Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  COFFRET

Commentaires (27)
Questions / Réponses (7 / 13)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Ce Coffret
 


 

- Style : Exodus, 4 Arm, Xentrix, Evile, Spirit Web, Heathen, Diamond Head, Anthrax, Rage, Slayer
- Membre : Ozzy Osbourne , Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Flotsam And Jetsam, Echobrain
- Style + Membre : The Big 4 , Megadeth
 

 Site Officiel (2209)
 Fan Club Officiel (2314)
 Fan Club Français (local Chapter) (3553)
 New Fan Club Français (local Chapter) (2648)
 Myspace (784)
 Chaîne Youtube (749)

METALLICA - Live Shit Binge & Purge (1993)
Par METALINGUS le 30 Octobre 2017          Consultée 367 fois

"Live Shit..." est mythique à bien des égards. À l’époque où les témoignages Live étaient extrêmement rares, on peut dire sans broncher que METALLICA a fait figure d’innovateur dans le domaine. Deux concerts filmés à deux époques complètement différentes + un témoignage audio d’une longueur plus que respectable, voilà ce qui attend le détenteur de ce coffret.

Après l’écoute complète, une chose est sûre : il y a eu un avant et un après "Black Album". Pour débuter : le concert de Seattle en pleine tournée de "… And Justice..." montre le groupe à l’apogée de leur performance live. Les gars donnent leurs 110% sans broncher et s’imposent comme les rois en concert. Les "Four Horsemen" y vont à fond de train sans sourciller comme s’il n’y avait aucun lendemain. James communique avec la foule sans trop en faire, épaulé par le joyeux trio qui s’adresse aux fans de temps à autre. Une performance parfaite avec une setlist bien au niveau.

Vient ensuite le concert à San Diego où on voit l’effet de la popularité sur les gars. Si le résultat global est excellent, je trouve néanmoins quelques points négatifs dans le rendu final. Premièrement, pour débuter les hostilités, on a droit à une vingtaine de minutes d’une sorte de documentaire retraçant les débuts du groupe. Puis, en plein milieu du concert, une autre vingtaine de minutes est accordée à un moment où ils s’interchangent leurs instruments respectifs pour un jamming humoristique mais fort inutile. Dernier point noir, un montage un peu douteux par moments : alternance entre clip vidéo et performance live pour "Enter Sandman" et une caméra qui court partout pour "Whiplash". Malgré tout, il est clair que METALLICA livre la marchandise avec une setlist impeccable et une énergie certes moins grande qu’à Seattle, mais tout aussi contagieuse. Plus de trois heures de concert, c’est fort respectable.

Qu’on se le tienne pour dit : METALLICA vers la fin des années 80, début 90 c’est du solide. Ce coffret est probablement le meilleur témoignage live du groupe et le premier d’une longue série. Malgré quelques points négatifs sur le second concert, rien n’enlève le plaisir de voir les "Four Horsemen" en pleine action. À consommer sans modération !

Morceau préféré : "Seek And Destroy" de Seattle.

A lire aussi en HEAVY METAL par METALINGUS :


BLACK SABBATH
Live... Gathered In Their Masses (2013)
La fin est proche




FIVE FINGER DEATH PUNCH
The Wrong Side Of Heaven And The Righteous Side Of Hell 1 (2013)
Le syndrôme "Load"/"Reload" ?


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   METALINGUS

 
   (2 chroniques)



- James Hetfield (chant,guitare)
- Lars Ulrich (batterie)
- Kirk Hammett (guitare)
- Jason Newsted (basse)


1. Enter Sandman
2. Creeping Death
3. Harvester Of Sorrow
4. Welcome Home
5. Sad But True
6. Of Wolf And Man
7. The Unforgiven
8. Justice Medley

1. Through The Never
2. For Whom The Bell Tolls
3. Fade To Black
4. Master Of Puppets
5. Seek & Destroy
6. Whiplash

1. Nothing Else Matters
2. Wherever I May Roam
3. Am I Evil?
4. Last Caress / Green Hell
5. One
6. Battery
7. The Four Horsemen
8. Motorbreath
9. Stone Cold Crazy



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod