Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (4 / 3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Meat Loaf, The Throbs , Crash Kelly, Traumatisme
- Membre : Savatage, Rainbow, Dennis Dunaway , Black Country Communion, Electric Angels, Ace Frehley , Kiss, F5, Winger
- Style + Membre : Dokken, Hollywood Vampires, Blue Coupe

ALICE COOPER - Brutal Planet (2000)
Par DARK BEAGLE le 26 Mai 2017          Consultée 342 fois

Après six ans de silence studio, on assiste avec "Brutal Planet" au grand retour d’ALICE COOPER ! Après toutes ces années, il nous revient avec une volonté d’en montrer aux petits jeunes. Le vieux est dans la place et il exige qu’on lui déroule le tapis rouge.

Seulement, à force de vouloir faire jeune, ALICE COOPER se perd un petit peu. Sur ce disque, il approche un style qu’il n’avait pas encore effleuré : le Metal Indus. Pas les trucs de malade comme le "Pslam 69" de MINISTRY ou le "Downward Spiral" de NIN. Non. A dire vrai, on se rapproche souvent de MARYLIN MANSON (le titre éponyme) et là, il y a quelque chose de gênant.

En effet, sur ce disque, le Coop’ se rapproche de l’un de ses héritiers naturels au niveau du son. Et à l’écoute de ce disque, on se demanderait presque si ce n’est pas l’inverse. Reprenons : MANSON a remis le Grand Guignol au goût du jour, brillamment sur "Antichrist Superstar", à travers une imagerie et des clips à l’esthétique soignée. Musicalement, si les guitares sont grasses et que les machines moulinent derrière, on devine déjà de grosses bases Rock. Et du coup, l’approche que ALICE COOPER a de l’Indus sonne de façon un brin daté et du coup dégage une impression de déjà-vu. Plutôt, de déjà-entendu.

Même si on reconnaît bien le style du Coop’ par moment ("Sanctuary"), on a l’impression qu’il pose souvent la voix sur des morceaux qui ne lui ressemblent pas, qui ne lui appartiennent pas vraiment, comme des reprises exécutées avec soin mais sans plus de passion que cela ("Pick Up The Bones").

Voulu comme le premier volet d’une trilogie qui sera en définitive avorté, "Brutal Planet" est un brin décevant, surtout après tant d’années sans disque à se mettre sous la dent de la part de ALICE COOPER. Un album qui ne tient pas beaucoup de promesses, mais qui n’est pas non plus mauvais de bout en bout en bout, son plus gros défaut étant un manque d’âme accentué par la présence des machines. Dommage…

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BEAGLE :


BLACK SABBATH
Paranoid (1970)
Lourd, halluciné et fédérateur




TRIBE AFTER TRIBE
Enchanted Entrance (2002)
Roots bloody roots


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Alice Cooper (chant)
- China (guitare)
- Phil X (guitare)
- Ryan Roxie (guitare)
- Bob Marlette (guitare, basse, claviers)
- Eric Singer (batterie)


1. Brutal Planet
2. Wicked Young Man
3. Sanctuary
4. Blow Me A Kiss
5. Eat Some More (taste The Pain)
6. Pick Up The Bones
7. Pessi-mystic
8. Gimme
9. It's The Little Things
10. Take It Like A Woman
11. Cold Machines
12. Can't Sleep, Clowns Will Eat Me



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod