Recherche avancée       Liste groupes



      
ACOUSTIQUE  |  REMIX/ARRANG.

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Stratovarius, Frozen Land, Northtale, Soulhealer, Dreamtale, Thunderstone, Dragonland
- Membre : Wingdom, The Dark Element, Insomnium, Northern Kings, Elias Viljanen , Altaria, Mehida
- Style + Membre : Silent Voices, Cain's Offering, Kenziner, Symfonia, Jani Liimatainen
 

 Sonata Arctica France (1234)
 Site Officiel (750)
 Myspace (875)

SONATA ARCTICA - Acoustic Adventures - Volume One (2022)
Par JEFF KANJI le 14 Janvier 2022          Consultée 1888 fois

Quand j'y repense, réenregistrer "Ecliptica" sonne à s'y méprendre à un chant du cygne, un adieu au moins. Un adieu au Speed Mélodique qui a fait sa renommée. Après avoir tenté une première fois de s'en affranchir avec "Unia" avant de tenter un entre-deux qui avait ses moments, "Pariah's Child" et son "X Marks The Spot" étaient un baroud d'honneur en quelque sorte. Car depuis, SONATA ARCTICA a pris la pente descendante, et après trois albums à lutter pour rester en première division, les heures de gloire du Stade de Reims sont loin.

L'idée d'une tournée acoustique ne vient pas de nulle part. Le groupe avait déjà expérimenté le set unplugged au sein de ses concerts (cf. "Live In Finland") et son goût pour les power-ballades n'est plus à prouver. Repoussée pour des raisons que l'on connaît, la tournée Acoustic Adventures aura donc lieu après et non avant l'enregistrement des deux volumes de revisites acoustiques prévues par le groupe finlandais. Enregistré durant l'été dans une période creuse où ils ne pouvaient pas tourner, les membres du groupe se sont pas mal amusés avec les morceaux qu'ils avaient déjà réarrangé pour les premiers concerts acoustiques qu'ils avaient donné.

C'est en partie ce qui a amené SONATA ARCTICA à enregistrer les douze titres proposés ici en conditions live, sans le moindre métronome. Ainsi, "Acoustic Adventures – Volume One" a pour lui une vivacité, un feeling qui rend son écoute pour le moins agréable. Tout n'a pas fonctionné au moment de réarranger les morceaux, et ainsi la sélection proposée peut apparaître comme surprenante, mais finalement bien à l'image de ce qu'est SONATA ARCTICA aujourd'hui (ce qui n'est pas une louange). Mais malgré tout, avoir choisi des titres franchement moins accessibles à l'amateur lambda comme "The Rest Of The Sun Belongs To Me", bonus japonais de "Winterheart's Guild" et "Tonight I Dance Alone" uniquement présent sur le digipack de "Stones Grow Her Name" c'est quelque chose.

Le premier est un panorama de ce que sera "Acoustic Adventures", à savoir une réinterprétation profonde des morceaux, et à cet égard je suis même un peu surpris (pour ne pas dire déçu) de trouver un groupe si timide à l'idée de taper dans son répertoire le plus populaire, celui marqué par la vitesse et les élans vocaux de Tony Kakko. Car avec la revisite de "Wolf & Raven" et de "Don't Say A Word" on voit que le groupe a des capacités dans le domaine, même si jouer le thème furibard de l'extrait de "Silence" au piano acoustique a visiblement été un challenge pour Henkka. Chacun des instruments interagit avec son voisin à quasi chaque instant, y compris le chant. Ce rendu organique est sans aucun doute la satisfaction principale de cette escapade acoustique. Attention acoustique, ne veut pas dire unplugged, ce qui signifie que la variété sonore reste de la partie, avec un très gros travail d'Henrik Klingenberg derrière les claviers.

Balayant au final assez large, SONATA ARCTICA se risque même à reprendre des titres de ses deux derniers albums plutôt décriés (pour ne pas dire mauvais). Et c'est intéressant, pour constater que "Talviyö" n'avait pas dans l'écriture ce qu'il compensait habilement par une certaine fraîcheur de Tony Kakko, car ici le résultat est un peu mou et pas très divertissant. En revanche, le lénifiant "On The Faultline" qui concluait "The Ninth Hour" reste toujours moyen en écriture, mais son interprétation acoustique (qui réutilise même le son de rhodes dans l'esprit de l'original) a tout de même un peu plus de patate. Dire que j'ai réécouté les originaux pour comparaison, ce que vous me faites pas faire je vous jure…

Ce panorama fait immanquablement réécouter les originaux et met en évidence une diversité d'écriture particulièrement surprenante pour qui est resté sur la période Power Metal de SONATA ARCTICA. Pour autant, pour un "Alone In Heaven" (dont le chant de Kakko est presque dérangeant ici) ou un "Tallulah" qui passent très bien l'étape acoustique, tout comme "Tonight I Dance Alone", peut-être le titre qui connaît le moins de transformation, il y a des prises de risques comme "For The Sake Of Revenge" qui ne retrouve pas tout à fait la magie de l'original.

Certains ne sont pas particulièrement améliorés non plus ("The Wolves Die Young", ce qui fait qu'au bout du compte, si on est rassuré sur l'interaction entre les musiciens sur "Acoustic Adventures – Volume One" on ne peut que réaliser ce que cette réalisation "live in studio" a d'anecdotique car elle ne s'appuie selon moi pas assez sur des titres populaires. L'entreprise risque en définitive de faire bien plus plaisir à ses géniteurs qu'à son public, mais bon avec les Finlandais on devrait commencer à y être habitué.

Note réelle : 2,5/5.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


FIREWIND
Firewind (2020)
Enfin Gus G. s'est sorti les doigts !




ARION
Life Is Not Beautiful (2018)
... Et ben ils ont bossé !


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Tony Kakko (chant)
- Elias Viljanen (guitare)
- Pasi Kauppinen (basse)
- Henrik Klingenberg (claviers)
- Tommy Portimo (batterie)


1. The Rest Of The Sun Belongs To Me
2. For The Sake Of Revenge
3. A Little Less Understanding
4. Alone In Heaven
5. Tallulah
6. Don't Say A Word
7. As If The World Wasn't Ending
8. Paid In Full
9. Tonight I Dance Alone
10. The Wolves Die Young
11. Wolf & Raven
12. On The Faultline



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod