Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Star Rats, Manigance
- Membre : Nordic Union
 

 Site Officiel (385)
 Myspace (237)
 Chaîne Youtube (212)

PRETTY MAIDS - Wake Up To The Real World (2006)
Par THE MARGINAL le 1er Janvier 2007          Consultée 7174 fois

Pretty Maids est de retour avec un nouvel album en 2006 ! La dernière livraison du groupe danois, si on fait abstraction du live "Live at least" sorti en 2003, remonte déjà à 2002 avec l'album "Planet panic" et on commençait à s'interroger concernant Ronnie Atkins et ses compères. Il reviennent donc avec "Wake up to the real world", leur tout nouvel opus qui sort chez Frontiers Records, ainsi qu'avec un nouveau batteur dans ses rangs: Allan Tschicaja, qui avait officié chez Royal Hunt, Furious Trauma.

Pour ce nouvel album, Pretty Maids applique la recette qui lui a si bien réussi au cours de son existence: un mélange de heavy metal et de hard rock mélodique à la frontière de l'AOR. On remarque tout de même que la voix de Ronnie Atkins est un chouilla plus claire, moins hargneuse que par le passé.

Le combo danois sait comment rendre efficace ses compos, et ce ne sont pas les "Wake up to the real world", un mid-tempo hard mélodique accrocheur assez proche de Pink Cream 69 avec des gros choeurs sur le refrain, "I am the end", un autre mid-tempo alternant couplets intenses (sur lesquels les guitares sont un peu plus en retrait) et refrain hargneux et avec une empreinte assez moderne avec la présence de nappes de claviers sonnant indus, "As guilty as you", un titre plus orienté hard FM avec beaucoup de guitares acoustiques, des mélodies ensorcelleuses et des claviers teintés 70's, l'excellent "Such a rush", teinté 70's, qui, après une intro à la basse, progresse crescendo jusqu'au refrain ultra-accrocheur, fédérateur (à reprendre en choeur) et qui risque de cartonner en live, ou encore la power-ballade "Another shot of your love", de très bonne facture et revigorée par un excellent refrain, ainsi que le jeu de batterie solide de Allan Tschicaja, qui me feront dire le contraire.

Dans un registre plus mordant, plus foncièrement heavy, Pretty Maids n'a rien perdu de sa verve. En effet, qu'il s'agisse de "All in the name of love", à la fois mélodique et incisif(de par sa rythmique musclée), de "Why die for you", un up-tempo hard/heavy appuyé par un refrain énervé et une rythmique tout feu tout flamme (le batteur, encore une fois, n'est pas étranger à cet état de fait), du percutant "Brave young new breed", un autre up-tempo sur lequel on retrouve la voix tonitruante et rugueuse de Ronnie Atkins, ou du mordant "Terminal violence" dont les riffs acérés contrastent avec la voix mélodique de Ronnie Atkins, on a affaire à du Pretty Maids pur jus, toujours efficace et convaincant. Par ailleurs, la reprise de Deep Purple "Perfect strangers" est très réussie, pleine de conviction et Pretty Maids rend là un vibrant hommage au légendaire groupe britannique qui les a influencés.

Il est simplement dommage que la ballade "Where true beauty lie" manque d'éclat, soit trop quelconque, trop fade car l'album, dans son ensemble, est solidement ficelé et le quartette danois n'est pas passé loin du sans-faute.

Cette nouvelle galette de Pretty Maids démontre simplement que le combo danois maitrise avec brio et classe le style dans lequel il évolue depuis toujours, et réussit à ne pas se répéter ou s'auto-parodier. Si on regarde la discographie de la bande à Ronnie Atkins, on s'aperçoit que celle-ci a rarement déçu. Et "Wake up to the real world", sans atteindre la perfection d'un "Red, hot and heavy", fait honneur à la constance du combo danois. Pretty Maids démontre qu'il a encore de l'énergie à revendre et que son inspiration est encore intacte alors qu'il fêtera ses 25 ans d'activités l'an prochain. Comme quoi, les grands groupes sont toujours capables de rugir même lorsqu'on n'y croit plus beaucoup...

A lire aussi en HEAVY METAL par THE MARGINAL :


LEATHERWOLF
Street Ready (1989)
Metal melodique




MALICE
License To Kill (1987)
Album ultra-culte de la scène heavy des 80's


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Ronnie Atkins (chant)
- Ken Hammer (guitare)
- Kenn Jackson (basse)
- Allan Tschicaja (batterie)


1. Wake Up To The Real World
2. All In The Name Of Love
3. I Am The End
4. As Guilty As You
5. Why Die For A Lie
6. Such A Rush
7. Where True Beauty Lie
8. Brave Young New Breed
9. Terminal Violence
10. Perfect Strangers
11. Another Shot Of Your Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod