Recherche avancée       Liste groupes



      
LIVE  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

1973 Queen
  At The Bbc
1974 Queen Ii
  Sheer Heart Attack
1975 A Night At The Opera
1976 A Day At The Races
1977 News Of The World
1978 Jazz
1979 Live Killers
1980 The Game
  Flash Gordon
1982 Queen On Fire - Live At ...
  Hot Space
1984 The Works
1986 A Kind Of Magic
  Live At Wembley Stadium
1989 The Miracle
1991 Innuendo
1995 Made In Heaven
2002 The Queen Symphony - Tol...
2005 Return Of The Champions
  Killer Queen : A Tribute...
2008 The Cosmos Rocks
2009 Live In Ukraine
2014 Live At The Rainbow '74
2015 A Night At The Odeon
 

- Style : The Darkness , Sweet, Magnum, Rush
- Style + Membre : Queen + Paul Rodgers
 

 Site Officiel (486)
 Youtube Channel (516)
 Myspace (499)

QUEEN - Rock Montreal [2007] (1981)
Par JEFF KANJI le 19 Novembre 2012          Consultée 2993 fois

Saul Swimmer, directeur et producteur pour MobileVision, a l’idée de shooter QUEEN en concert afin de présenter un show en haute définition à diffuser dans les stades. QUEEN, pas forcément convaincu au départ accepte le projet après que le réalisateur ait décidé Freddie Mercury devant un cinéma IMAX en lui disant « imagine-toi en cinq fois plus grand ». En bon esthète, Freddie Mercury est impressionné par la qualité d’image. Et on retrouve cette dernière sur "Rock Montreal". Les deux shows des 24 et 25 novembre 1981 ont été tournés en double 35 mm, soit le top du top. L’équipe qui a numérisé et restauré les bandes a permis de redonner encore plus de netteté au travail original (cf. "We Will Rock You"). D’un point de vue esthétique, "Rock Montreal" écrase tous les autres témoignages vidéo connus de QUEEN, "Live At Wembley Stadium" en tête.

Seul hic, les cameramen ne connaissent pas bien le groupe et ne savent du coup absolument pas quoi filmer. Le premier à en faire les frais est Brian May. Pendant des soli entiers, les caméras ne le filment pas, préférant s’attarder sur le showman qu’est Freddie Mercury. On peut prendre comme exemple flagrant le solo de "Bohemian Rhapsody". Brian et Roger, dans le commentaire audio, se plaignent encore aujourd’hui de cette équipe qui a raté de nombreux évènements sur scène ; je pense à ce pauvre Brian (décidément) qui passe du piano à la guitare en un éclair pendant que la caméra s’attarde sur les minauderies de Freddie pendant "Save Me". À côté de ça, la plupart des plans sont vraiment superbes, notamment ceux montrant Freddie au piano. Au moment de ces deux concerts, QUEEN joue encore à quatre et le chanteur passe très souvent derrière son piano pour accompagner les chansons du groupe ("Play The Game", "Somebody To Love", "Killer Queen"). Toute la première partie de "Bohemian Rhapsody" est d’ailleurs filmée en plan fixe sur le visage du chanteur moustachu qui délivre une interprétation magistrale de puissance, d’intensité et d’émotion. John Deacon est particulièrement mis en valeur et son jeu de basse est transcendé sur scène. Dès "We Will Rock You (Fast)", il fait vrombir sa Precision Bass. On le retrouve particulièrement en verve dans "Save Me" pour la finesse ou "Get Down, Make Love" pour le groove ou encore "Keep Yourself Alive" pendant laquelle il attend son tour d’un air amusé pendant que Brian May improvise entre le refrain et le second couplet. Il se montre nettement moins effacé que l’image habituelle que nous pouvons en avoir.

Roger Taylor, impérial derrière ses fûts, passe très bien sur film où sa batterie Ludwig, très fournie, rutile sous les huit panneaux mobiles de lights conçus par le groupe. Son solo de timbales est bien mis en valeur par les lights et la performance de "I’m In Love With My Car" est explosive. Il faut dire que le batteur-chanteur ne s’économise pas, tenant sa partie de chant avec brio et en se montrant généreux en fills supersoniques. Freddie s’efface et reprend sa place derrière le piano durant ce titre. Les éclairages ont une importance capitale et leur utilisation intensifie l’ambiance de chaque morceau. Lumières vertes sur "Get Down, Make Love", rouge vif pendant le solo de Brian May, ou le machiniste tente d’approcher la rampe de lumières le plus près possible du guitariste. Ces rideaux de lumière blanche qui viennent illuminer la scène aux derniers instants ont un effet saisissant. Le passage central de "Bohemian Rhapsody" est ainsi le théâtre d’un mini son et lumière que l’on visualise depuis la foule. Le grain de l’image évite l’éblouissement. Grâce au grain du 35 mm, aucune couleur ne bave et "Rock Montreal" tient la dragée haute aux plus belles réalisations de Patrick Ullaeus trente ans plus tard. Il demeure d’ailleurs à ce jour le seul film sur QUEEN disponible en Blu-ray.

J’évoque dans la chronique CD l’ambiance délétère qui régnait en coulisses pendant le tournage. Outre un public montréalais acquis à leur cause mais plutôt discret (1), les caméras gênent les membres du groupe, surtout Freddie qui est le personnage le plus suivi par elles. Assez furieux, ce dernier entreprend de changer de tenue quand cela lui chante afin d’empêcher les réalisateurs de mélanger les images des deux concerts. Saul Swimmer et son équipe s’en accommoderont quitte à changer l’ordre des morceaux ! "Jailhouse Rock", initialement jouée en rappel avec un Freddie portant pantalon, est intégrée au film juste après "Crazy Little Thing Called Love", laissant Freddie Mercury arborer un seyant mini-short sur "Another One Bites The Dust" et les titres suivants. Mais passé les premiers morceaux, le groupe s’immerge complètement dans le show après un "Save Me" superbe et cathartique.

QUEEN a lutté des années pour récupérer les droits sur ce concert, ce qui, vu leurs relations houleuses avec le réalisateur, ne fut pas chose aisée. Mais pour ne pas juste nous revendre une nouvelle version de "We Will Rock You", QUEEN nous a fait un cadeau. Un énorme cadeau : la mythique prestation du « Live Aid », jusque-là uniquement disponible sur le gargantuesque coffret "Live Aid" sorti par Bob Geldof il y a quelques années. Enchaînant les hits en un temps record (le groupe disposait de vingt-cinq minutes (2)), c’est un show d’une puissance inouïe que délivre QUEEN. Freddie Mercury est au sommet de son art et se révèle comme un performer démentiel. Il devient une légende sous les yeux du monde entier lors d’une joute verbale avec le public restée dans toutes les mémoires, et le groupe livre sa prestation la plus marquante (malgré le final un peu hasardeux de "Hammer To Fall"). QUEEN comprend alors que sa popularité n’a jamais été aussi importante, effaçant les errements artistiques du début de décennie et confirmant le regain de forme entrevu sur "The Works".


1) Habitué à une marée humaine chantant à tue-tête pendant leur tournée sud-américaine, Freddie est un peu désarçonné quand il percute qu’il lui faut chanter "Love Of My Life" en intégralité. Loin de se démonter, il délivre une époustouflante version, toute en feeling.
2) Brian et Freddie reviendront le soir pour interpréter "Is This The World We Created?" en acoustique.

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


DEEP PURPLE
Perfect Strangers Live (2013)
The boys are back in town




QUEEN
Hungarian Rhapsody: Queen Live In Budapest '86 [2012] (1986)
Le jeu des comparaisons


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- John Deacon (basse, chant)
- Brian May (guitare, chant, piano, synthétiseur)
- Freddie Mercury (chant, piano, guitare acoustique sur 7 – cd2, tambourin sur)
- Roger Taylor (batterie, chant, synthétiseur sur 1 – cd1)
- Spike Edney (claviers et guitare additionnelle sur dvd 2)


- rock Montreal
1. Intro
2. We Will Rock You (fast)
3. Let Me Entertain You
4. Play The Game
5. Somebody To Love
6. Killer Queen
7. I’m In Love With My Car
8. Get Down, Make Love
9. Save Me
10. Now I’m Here
11. Dragon Attack
12. Now I’m Here (reprise)
13. Love Of My Life
14. Under Pressure
15. Keep Yourself Alive
16. Drum And Tympani Solo
17. Guitar Solo
18. Crazy Little Thing Called Love
19. Jailhouse Rock
20. Bohemian Rhapsody
21. Tie Your Mother Down
22. Another One Bites The Dust
23. Sheer Heart Attack
24. We Will Rock You
25. We Are The Champions
26. God Save The Queen

- live Aid
1. Bohemian Rhapsody
2. Radio Gaga
3. Hammer To Fall
4. Crazy Little Thing Called Love
5. We Will Rock You
6. We Are The Champions
7. Is This The World We Created?



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod