Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (29)
Questions / Réponses (5 / 32)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Heavens Gate, SortilÈge, Primal Fear, Sinner, Cage, Biomechanical, Satan Jokers
- Membre : Msg
- Style + Membre : Halford
 

 Site Officiel De Judas Priest (1781)

JUDAS PRIEST - British Steel (1980)
Par ERWIN le 5 Novembre 2010          Consultée 915 fois
Et voilà, en face du classique, le chroniqueur est censé fermer sa grande gueule, courber l’échine et léchouiller avec condescendance et application les culs blancs des prêtres de JUDAS... Sauf que non, la critique doit survivre, même face à l’adversité.
Et adversité il y a : matez donc cette couv’, je me suis toujours demandé comment un rasoir de cette taille pouvait couper… Alors dans le positif, nous avons "Rapid Fire" qui nous plonge instantanément dans le bain. Le Heavy Metal de tradition vient de naître à nouveau, pourvu d’un son et d’une identité spécifiques aux eighties. Ce n’est pas l’immortel "Metal Gods" (qui donnera son petit surnom à Robert... ça sonne pas si bien aussi notez, Robert) qui dira le contraire.
Et puis : "Breaking The Law", c’est sûr, ça calme ! Il n’y en a pas des millions comme celle-là. Un chef d’œuvre intemporel, à emporter dans la tombe, et un must pour courir !

Mais, mais, mais…
L’aspect mainstream de "United" me casse le bonbon, et "Grinder" me les brise toujours très rapidement. "You Don’t Have To Be Old To Be Wise" est un bon filler, et la basse de "The Rage" ne m’a jamais emballée, malgré une assez jolie rythmique qui annonce l’album suivant. Quant à "Steeler" même en 83, je la trouvais ringardissime.
Et puis enfin : "Living After Midnight", mouais je l’écoute, je la chantonne lors des concerts, mais je ne lui ai jamais trouvé un truc énorme, conforme à son statut.

Comment je vais me prendre tous les fans du PRIEST sur le râble avec celle-là ! D’un autre côté, la présence rassurante de "Breaking the Law" et des autres classiques cités me permet d’entretenir une certaine illusion et d’atteindre la note de 4 étoiles, grâce à cette jolie pochette et des données historiques de première bourre.




Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
   DARK SCHNEIDER
   ERWIN
   FENRYL
   ODIN
   POWERSYLV

 
   (6 chroniques)



- Rob Halford (chant)
- K.k Downing (guitare)
- Glenn Tipton (guitare)
- Ian Hill (basse)
- Dave Holland (batterie)


1. Breaking The Law
2. Rapid Fire
3. Metal Gods
4. Grinder
5. United
6. Living After Midnight
7. You Don't Have To Be Old To Be Wise
8. The Rage
9. Steeler



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod