Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (12)
Questions / Réponses (1 / 2)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Black Sabbath
  Paranoid
1971 Master Of Reality
1972 Vol. 4
1973 Sabbath Bloody Sabbat...
1975 Sabotage
  We Sold Our Soul For Roc...
1976 Technical Ecstasy
1978 Never Say Die
  Never Say Die
1980 Heaven And Hell
  Live At Last
1981 Mob Rules
1982 Live Evil
1983 Born Again
1986 Seventh Star
1987 The Eternal Idol
1989 Headless Cross
1990 Tyr
1992 Dehumanizer
1994 Cross Purposes
1995 Cross Purposes Live
  Forbidden
1996 The Sabbath Stones
1998 Reunion
2002 Past Lives
  Symptom Of The Universe
2004 Black Box : The Complete...
2007 The Dio Years
  Live At Hammersmith Odeo...
  Live From Radio City Mus...
2008 The Rules Of Hell
2009 The Devil You Know ( ...
2010 Neon Nights : Live At Wa...
2013 13
  Live... Gathered In Thei...
 

- Style : Age Of Taurus, Sarasin, Blood Ceremony, Psychedelic Witchcraft, Path Of Samsara, Childrenn, Scorpion Child, High Fighter, Motorowl, Blue Öyster Cult, The Order Of Israfel , Khemmis, Count Raven
- Membre : Deep Purple, Wami, Iommi, G//z/r, Dio, Black Country Communion, Msg, Snakecharmer, Rainbow, Axel Rudi Pell
- Style + Membre : Tony Martin , Ozzy Osbourne , Heaven & Hell
 

 Born Again/ian Gillan (1140)
 Site Officiel (398)
 Myspace (453)
 Chaîne Youtube (690)

BLACK SABBATH - Technical Ecstasy (1976)
Par POWERSYLV le 1er Décembre 2002          Consultée 12740 fois

Cette kro-express était à l'origine la chronique principale avant d'être réécrite par DARK BEAGLE

Octobre 1976 : les fans de BLACK SABBATH devraient se réjouir, le nouvel album sort. Mais des rumeurs planent dans l'air. Les divergences entre le guitariste sombre et le futur "Madman" (mais ne l'était-il déjà pas ?) atteignent un stade critique. On sent que la tension monte entre un Iommi qui veut augmenter l'importance des claviers et même ajouter des cuivres (?) et un Ozzy réticent et pensant que le vaisseau SABBATH s'était déjà engagé trop loin. D'où un album mitigé qui se classera moins bien dans les charts.

Pourtant, il y a du bon dans cet album fourre-tout : "Backstreet Kids" tonique, "You Won't Change Me" où l'on pense retrouver le groupe des grands jours (sans doute le meilleur morceau de l'album, écoutez la guitare torturée et mélancolique d'Iommi). Ensuite, ça commence à sentir le brûlé. "It's Alright" est tout droit sorti d'un album des BEATLES et surprend car c'est le batteur Bill Ward qui prend le micro (??), comme quoi.

Les titres qui suivent sont sympa mais ne vont malheureusement pas marquer les esprits, à part l'émouvant "She's Gone" où l'on a envie de pleurer avec Ozzy (snif !). Pleurer, c'est sans doute ce qu'a fait à de multiples reprises le nerveux chanteur à cette époque, qui ne trouve rien de mieux à faire que de s'enfoncer dans la drogue et l'alcool.

En novembre 1977, Osbourne prendra ses cliques et ses claques pour la première fois en laissant les trois autres en plan. Il revient dans le groupe en janvier 1978, mais les relations Iommi/Osbourne resteront tendues.

L'album de la déchirure.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


IRON MAIDEN
Seventh Son Of A Seventh Son (1988)
L'album le plus progressif de maiden, superbe !

(+ 6 kros-express)



MANOWAR
Gods Of War Live (2007)
Heureusement, en live, il "kille" toujours ...


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
   POWERSYLV

 
   (2 chroniques)



- Ozzy Osbourne (chant)
- Tony Iommi (guitare)
- Geezer Butler (basse)
- Bill Ward (batterie)


1. Back Street Kids
2. You Won't Change Me
3. It's Alright
4. Gypsy
5. All Moving Parts (stand Still)
6. Rock 'n' Roll Doctor
7. She's Gone
8. Dirty Women



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod