Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (14)
Questions / Réponses (4 / 11)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Sweet, Reuben Archer , Red Zone Rider
- Membre : Msg, Scorpions, Dokken

UFO - Strangers In The Night - Live (1979)
Par FREDOUILLE le 8 Novembre 2004          Consultée 17078 fois

Bon, ne tergiversons pas une seconde : ce live est un monument du hard rock mélodique. Un des tous meilleurs live de toute l'histoire du hard rock. D'ailleurs, je le préfère au légendaire "Made in Japan" de DEEP PURPLE. Un peu vite oublié, ce groupe a quand même été le groupe phare et essentiel de la scène hard rock anglaise entre 1970 et 1980 et ce, grâce à la sortie d'albums exceptionnels tels que "Phenomenom" ou "Lights out".

UFO est né en Août 1969, lorsque Phil Mogg (Chant), Pete Way (Basse) et Mike Bolton (guitare) jouaient dans un pub Londonien (le Hocus Pocus). C'est dans ce pub, qu'ils rencontrent le batteur Andy Parker. Le groupe signe alors sur un label appelé "Beacon records" et enregistre son premier album : "UFO 1". Ce qui leur vaut déjà de se faire connaître au pays du soleil levant.
Les albums suivants leur permettront de séduire les Français, les Allemands et finalement les Anglais.

C'est en 1974 que le groupe signe chez "Chrysalis" et voit l'arrivée d'un jeune guitariste (16 ans !), Mickael Schenker, évoluant jusqu'alors dans un groupe Allemand totalement inconnu : SCORPIONS !!! Ce jeune prodige va permettre au groupe de composer des morceaux d'anthologie tels "Only you can rock me", "Doctor, Doctor", ou encore l'extraordinaire "Rock bottom". Attention, je n'ai pas dit que c'était l'unique compositeur du groupe.-)

En 1979, le groupe enregistre alors "Strangers in the night" à Chicago. Le groupe est alors au sommet de son art et ce live atteint un niveau de qualité tout bonnement exceptionnel. C'est la perfection. Rarement un live a été aussi pur, intense et riche en émotions. Les mélodies sont à frissonner de plaisir, de bonheur.

Treize titres, tous aussi extraordinaires les uns que les autres, constituent ce live.
c'est le très rock et enjoué "Natural thing" qui ouvre les débats avec ses soli très bluesy et ses rafales calibrées de piano. La transition avec "Out in the street" et ses notes de pianos envoûtantes est phénoménale. Sur ces quelques moments de douceur, Phil Mogg fait montre de tout son talent : il chante juste et bien, sa voix est chaude et chaleureuse, juste ce qu'il faut pour accompagner ce hard rock mélodique, alambiqué et tellement merveilleux. Bien entendu, les musiciens que sont Michael schenker, Pete way et Paul Raymond ne sont pas en reste et nous offrent une palette de soli magnifiques.
"Only you can rock me" est un classique du hard rock et encore une fois c'est un régal. Ah, ce son de guitares !!! Par ailleurs, des soli au feeling insoupçonnable viennent alimenter le tout. A pleurer je vous dis.
"Doctor Doctor" est également à tomber par terre. Cette introduction au piano, alimentée par un solo mélodique de fou (à pleurer encore) jusque cette rythmique énergique saluée comme il le faut par le public. J'en ai la chair de poule rien que de l'écouter.

On retiendra bien entendu les excellents "Mother Mary", "This kids" (ah ces succinctes notes de piano qui viennent étoffer l'ensemble !!! Jouissif !) sur lesquels des soli d'anthologie, écœurants de maîtrise et de perfection viennent nous éblouir.
Mais le meilleur reste encore à venir : La succession de "Love to love" (plus de 8 minutes quand même), de "Lights out" et de "Rock bottom" est tout bonnement exceptionnel.
"Love to love" est un morceau plutôt calme mais extraordinairement efficace de par sa mélodie et ses notes de piano qui nous donnent la chair de poule. Un morceau transcendé par le chant de Phil mogg et par les soli interminables de Michael Schenker. Soli interminables que l'on retrouvera sur "Lights out", morceau plutôt rapide et puissant, qui démontre toute son efficacité sur ce live. Enfin, je terminerai la description de ce live (sans oublier "Too hot to handle" ou encore le magnifique et très mélodique "I'm a loser") par le monstrueux "Rock bottom", véritable pièce d'orfèvre de 11 minutes. Le rythme y est soutenu et on a affaire à une multitude de passages très bluesy et une nouvelle fois à des soli interminables emprunts d'une finesse et d'un feeling incroyables. Du grand art !!!!.
Incontestablement, "Rock Bottom" est le morceau d'UFO que je préfère.

Vous l'aurez compris, ce live est tout bonnement monumental. UFO et son line-up de fou nous délivrent une set list parfaite alternant donc les moments très heavy rock et les passages très riches en émotions. Rarement un live ne m'a autant touché. Si je devais partir sur une île déserte avec 1 unique disque, ça serait peut-être bien celui là.

Bref, si vous ne connaissez pas encore UFO, je vous conseille d'acheter le plus rapidement possible ce monument du hard rock qui retrace merveilleusement les meilleures années du groupe. JOUISSIF !!!

A lire aussi en HARD ROCK par FREDOUILLE :


TESLA
Alive In Europe! (2010)
Live de TESLA en Europe ! Classique mais bon !




JORN
Spirit Black (2009)
Nouveau JORN : classique mais bon !!!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Andy Parker (batterie)
- Michael Schenker (guitare)
- Paul Raymond (guitare, clavier)
- Phil Mogg (chant)
- Pete Way (basse)


1. Natural Thing
2. Out In The Street
3. Only You Can Rock Me
4. Doctor Doctor
5. Mother Mary
6. This Kids
7. Love To Love
8. Lights Out
9. Rock Bottom
10. Too Hot To Handle
11. I'm Loser
12. Let It Roll
13. Shoot Shoot



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod