Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (1 / 4)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Metallica, Iron Savior, Paragon, Soulhealer
- Membre : Grave Digger, Age Of Silence, Almanac
 

 Site Officiel De Rage (1050)

RAGE - Soundchaser (2003)
Par DARK BOUFFON le 20 Octobre 2003          Consultée 8383 fois

Vous êtes bien assis dans votre chaise ou votre fauteuil, dans votre salon ou dans votre chambre, peinard, avec une galette de metal qui tourne dans votre chaîne. Tranquille, pépère, vous naviguez sur le site de Nightfall en traînant ici et là pour lire les dernières chroniques… Ça c’est la réalité.
Imaginez maintenant que tout ce que vous connaissez n’existe plus. Vous vivez dans une caverne, grelottant et tremblotant tout ce que vous pouvez. Et la seule chose que vous voyez quand vous sortez le nez de votre trou, c’est une étendue désolée où s’entremêlent pierres, glace et tôle. Un sympathique paysage d’hiver post-nucléaire ! Le ciel fait encore la gueule et des milliers de flocons tout mignons tombent drus sur ce paysage de mort et de désolation. Et le seul réconfort que vous puissiez trouver (je vous vois venir avec vos idées salaces mais de toute façon, vous avez les doigts gelés !!), c’est un mince rayon de soleil perçant à travers les ténèbres célestes.
Et c’est sur cet élan poétique que je m’en vais terminer ma transposition fictive. Car si dans un tel endroit glacé, une chaîne hifi pouvait encore fonctionner, elle diffuserait la musique de Rage. Non pas que je m’enrhume à chaque fois que j’écoute un disque de cet excellent groupe allemand, mais je trouve tout simplement que la musique de la bande à Peavy est un compromis entre lumière et obscurité (« plus séduisant est le côté obscur » dirait Yoda), entre rigueur froide et feeling à fleur de peau, et ce, encore plus depuis leur excellent opus "Unity" paru en 2002.

Et si vous êtes toujours concentré et donc plongé dans ma scène fictive, ambiance fin du monde, et bien, n’en bougez pas, car le nouvel album de Rage, le bien nommé "Soundchaser" va venir vous traquer dans les steppes désolées de ce monde au bord du gouffre. Prenez "Planète Hurlante" (le film n’est certes pas un chef-d’œuvre mais ça vous donnera une idée) et saupoudrez d’un peu de "Terminator" pour l’ambiance ; passez le tout au mixer batterie – basse – grosse guitare technique ; ajoutez une voix qui sait se faire rauque ou caressante suivant les passages et servez avec une touche de virtuosité… ben voilà, vous avez le Rage cuvée 2003. Rien de bien nouveau me direz-vous !

Effectivement, le line-up est toujours le même et heureusement d’ailleurs puisqu’on tient là (avec, aux côtés de Peavy Wagner, Victor Smolski et Mike Terrana ) l’une des meilleures (la meilleure ?) incarnation de Rage. Quant au style, il n’a guère évolué depuis son prédécesseur, ce qui peut surprendre sachant que le groupe a toujours cherché à innover par le passé. Néanmoins, l’efficacité est toujours au rendez-vous ! L’ensemble est cependant moins varié que "Unity" qui alignait morceaux bourrins, passages symphoniques, instrumental impressionnant, chansons plus classiques… Ici, l’ensemble est assez uniforme mais composé avec suffisamment d’inspiration pour ne pas tomber dans la redite. Et si vous avez été emballé par "Unity", vous ne pourrez qu’aimer cette nouvelle livraison.

Le groupe sait toujours composer des titres imparables avec la dualité couplets agressifs (euh… ce n’est pas du death non plus !) et refrains mélodiques bien accrocheurs. Et on se laisse volontiers entraîner par "War Of Worlds" (qui succède à une sympathique intro « brut de décoffrage », gentiment nommée "Orgy Of Destruction", où le ton monte en puissance, bien éloignée des intros néo-classiques plutôt habituelles dans le heavy), "Great Old Ones", le jouissif "Defenders Of The Ancient Life" ou bien encore "See You In Heaven Or Hell", tous quatre typiques du Rage formule trio que l’on connaît depuis quelques années. La chanson titre et le morceau "Human Metal" pousse à mon sens le bouchon encore plus loin et sont de véritables hymnes heavy-metal en puissance, où rien ne manque.
Le très réussi "Secrets In A Weird World" (morceau alternant passages thrashisants et moments presque progressifs avec du clavier, doté d’un magnifique solo, et dont le titre fait écho à l’album de 1989) et le semi mid–tempo "Flesh And Blood" nous proposent quelques visions différentes de la musique du trio, plus posée parfois, plus intimiste, plus lourde ou bourrine à d’autres moments. Et la fin de l’album ne dépareille pas, il s’agit de la cerise sur la bûche glacée (normal si vous êtes dans votre fameuse grotte !), car Peavy nous a pondu une petite merveille ("Falling From Grace") découpée en deux morceaux : "Wake The Nightmares" est excellent avec sa guitare acoustique durant quelques passages, son feeling à fleur de peau assez inattendu mais très bien rendu et la participation d’Andi Deris (chanteur d’Helloween, avais-je besoin de le préciser ?) ; "Death Is On Its Way" est peut-être plus classique (quoi que…) mais sa structure et son refrain en font un morceau très efficace et franchement irrésistible.
Enfin, si vous avez l’occasion de trouver l’édition limitée, vous trouverez en bonus "French Bourrée", adaptation metal d’un morceau de Bach (et oui !) qui devient pour l’occasion une chanson assez joyeuse, forcément teintée de néo-classicisme, assez inattendue mais bien sympathique (avec double solo clavier/guitare), qui contraste fortement avec l’ambiance assez sombre du reste de l’album.

Pour la petite histoire, sachez que tous les titres de l’opus (exceptée la bonus track) s’articulent autour d’un concept de science-fiction : celui du chasseur de son, le fameux "Soundchaser" (quand je vous parlais de "Planète Hurlante", je n’étais pas loin :), créé par des extraterrestres venus coloniser la Terre il y a… longtemps (sur le site officiel de Rage, Peavy avoue s’être inspiré de la mythologie des Grands Anciens imaginée par H.P. Lovecraft). Niveau musique, ça charcute sévère et on ne s’ennuie pas. Terrana martèle ses fûts avec enthousiasme comme à son habitude, Peavy Wagner dirige ses troupes avec brio assurant son double poste de bassiste-chanteur sans faiblir, et Smolski nous distille des rythmiques (très) solides et des solos variés dont il a le secret : purement metal, déstructurés, néo-classiques, à tendances jazz ou blues par ci par là, bref, on a le choix… il ne vous reste plus qu’à ouvrir grande vos esgourdes !

En bref, "Soundchaser" se situe dans la lignée de "Unity", mais se trouve peut-être juste un poil en-dessous à cause justement de l’absence de prise de risques qui a souvent caractérisé Rage ces dernières années. Mais il n’en reste pas moins un très bon album du groupe allemand, vraiment jouissif et attractif, recelant adrénaline pure et moments gorgés de feeling vers la fin de l’album. Et des galettes aussi bonnes que celle-là, on en redemande… sortez de votre grotte et allez donc l’écouter de ce pas !! La seule chose qui reste à comprendre, c’est pourquoi Rage est encore si peu connu en nos contrées. Et pourquoi un groupe de ce calibre doit-il se contenter de jouer les premières parties ? Enfin, bref, peu importe, l’important est que Rage nous délivre toujours une musique de qualité et de ce côté-là, on peut leur faire confiance. Et si un jour, vous avez l’occasion de les voir en live, n’hésitez pas (et puis Terrana sur scène, c’est quelque chose quand même :) !!!

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BOUFFON :


HAWAII
The Natives Are Restless (1985)
Heavy metal




BLAZE BAYLEY
Promise And Terror (2010)
Une déferlante Heavy Metal


Marquez et partagez






 
   DARK BOUFFON

 
  N/A



- Peter Wagner (basse, chant)
- Victor Smolski (guitare)
- Mike Terrana (batterie)


1. Orgy Of Destruction (intro)
2. War Of Worlds
3. Great Old Ones
4. Soundchaser
5. Defenders Of The Ancient Life
6. Secrets In A Weird World
7. Flesh And Blood
8. Human Metal
9. See You In Heaven Or Hell
10. Wake The Nightmares (falling From Grace
11. Death Is On Its Way (falling From Grace
12. French Bourrée (bonus)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod