Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Tora Tora, Thunder
- Style + Membre : Bar 7
 

 Inoxydable (868)
 Myspace (571)

TESLA - Simplicity (2014)
Par FREDOUILLE le 11 Août 2014          Consultée 3843 fois

Sim-plic-i-ty

Simplicité, nom féminin

: La qualité d'être facile à comprendre ou à utiliser
: L'état ou la qualité d'être simple ou pas compliqué
: Quelque chose qui est simple ou ordinaire, mais agréable.

La simplicité dénote souvent la beauté, pureté ou clarté. Les choses simples sont par définition souvent plus faciles à expliquer et à comprendre que les choses compliquées, la complexité étant l'opposé de la simplicité. La simplicité signifie aussi le fait d'être libéré des efforts et de la confusion.


------------------------------

Outre ces quelques définitions (Wikipédia est ton ami), "Simplicity" est aussi le nouvel effort de TESLA, combo américain qu’on ne présente bien évidemment plus puisque ce dernier a non seulement marqué en son temps son époque avec de petites pépites de Hard Rock telles que "Mechanical Resonance" et "Psychotic Supper" (pour ne citer que ces deux-là), avec également un formidable Live acoustique ("Five Man Acoustical Jam") mais aussi parce que la bande de Sacramento n’est ni plus ni moins qu’un des meilleurs groupes de Hard Rock encore en activité.

"Simplicity" est donc le 7ème effort studio de TESLA (leur précédent effort datant de 2011, "Twisted Wires & The Acoustic Sessions...", n’étant qu’un disque composé de reprises acoustiques), et vous l’aurez deviné, ce nouvel opus transpire la SIMPLICITÉ (mais pas que… ce disque sent bon aussi l’honnêteté et la sincérité). C’était la volonté du groupe, que ce soit dans la prise d’enregistrement ou bien dans les compositions elles-mêmes, et je dois dire que c’est réussi. Voici un disque qui se veut être relativement simple (mais pas dans le sens péjoratif du terme), pas prise de tête pour un sou et plutôt pépère dans l’ensemble (quoique…).

Avec "Simplicity" c’est en territoire familier que l’on entre. Mais pour les connaisseurs, je dirais que cette galette se veut avant tout être un retour aux racines du groupe, fort d’un Hard Rock léché, teinté de Blues, tantôt électrique/tantôt acoustique (une caractéristique du groupe) parfois puissant et pêchu (mais plutôt éloigné dans l’esprit d’un "Forever More" - 2008 - qui se voulait lui beaucoup plus lourd). En quelque sorte, une sorte de chaînon manquant entre "Mechanical Resonance" et "Psychotic Supper" si vous voyez ce que je veux dire. Tout simplement. On y retrouve surtout les mêmes ingrédients, le même genre de compositions (putain de compositions d’ailleurs, mais en moins Heavy quand même que sur "Psychotic...") et surtout ce feeling (mon dieu ce feeling !) dont seul le groupe a le secret.

Une nouvelle fois TESLA n’a pas fait les choses à moitié et nous montre là encore tout son savoir faire en terme de compositions et de mélodies. Des mélodies à nous faire hérisser les poils sur les bras à l’image du premier single de l’album, "So Divine…" (amené à devenir un futur gros classique), lequel pourrait être le "Modern Day Cowboy" des temps modernes, de "Honestly" à l’ambiance acoustico-feutrée ou encore à l’image de cette ballade acoustique qu’est "Til That Day" et ses si jolies notes de piano. Car si il y a bien un exercice dans lequel TESLA excelle c’est bien la ballade (remember "Love Song", ou encore "Paradise") et une nouvelle fois il nous gâte carrément avec des titres de la trempe de "Burnout To Fade" (le refrain est là encore aux petits oignons), du très beau "Life Is A River" et son léger côté intimiste ou encore de "Cross My Heart" qui rappellera allègrement THE BLACK CROWES.

Le problème c’est que TESLA excelle aussi ailleurs que ce soit sur les mid-tempi de la trempe de "Rise And Fall" qui aurait très bien pu figurer sur "Psychotic Supper", de "Sympathy" sur lequel la basse de Brian Wheat est omniprésente ou sur des titres plus percutants tels le furibard "Time Bomb" et son break déjanté, l’énergique "Flip Side!", son harmonica et ses guitares slide nous contant les bienfaits thérapeutiques de la marijuana, ou encore le puissant "MP3" et sa talk-box sur lequel le talent du groupe nous explose littéralement à la gueule. Que ce soit d'ailleurs sur les premiers accords du titre qui démarre comme un bon vieux UFO ou tout simplement sur les parties de guitare (électrique et acoustique) que nous distille là la paire Frank Hannon/Dave Rude étincelante de bout en bout (Dave ayant remplacé Tommy Skeoch il y a déjà 8 ans !). Deux guitaristes bien évidemment très doués et très complémentaires et cela s'entend sur l'ensemble du disque (il y a quand même une bonne tripotée de soli à nous faire grimper aux rideaux : sur "So Divine...", "Break Of Dawn", "Life Is A River" ou encore sur "Time Bomb"...entre autres). C'est beau, divin, c'est plein de feeling, c'est TESLA.

Enfin, un petit mot concernant Jeff Keith à la voix toujours éraillée, et bien plus mûre que sur "Mechanical Resonance" (ça va de soi mais c'est encore plus flagrant quand vous vous faites les deux albums à la suite), pleine de feeling, de délicatesse et d'émotion, qui vous prend toujours autant aux tripes. Bien évidemment, Jeff nous offre ici une très belle partition de ce qu'il sait faire. TESLA ne serait pas TESLA sans Jeff.

De toute évidence, les musiciens de TESLA ont fait parler leur cœur, leurs émotions pour nous distiller ici 14 titres d’une qualité tout à fait incroyable. Pas d’originalité, pas d’artifice, pas de fioriture. Non, juste de très bons morceaux dotés qui plus est d'une très bonne production (Tom Zutaut aux manettes, le mixage est quant à lui signé Michael Wagener). "Simplicity" est un disque sur lequel les Américains semblent s’être affranchis de toute pression, de tout stress pour nous délivrer là sans aucun conteste leur meilleure livraison depuis "Psychotic Supper". Rien que ça ! Car le résultat est tout simplement beau et presque émouvant. Et cela en toute simplicité.


Note : 4,5/5.


Morceaux préférés : "Mp3", "So Divine...", "Honestly", "Break Of Dawn", "Life Is A River".

A lire aussi en HARD ROCK par FREDOUILLE :


HORISONT
About Time (2017)
Nostalgique des 70's ? HORISONT est fait pour vous




EUROPE
Almost Unplugged (2009)
Almost perfect !!! Du grand art !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez






 
   FREDOUILLE

 
   MULKONTHEBEACH

 
   (2 chroniques)



- Jeff Keith (chant)
- Frank Hannon (guitare, clavier)
- Dave Rude (guitare)
- Brian Wheat (basse)
- Troy Luccketta (batterie)


1. Mp3
2. Ricochet
3. Rise And Fall
4. So Divine
5. Cross My Heart
6. Honestly
7. Flip Side !
8. Other Than Me
9. Break Of Dawn
10. Burnout To Fade
11. Life Is A River
12. Sympathy
13. Time Bomb
14. 'til That Day



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod