Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Sweet, Reuben Archer , Red Zone Rider
- Membre : Msg, Scorpions, Dokken

UFO - Phenomenon (1974)
Par FREDOUILLE le 22 Septembre 2009          Consultée 5907 fois

Forcément lorsque l’on découvre UFO avec le cultissime live "Strangers In The Night" de 1979, un des tous meilleurs live de toute l'histoire du Hard-Rock, faut-il encore le rappeler, une seule idée vous taraude alors immédiatement l’esprit : se faire toute la discographie du groupe. C’est impératif, obligatoire même… Eh ouais, parce qu’un combo comme UFO, il n’y en a pas cinquante. C'est quand même la classe ce groupe et ça serait franchement dommage de passer à coté.
Et vu ce que le groupe nous propose sur "Strangers In The Night", on se dit qu’on n’a strictement pas le droit de rater quoi que ce soit de la discographie du combo anglais qui ait précédé ce mythique live.

Et commencer par "Phenomenon" n’est-il d’ailleurs pas une des meilleures façons pour découvrir la discographie du groupe ? C’est bien possible ! Non seulement parce que cet album donne à l’époque un nouvel élan, une nouvelle direction à la musique du groupe (il succède en effet à deux albums largement inspirés par le "Space Rock" - c’est d’époque ! - "UFO 1" et "Flying" (très bons soit dit en passant !) et à un live, mais parce qu’il voit aussi et surtout l’arrivée au sein du groupe d’un tout jeune et prodigieux guitariste du nom de Michael Schenker, membre fondateur d’un groupe allemand du nom de SCORPIONS. Un guitariste hyper talentueux qui va illuminer de toute sa classe non seulement ce "Phenomenon" (il n’y a qu’à écouter tous les soli de fous qui parsèment l’opus) dont il a d'ailleurs écrit la quasi-totalité des compositions (avec Phil Mogg), mais aussi les albums qui vont suivre. Et ce jusque ce "Strangers In The Night". UFO va connaître alors ses heures les plus glorieuses.

"Phenomenon", c’est déjà cette pochette qui marque les esprits. A la fois mystérieuse, fascinante, inquiétante même, avec ces couleurs prononcées et le regard de cette femme. Une pochette culte.
"Phenomenon" c’est un Hard-Rock fort séduisant, léché comme il se doit avec un son d’époque, authentique et délicieux serais-je tenté de dire. Un son, une production qui rend véritablement honneur au travail des musiciens et surtout au travail absolument ahurissant du guitariste allemand qui se laisse aller à des soli complètement monstrueux que ce soit sur des morceaux plutôt calmes à l'image de "Time On My Hands" (quelle belle intro acoustique !), de l'instrumental "Lipstick Traces" (quel toucher !) ou de "Queen Of The Deep" sur lequel il va monter petit à petit en puissance et nous abasourdir devant tant de maîtrise. Ce type est tout simplement incroyable et transcende totalement l'ensemble des compositions de la galette.

"Phenomenon", c’est ce Hard-Rock rythmé et énergique à souhait avec des titres comme "Oh My" (d'ailleurs les débuts des Américains de RIOT sur "Rock City" - en 1977 - rappellent ce genre de titre tant au niveau du son qu'au niveau des soli; il faut dire que Michael Schenker fait partie des influences de Mark Reale !) ou encore avec ce très joli et accrocheur "Too Young To Know". "Phenomenon" c'est aussi du Blues avec cette reprise de Willie dixon, "Built For Comfort", reprise qui sied à merveille à Sieur Schenker. "Space Child" quant à lui, assez planant dans l'ensemble rappellera davantage les débuts du groupe.

Enfin et pour garder le meilleur pour la fin, "Phenomenon", c’est aussi et avant tout deux énormes classiques du groupe (les plus gros ? Affirmatif mon capitaine, de mon point de vue en tout cas) et intemporels qui plus est :

1-) le fameux "Doctor Doctor" qui fait toujours fureur vingt cinq années plus tard. Pour preuve avant le concert de La vierge de Fer lors du Graspop 2008, on pouvait entendre le monde chanter à tue tête sur ce titre qui passait sur la sono. Personnellement, ce titre me file toujours la chair de poule tant l’introduction que je trouve même légèrement tristounette, est absolument sublime ! Quel feeling, quelle mélodie. C'est pas croyable d'écrire des trucs comme ça ! C'est tout simplement à pleurer.

2-) le monstrueux "Rock Bottom" toujours aussi impressionnant même dans sa version courte croyez-moi. Sur "Phenomenon", la version ne dure en effet que 6 minutes et quelque. Ce n'est qu'en concert que ce titre sera rallongé (voire doublé) pour laisser le guitariste allemand éblouir, fasciner, écœurer (que sais-je encore...) l'ensemble des fans venus voir le groupe. "Rock Bottom" est un putain de titre qu'on se le dise, et qui a d'ailleurs été repris récemment et avec beaucoup de classe par le groupe de Sacramento qu'est TESLA. De grands connaisseurs à n'en point douter.


"Phenomenon" marque donc un nouveau départ pour le groupe britannique et fait figure de grand album ne serait-ce que par la présence des deux énormes classiques cités plus haut. Paradoxalement, et même si les autres titres sont de qualité, l'album souffre néanmoins d'un léger déséquilibre tant ces deux titres tendent à supplanter le reste. Par ailleurs, on notera que le chant de Phil Mogg n'est pas encore à son apogée qualitativement parlant (il fera bien mieux par la suite).
Difficile alors de dire si ce "Phenomenon" est le meilleur du groupe. Je ne m'avancerai pas sur le sujet tant la qualité des albums suivants est aussi excellente. Et puis peu importe. Une chose est sure en tout cas, cet opus est à se procurer d'urgence, pour tout amateur de Hard-Rock ou même de guitare.

"Phenomenon" est un INCONTOURNABLE !

Note réelle : 4.5/5.

Morceaux préférés : "Doctor, Doctor", "Rock Bottom", "Oh My".

A lire aussi en HARD ROCK par FREDOUILLE :


EXTREME
Saudades De Rock (2008)
Un retour EXTREMEment réussi!

(+ 1 kro-express)



BONESHAKER
Reborn (2012)
L'effet d'une baffe dans la gueule !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Phil Mogg (chant)
- Michael Schenker (guitare)
- Pete Way (basse)
- Andy Parker (batterie)


1. Oh My
2. Crystal Light
3. Doctor Doctor
4. Space Child
5. Rock Bottom
6. To Young To Know
7. Time On My Hands
8. Built For Comfort
9. Lipstick Traces
10. Queen Of The Deep



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod