Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Sweet, Reuben Archer , Red Zone Rider
- Membre : Msg, Scorpions, Dokken

UFO - The Monkey Puzzle (2006)
Par NAUSICA75 le 23 Septembre 2006          Consultée 8982 fois

L’objet volant non identifié, nous revient en cette année 2006 avec son nouvel opus "The Monkey Puzzle".
Le groupe d'extra-terrestres a été légèrement modifié, depuis 2004, date de la sortie du précédent album "You Are Here". Andy Parker, le batteur originel, est revenu pour remplacer Jason Bonham tandis que Phil Moog, est là, toujours fidèle au poste. Personnellement, je trouvais l’album "You Are Here" assez moyen et fût l'album de l'intégration mi-figue mi-raisin du guitariste super-virtuose américain Vinnie Moore.
Il est évident que Vinnie Moore a incontestablement apporté un plus niveau guitare (même si son jeu très technique est sous employé). La production a été confiée à l'excellent Tommy Newton et elle est de qualité.

Dès les premières notes du premier morceau de l'opus "Hard Being Me", on sent que le groupe a plus de dynamique, plus d'envie. C’est Andy Parker qui lance une rythmique endiablée, Vinnie Moore est derrière avec sa guitare, alors que Phil Moog nous jette un refrain très accrocheur et efficace. Ce titre est vraiment agréable à écouter, beaucoup de mélodie. Très rock dans l'âme. On ralentit les tempos sur le titre suivant "Heavenly body". Le riff de Moore est très lourd tandis que le chant de Moog se fait menaçant. La basse est très efficace sur l'intro du morceau, et les riffs acérés de Vinnie viennent compléter cette ambiance métal très réussie.
Ambiance blues-rock sur le titre "Some other guy", qui est incontestablement une des réussites de l'album. Les soli de Moore, toujours aussi lumineux, se marient de fort belle manière avec l'harmonica, ainsi qu'avec le chant de Phil Moog. La première ballade de cet album est aussi la plus réussie de l'album. Avec "Who's Fooling Who", Moore montre qu'il est totalement intégré au sein du groupe, pour notre plus grand plaisir. Le chanteur chante à merveille tandis que les parties de guitare de Moore sont merveilleuses, parmi les plus belles de cet album.

Le titre "Black And Blue" est plutôt quelconque, un blues-rock assez classique. Certes il est bien interprété mais il manque le petit quelque chose pour que ce titre soit une vraie réussite. On enchaine la deuxième ballade de l'album, "Drink too much", qui débute par une partie de guitare typiquement "moorienne" (qu'on peut entendre sur ses nombreux albums solo, surtout les derniers qui joue plus sur le registre de l'émotion comme par exemple "The Maze"). C'est une vraie ballade, chargée d’émotion. Le duo Moog/Moore est très bon sur ce morceau, Vinnie Moore enchaînant de superbes lignes mélodiques comme à son habitude.
UFO nous entraine à la Nouvelle-Orléans, avec le morceau "World Cruise", puique l'on peut entendre des chants qui peuvent rappeler un peu ceux que l'on peut entendre dans cette belle région. Pour couronner le tout, Vinnie Moore nous fait étalage de son talent en proposant une rythmique et un solo assez fameux. Très efficace en tout cas, une vraie réussite.
Une légère déception est présente sur le titre "Down By The River" où Phil Moog chante en compagnie de choeurs féminins. Ce n'est pas, de toute évidence, la meilleure réussite de cet album. Encore un titre lent,"Good Bye You", qui est pour moi le titre le plus faible de cette galette. On ne ressent pas toute l'émotion dégagée sur les titres précédents comme "Drink to much" ou "Who's fooling who". Batterie et basse misent en avant sur le titre "Rolling Man". Ca groove, c'est rock. L'album se concluant avec "Kingston Town", où l’on retrouve tous les bons ingrédients mélodiques d'UFO. Vraiment un beau morceau, efficace et mélodique.

En conclusion, cet album est vraiment une belle surprise d'un groupe dont je n'attendais plus grand chose. Certes, les musiciens qui composent UFO ne sont pas des débutants mais ce deuxième album avec Vinnie Moore à la guitare est vraiment une belle réussite et nous surprend. Habitué à des productions douteuses depuis quelques années, on était loin de penser qu'UFO pouvait sortir un album d'une telle qualité. Il s’agit ici d’un opus exceptionnel, sans remplissage, qui combine les émotions (avec la voix chaleureuse de Phil Moog), le rythme, les mélodies, et dans lequel Vinnie Moore (très à l'aise dans son rôle de "lead-guitar") utilise la virtuosité de son jeu à bon escient pour compléter un travail très inspiré. L’UFO nous propose donc ici son meilleur album depuis bien longtemps. A acheter les yeux fermés !!!
Note : 5/5

A lire aussi en HARD ROCK par NAUSICA75 :


TALISMAN
7 (2006)
Un très bon cru...




DOUBLE DEALER
Fate & Destiny (2005)
Les japonais à leur TOP ...


Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Phil Mogg (chant)
- Vinnie Moore (guitare)
- Paul Raymond (clavier)
- Pete Way (basse)
- Andy Parker (batterie)


1. Hard Being Me
2. Heavenly Body
3. Some Other Guy
4. Who's Fooling Who?
5. Black And Blue
6. Drink Too Much
7. World Cruise
8. Down By The River
9. Good Bye You
10. Rolling Man
11. Kingston Town



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod