Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL MÉLODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (24)
Questions / Réponses (3 / 13)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Stratovarius, Soulhealer, Frozen Land, Dreamtale, Dragonland, Thunderstone
- Membre : Mehida, The Dark Element , Northern Kings, Elias Viljanen , Altaria, Symfonia
- Style + Membre : Silent Voices, Cain's Offering
 

 Sonata Arctica France (745)
 Site Officiel (468)
 Myspace (500)

SONATA ARCTICA - The Days Of Grays (2009)
Par T-RAY le 10 Mai 2017          Consultée 688 fois

"The Days Of Grays" est l’album de SONATA ARCTICA qui ressemble le plus à une bande originale de film. Ou, mieux, à une comédie musicale. L’apport d’autres cordes vocales que celles de Kakko renforcent cette impression, qu’il s’agisse des chœurs des autres musiciens ou de la voix de la très jolie Johanna Kurkela sur "Deathaura" ou "No Dream Can Heal A Broken Heart". Du progressif et opératique "Unia", toutefois, il ne reste pas tant que ça : un goût supérieur de l’arrangement, et un style plus grandiose que ce à quoi le SONATA 1999-2007 nous avait habitué. Mais le foisonnement de "Unia" s’est arrêté au lever de "The Days Of Grays".

Les Finlandais s’en sont remis, d’abord, à des éléments plus symphoniques. "Deathaura" et "The Last Amazing Grays" en témoignent d’emblée. D’ailleurs, les sept minutes de "Deathaura" nous emportent facilement dans leur univers, très cinématographique en effet. A plusieurs reprises, sur ce morceau et sur cet album, l’on s’attend à voir défiler des images sous nos yeux : celles d’un long métrage, avec ses scènes d’action à grand spectacle ou plus intimistes, plus mélodramatiques. Pour ça, "Juliet" et "As If The World Wasn’t Ending" répondent au cahier des charges.

Malgré cette nouvelle évolution stylistique, SONATA ARCTICA est loin d’emporter l’adhésion. Parce "The Days Of Grays" n’est pas aussi original qu’un "Unia", ni plus affirmé et conquérant qu’un "Recknoning Night". Bien sûr, le disque recèle de vraies bonnes surprises, comme "Zeroes" et son approche tout à fait contemporaine, mais traîne quelques boulets tout de même… Nul plus lourd que le très (trop) régressif "Flag In The Ground". Des titres comme ça, c’était sur "Winterheart’s Guild" qu’il fallait les placer. Et encore, celui-ci n’aurait mérité qu’un rôle de bonus track…

D’autres morceaux passent totalement inaperçus : "Breathing" ou "The Truth Is Out There", en premier lieu. Bref, sous ses dehors de BO de saga "mélofantastique", "The Days Of Grays" est surtout l’opus du non-choix. Entre pousser plus loin la folie musicale ou retenter franchement l’aventure Spimélo, SONATA ARCTICA a décidé de ne pas trancher. Tant pis, nous, on le fait pour lui. Et surtout contre lui. En 2009, les Finlandais ont perdu de leur superbe… et ce sixième album n’a guère quitté l’étagère où il est rangé depuis.

A lire aussi en POWER METAL :


ALKEMYST
Through Painful Lanes (2008)
Coup de maître pour les Français d'ALKEMYST!!

(+ 1 kro-express)



SONATA ARCTICA
For The Sake Of Revenge (2006)
(très) bon live de sonate arctique

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez









 
   FIGHTFIREWITHFIRE

 
   JEFF KANJI
   MEFISTO
   T-RAY

 
   (4 chroniques)



- Tony Kakko (chant)
- Henrik Klingenberg (claviers)
- Elias Viljanen (guitare)
- Marko Paasikoski (basse)
- Tommy Portimo (batterie)


1. Everything Fades To Gray (instrumentale)
2. Deathaura
3. The Last Amazing Grays
4. Flag In The Ground
5. Breathing
6. Zeroes
7. The Dead Skin
8. Juliet Analyse
9. No Dream Can Heal A Broken Heart
10. As If The World Wasn't Ending
11. The Truth Is Out There
12. Everything Fades To Gray



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod