare et chœurs)
- Henrik Klingenberg (claviers et chœurs)
- Marko Paasikoski (basse et chœurs)
- Tommy Portimo (batterie)


- cd 1 - Live In Finland
1. Intro (everything Fades To Gray)
2. Flag In The Ground
3. The Last Amazing Grays
4. Juliet
5. Replica
6. Blank File
7. As If The World Wasn't Ending
8. Paid In Full
9. Instrumental Exhibition
10. The Misery
11. In Black & White
12. Mary-lou (acoustic)
13. Caleb
14. Don't Say A Word / Outro

- cd 2 - Sonata Arctica Open Air Ii
1. Paid In Full
2. 8th Commandment
3. Replica
4. Tallulah
5. Caleb
6. White Pearl, Black Oceans
7. Draw Me
8. Fullmoon



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod