Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
48 commentaires notés  
[?]



Sonata Arctica
Reckoning Night

le 06 Juin 2016 par CLANSMAN57


Un SONATA ARCTICA qui va de l'avant, sa musique se fait plus complexe, il annonce "Unia", qui ira bien plus loin encore.
L'influence QUEEN se fait ressentir, les chœurs sont de plus en plus présents et le travail fourni est à acclamer !

La musique décrit les péripéties d'un équipage vaillant à bord de sa puissante embarcation.
Il sillonne les mers et les océans, malgré l'humeur changeante de ces étendues liquides.

"The Boy Who Wanted To Be A Real Puppet" est terrible, elle progresse de mélodies en mélodies, toutes divines, sans jamais proposer un refrain.
Un coup de cœur dès le premier jour et ça reste un de mes titres préférés du groupe.

"White Pearls Black Oceans..." est sans doute leur pièce la plus ambitieuse jusqu'à présent,
ses choeurs sont énormes, on imagine sans peine le refrain repris par ces marins courageux.
Epique, mélodique et progressive.

"My Selene" renvoie au Speed romantique de la plus belle des manières, une des plus accessibles de
l'album et une des plus réussies dans cet exercice sur leur répertoire intégral.

Même la décriée ballade, "Shamandalie", me convient parfaitement, bien que "The Misery" lui fasse de l'ombre.
Ils feront bien pire par la suite !

Bref, tout est très bon là dessus, à ne surtout pas négliger !

le 02 Juin 2016 par ZEJACK

Mon album préféré du groupe.

Certainement pas le plus original ("Unia" détient la palme à mon avis) ni le plus surprenant ("Ecliptica" l'était à l'époque) mais un bon condensé de ce que le groupe de Kakko sait faire de mieux, le tout réhaussé par une production en béton.

Et puis il y a 2 titres très hauts au firmament du groupe (bien que totalement opposés) : "Don't Say A Word" hymne typique irresistible et "White Pearl Black Ocean" avec ses choeurs grandiloquents.

Fin de la 1ère période du groupe.

le 13 Mai 2014 par AKSVARN


Après un très bon "Winterheart's Guild" mais sans grande surprise, SONATA ARCTICA remet en question son speed mélodique classique.

Quatrième du groupe, "Reckoning Night" est un album très travaillé en termes de structures, d'harmonies, d'accompagnements et d'arrangements, le nouveau claviériste nous gratifiant de belles mélodies et de nappes de qualité, lesquelles participent grandement à l'immersion dans l'atmosphère de l'album sublimée par une production qui lui donne une couleur unique dans la discographie du groupe.
Il en résulte des compositions où la part belle est faite aux ambiances comme sur la sublime, intense et épique "White Pearl, Black Oceans" parée de son éventail de jolies mélodies où la musique est davantage au service du texte, ou sur l’envoûtante et inquiétante instrumentale "Reckoning Day, Reckoning Night".
L'expérimentation tient aussi une place plus importante que par le passé. Ainsi les structures se complexifient comme sur "The Boy Who Wanted To Be A Real Puppet" où plane l'ombre du prochain album et ses élans progressifs.

Les compos plus directes ne sont pas en reste et certaines comptent parmi les plus réussies du groupe pour ma part, comme la rentre-dedans "Misplaced", la hargneuse et surprenante "Wildfire" et le chef d’œuvre hymnique "Don’t Say A Word".

Idée recette : cet album est un gâteau délicieux sur lequel je ne saurais que vous conseiller l’ajout d’une cerise : "Wrecking The Sphere", son remarquable titre bonus.

"Reckoning Night" est un petit joyau de speed mélodique avec un soupçon d'audace très appréciable.

le 08 Février 2014 par ATANOS ACITCRA


... Bah c'est mon album préféré tous genres confondus.

En révélant cet album, SONATA est devenu Roi du Speed et Prince du Metal.

Note approximative : 10/5.



le 27 Août 2011 par SORAKA FULLCRIT


Bon sang, je l'avais complètement oublié, celui-là. Et pourtant, je l'ai tellement écouté... C'est en dépoussiérant ma discothèque que je retombe sur "Reckoning Night" de mes amours de finlandais, SONATA ARCTICA.

Pour moi, SONATA ARCTICA revêt une importance toute particulière. En effet, c'est par l'intermédiaire de ce groupe qu'un ami m'a fait découvrir le Metal. Donc je ne pourrai pas être objectif avec cet album. Car c'est bien lui que m'avait filé Jérem' à la fin des cours.

"Misplaced" m'avait fait tout drôle... Ca allait drôlement vite, j'étais pas habitué, fallait que je me rattrape au fauteuil... Puis au fur et à mesure la confiance s'était installée, avec des chansons comme "Ain't Your Fairytale" rapide et entraînante, "Don't Say A Word" véritable coup de tonnerre, "The Boy Who Wanted To Be A Real Puppet" prémices de ce que deviendront les prochains albums mais sans s'égarer dans la lourdeur d'"Unaia" ni dans la mièvrerie de "The Days of Grays", et cette merveille de "White Pearl, Black Oceans"...

Et je découvris le reste de SONATA ARCTICA, puis je découvris STRATOVARIUS, puis je découvris HELLOWEEN, puis GAMMA RAY, puis BLIND GUARDIAN, puis...

Retomber sur cet album, c'était vraiment dû au hasard. Je décidais de le remettre dans la platine, d'où il n'aurait jamais dû sortir. "Reckoning Night" est un chef d'œuvre. Un véritable "Silence" puissance 1000.

Vous aussi, ressortez cet album. Placez-le dans votre lecteur. Ré-appréciez le talent des Finlandais qui s'égarera deux albums plus tard.













1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod