Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (47)
Questions / Réponses (8 / 41)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1974 Rocka Rolla
1976 Sad Wings Of Destiny
1977 Sin After Sin
1978 Stained Class
  Killing Machine
1979 Unleashed In The East
1980 British Steel
1981 Point Of Entry
1982 Screaming For Vengean...
1984 Defenders Of The Fait...
1986 Turbo
1987 Priest... Live !
1988 Ram It Down
1990 Painkiller
1997 Jugulator
1998 98 Live Meltdown
2001 Demolition
2005 Angel Of Retribution
2008 Nostradamus
2009 A Touch Of Evil Live
2010 British Steel 30th Anniv...
2011 The Chosen Few
2012 The Complete Albums Coll...
2013 Epitaph
2014 Redeemer Of Souls
  5 Souls
2018 Firepower
 

- Style : Heavens Gate, Thobbe Englund, Burning Witches, Diviner, Damien, Satan Jokers, Biomechanical, Cage, Sinner, SortilÈge, Primal Fear
- Membre : The Three Tremors , A New Revenge, Racer X, Msg, Tipton, Entwistle & Powell, Yngwie Malmsteen, Iced Earth, Charred Walls Of The Damned, Fight, Deeds / Dirty Deeds, Toto, Beyond Fear
- Style + Membre : Glenn Tipton, Halford
 

 Site Officiel De Judas Priest (2645)

JUDAS PRIEST - British Steel (1980)
Par DARK SCHNEIDER le 10 Novembre 2007          Consultée 2388 fois

Face à la montée en puissance de la NWOBHM, Judas Priest durcit le ton. En effet, British steel mettra le groupe à l'abri de ces jeunes loup du metal et l'imposera en tant que leader incontesté.
Rien que pour des chefs-d’œuvre comme "Breaking the law" et "the rage", je me sens obligé de mettre la note maximale à cet album.
"Breaking the law", que dire ? Pour moi, c'est le "Smoke on the water" du Heavy metal ! Il n'y a certes pas de solo mais ça ne me dérange pas (j'ai même mis plusieurs années à m'en rendre compte en fait !!). Par contre, en live, KK Downing rajoute toujours un cours solo très speed, ça le fait bien. Quant à "The rage", c'est un des morceaux les plus poignants que j'ai pu écouter, la prestation vocale de Rob Halford est proprement hallucinante, à la fois martiale est bourrée d'émotion, le passage où il dit "like a tiger, in a cage" est tout simplement renversant !
Par contre j'aurais beaucoup de reproches à faire au reste de l'album. L'aspect martial, lame de rasoir, qui caractérise ce disque est aussi son défaut, je trouve. J'ai jamais vraiment accroché sur des morceaux massifs et simplistes comme "metal gods" et "grinder". "Rapid fire" et "Steeler" passent beaucoup mieux grâce à leur aspect speed. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi ils ne jouent pas "Steeler", très bon morceau qui me semble bien supérieur à un "Grinder". "you don't have to be old to be wise" est assez anecdotique.
Le chant de Rob Halford est quasi "parlé" sur pratiquement tout l'album et au bout d'un moment c'est un peu lourdingue, j'aurais bien aimé un chant plus mélodique comme il le faisait avant et après British steel.
A l'instar du chant de Rob Halford, on peut noter que la paire de gratteux est assez avare en soli de guitare sur cet album, on est loin des fameux duels de guitare auxquels ils nous ont si souvent habitués. "Killing machine" était bien plus riche à ce niveau, "Point of entry" le sera aussi d'ailleurs.
Judas Priest apporte quand même une légère touche de variété avec "united" et "living after midnight". "United" est une nouvelle tentative pour le groupe de faire un morceau accessible, genre morceau pour les stades. Tout comme "take on the world", il est meilleur que ce dernier mais c'est pas l'extase non plus, ce n'est qu'avec "you've got another thing coomin", 2 ans plus tard, que Judas atteindra son but. Quant à "Living after midnight" et son riff diablement rock'n'roll, c'est un vrai tube.
Bref British steel est un très grand album, au son tranchant, unique et dévastateur, il ravira les amateurs d'un heavy metal martial et acéré. Cependant, je lui reproche son manque de variété et de mélodies. Ce qui fait que je lui préfère même "killing machine". Mais malgré ces défauts ça reste un album incontournable, il faut l'écouter pour s'en rendre compte.

Mention spéciale pour la pochette : pour moi jamais le heavy metal n'a été aussi bien représenté, c'est un chef-d’œuvre à elle seule cette pochette.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


SORTILÈGE
Métamorphose (1984)
Tout le monde à la botte de SORTILÈGE !




TOKYO BLADE
Unbroken (2018)
Retour bluffant d'un groupe déchu


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
   DARK BEAGLE
   DARK SCHNEIDER
   ERWIN
   FENRYL
   JEFF KANJI
   ODIN
   POWERSYLV

 
   (8 chroniques)



- Rob Halford (chant)
- K.k Downing (guitare)
- Glenn Tipton (guitare)
- Ian Hill (basse)
- Dave Holland (batterie)


1. Breaking The Law
2. Rapid Fire
3. Metal Gods
4. Grinder
5. United
6. Living After Midnight
7. You Don't Have To Be Old To Be Wise
8. The Rage
9. Steeler



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod