Recherche avancée       Liste groupes



      
SPEED MÉLODIQUE  |  LIVE

Commentaires (6)
Questions / Réponses (2 / 11)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Edguy, Armory, Ape, Iron Savior, Primal Fear, Heavens Gate, Manigance, Hibria, Soulhealer, Shockmachine, Lovebites, Darker Half, Chroming Rose, Scanner, Zonata, Steel Attack, The Storyteller , Montany, Metalium, Insania, Heavenly
- Membre : Rawhead Rexx, Holy Moses, The German Panzer , Michael Kiske , Roland Grapow , Andi Deris , Masterplan, Unisonic, Place Vendome, Beautiful Sin, Pink Cream 69
- Style + Membre : Serious Black, Gamma Ray, Symfonia
 

 Site Officiel D'helloween (2194)
 Myspace (950)
 Chaîne Youtube (875)

HELLOWEEN - Live In The Uk (1989)
Par DARK BEAGLE le 13 Juin 2016          Consultée 787 fois

Il ne faut pas trop se fier à la pochette. L’ambiance au sein du groupe était tendue mais les musiciens savaient rester professionnels et donnaient tout sur scène. Pas toujours de façon très finaude (si Michael Kiske devait faire un one-man show, ça serait vite chiant de lourdeur), mais si l’on en croit ce que l’on entend sur ce "Live In The UK" (enregistré en Écosse, soit dit en passant).

Il y a une véritable ambiance sur ce disque. L’alchimie entre le public et un groupe à son apogée est palpable. Chaque partie répond présente à l’autre. Dans la fosse, c’est l’enthousiasme qui règne devant ce qui est proposé sur scène, à savoir des versions endiablées de standards de studio (ce long break Rock’N’Roll pendant le solo de "Future World" avec un Kiske singeant Elvis Presley allume un brasier qui dégage encore sa chaleur aujourd’hui, quand on écoute cet album live).

Bien sûr, c’est court. Sept titres, un peu plus de trois quarts d’heure, dont pas mal en parlotte du frontman. C’est court, donc un peu frustrant. Il semblerait que de nombreuses pistes aient été retirées pour des problèmes de son. Mais il faut avouer que le hasard faisant bien les choses, on se retrouve quand même face à un enregistrement très « grand public ». En effet, on a une majorité de mid tempos, gentiment accélérés, et un "How Many Tears" d’anthologie pour clore le débat, mais où sont les "Halloween", les "Eagle Fly Free", les "March Of Time" ou encore les "Twilight Of The Gods", soit la moelle du style ayant fait la renommée d’HELLOWEEN ?

C’est faire la fine bouche, certes, j’en conviens. Encore une fois, on en arrive à un sentiment de frustration, on se retrouve comme un gamin à qui on a promis deux bonbons et qui n’en reçoit qu’un seul. Pourtant, le timing était bon. Au fait de sa gloire, HELLOWEEN se devait de proposer un album live, sachant que son existence allait être chamboulée par le départ déjà annoncé de Kai Hansen et un changement de l’album qui allait s’avérer cataclysmique, avec un procès les privant de sortie studio pendant deux ans.

Finalement, ce "Live In The UK" est à l’image de la carrière du groupe : il laisse un goût d’inachevé.

A lire aussi en POWER METAL par DARK BEAGLE :


LOVEBITES
Clockwork Immortality (2018)
Let me entertain you




LOVEBITES
Electric Pentagram (2020)
Tank girls


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Michael Kiske (chant)
- Kai Hansen (guitare)
- Michael Weikath (guitare)
- Markus Grosskopf (basse)
- Ingo Schwichtenberg (batterie)


1. A Little Time
2. Dr Stein
3. Future World
4. Rise And Fall
5. We Got The Right
6. I Want Out
7. How Many Tears



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod