Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  TRIBUTE

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Stratovarius, Soulhealer, Dreamtale, Thunderstone, Dragonland
- Membre : Mehida, Symfonia, Elias Viljanen , Northern Kings, Altaria
- Style + Membre : Cain's Offering, Silent Voices
 

 Sonata Arctica France (465)
 Site Officiel (310)
 Myspace (344)

SONATA ARCTICA - A Tribute To Sonata Arctica (2015)
Par JEFF KANJI le 21 Mars 2016          Consultée 2131 fois

Les générations de fans passent et SONATA ARCTICA fait figure d'ancien pour les jeunes pousses qui commencent à remplir les salles de concerts… Déjà plus de quinze ans de carrière, et un rayonnement qui aura suscité bien des vocations chez ses contemporains puis ses successeurs. C'est ainsi que paraît à la rentrée 2015 ce Tribute aux Finlandais, financé via Kickstarter et proposé au format digipack par Ouergh Records.

La formation qui m'a appris la prochaine sortie de ce disque, c'est STREAM OF PASSION, formation à la personnalité bien affirmée et que je suis avec beaucoup d'attention, qui proposait sur Facebook sa version de "I Have A Right". Et je veux commencer par mettre en avant ces formations, qui comme STREAM OF PASSION, se sont donnés la peine de s'approprier le vocabulaire des Finlandais pour sortir un titre qui sonne terriblement STREAM OF PASSION. De la structure aux arrangements, en passant par le passage narré où Marcela Bovio reprend son espagnol natal, la prestation sans faille des musiciens dominée par toute la palette de nuances de la Mexicaine est une très grande réussite. Malheureusement l'entreprise à laquelle s'est livrée la formation batave ne fait que peu d'émules sur ce disque, aux exceptions notables de XENO et CELESTIAL WISH.

Déjà, peu ont eu l'audace d'aller fouiller plus loin que les trois premiers opus de SONATA ARCTICA qui occupent onze des quinze plages de "A Tribute To Sonata Arctica" avec un score de cinq titres pour le seul "Ecliptica". Mais soulignons tout de même la prestation de DYSCORDIA qui est parvenu à apposer son style sur le glorieux "My Land" en l'enrichissant parfois de parcimonieux vocaux gutturaux à la CREMATORY particulièrement bien vus, ou encore l'adaptation toujours entre originale et ridicule de VAN CANTO qui a pour conséquence de défigurer "Victoria's Secret". Dans la série des échecs, on peut aussi souligner la prestation plus que limite d'ARVEN, particulièrement décevante sur ce sublime titre qu'est "Replica". Même MAGICA n'aurait pas faire pire c'est certain. C'est le seul gros point noir de ce Tribute.

Il y a aussi ceux qui font dans la copie pure et dure, avec une toute petite adaptation par-ci par-là histoire de dire, et là le talent et le métier font une sacrée différence. De cette intro inutile ajoutée à "Black Sheep" ou "San Sebastian" (sans doute pour souligner l'origine écossaise de ses interprètes) à ce break foireux sur le "Don't Say A Word" de XANDRIA, à la surenchère néoclassique vraiment pas utile sur "Wolf & Raven". Et l'une des très bonnes nouvelles de ce Tribute où la hiérarchie est globalement respectée (comprenez que les formations les plus établies sont souvent celles qui délivrent les versions les plus convaincantes), c'est de constater que TIMELESS MIRACLE est toujours vivant et n'a rien perdu de sa superbe. Si la version de "FullMoon" reste dans les clous de l'originale, Mikael Holst habite le titre à sa façon et c'est un réel plaisir, et à mon avis, Ouergh Records a fait le choix le plus pertinent pour ouvrir ce disque. Il y a aussi ceux qui délivrent une copie bien trop propre pour convaincre mais à qui il est difficile de reprocher quoique ce soit tant la maîtrise est évidente (exemple-type : MAJESTY OF REVIVAL qui avait déjà repris "Broken" auparavant, POWERGLOVE qui continue à ne pas faire comme tout le monde en reprenant l'instrumental "Revontulet").

L'intérêt de ce genre d'entreprise permet deux choses aussi : attirer l'attention sur une nouvelle génération de groupes qui ici hélas peinent quelque peu à s'extraire de la masse. Exemple-type : COLDSPELL qui avec sa version entièrement acoustique de "Letter To Dana" propose quelque chose de chaleureux dans un esprit Folk song un peu gâchée par un chanteur sous valium (mais doté de bonnes capacités). S'attaquer au registre de Tony Kakko présente des risques et l'autre satisfaction de ce Tribute est de constater que le monde du Metal a encore pas mal de vocalistes de talent à révéler, je pense au Belge Stefan Segers de DYSCORDIA, à Laars des Ukrainiens de SUNRISE, particulièrement adroit et puissant, ainsi qu'au jeune Ignacio Rodríguez d'INNVEIN.

Le travail délivré est honnête et contrairement à certains tributes, pas trop de grosses bouses rédhibitoires qui rendent l'écoute trop pénible (à part ARVEN et les calamiteux DISPOSABLE). La production actuelle garantit de plus un certain confort d'écoute. On aurait peut-être préféré entendre davantage de titres plus récents, "I Have A Right" et "Paid In Full" faisant partie des titres dont les reprises sont les plus intéressantes, surtout quand on sait que les Anglais de CELESTIAL WISH ont à peine vingt ans.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


NOVERIA
Risen (2014)
Arrivée d'un sérieux client




CAIN'S OFFERING
Stormcrow (2015)
Jani nous livre exactement ce que l'on veut


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Timeless Miracle
- Stream Of Passion
- Dyscordia
- Van Canto
- Sunrise
- Xandria
- Coldspell
- Majesty Of Revival
- Powerglove
- Celestial Wish
- Innvein
- Arven
- Abandoned Stars
- Disposable
- Xeno


1. Fullmoon
2. I Have A Right
3. My Land
4. Victoria's Secret
5. Black Sheep
6. Don't Say A Word
7. Letter To Dana
8. The Cage
9. Revontulet
10. Paid In Full
11. Wolf & Raven
12. Replica
13. San Sebastian
14. 8th Commandment
15. Wildfire



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod