Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Metallica, Iron Savior, Paragon, Soulhealer
- Membre : Grave Digger, Age Of Silence, Almanac
 

 Site Officiel De Rage (1064)

RAGE - The Devil Strikes Again (2016)
Par FREDOUILLE le 25 Juillet 2017          Consultée 993 fois

On ne présente bien évidemment plus RAGE qui depuis plus de 30 ans nous propose avec une certaine régularité des albums qui sont, pour la grande majorité, de bonne voire de très bonne tenue. Le dernier en date "21" est mine de rien sorti en 2012 (et oui déjà !), la paire Peavy Wagner / Victor Smolski s’efforçant en parallèle et entre temps de faire vivre LINGUA MORTIS ORCHESTRA (le side-project orchestral et symphonique des deux musiciens, Peavy en garde toutefois la possession) dont l’album de 2013 est d'ailleurs une sacrée pépite de Heavy Metal Symphonique. Il n’en reste pas moins que depuis, quelques changements au sein de RAGE ont eu lieu et pas des moindres puisque Victor Smolski (entre autres - le batteur André Hilgers s'est également fait la malle) a quitté le groupe et s’en est allé fonder son propre groupe ALMANAC.

La question était donc de voir comment allait rebondir le père Peavy désormais orphelin du virtuose Victor Smolski avec qui il a sans doute accouché des meilleurs albums de RAGE, soit "Unity" mais aussi son petit frère "Soundchaser"? Et bien je dois dire que Peavy a su rebondir de la plus belle des manières comme il l’a toujours fait à travers les trois dernières décennies, contre vents et marées et peu importe les changements de line-up opérés et/ou subis. Bien qu’on ait pu craindre le pire pour RAGE suite au départ de Victor Smolski, je dois dire que Peavy s’en sort une nouvelle fois avec les honneurs et qu’importe ce que j’ai pu lire ci et là – je dois reconnaître que je n’ai pas entendu que du bien de ce 22ème album de RAGE – je l’affirme pourtant haut et fort "The Devil Strikes Again" déchire tout simplement sa race! A croire même que le départ de Victor ait finalement été salutaire pour RAGE et surtout pour Peavy Wagner. Non pas que les travaux réalisés par la paire Wagner / Smolski durant toutes ces précédentes années aient débouché sur de piètres albums, non bien au contraire... je l’écrivais plus haut, "Unity" et "Soundchaser" font partie des meilleurs albums de la discographie de RAGE, mais force est de constater que depuis quelques albums RAGE était, il faut bien le reconnaître, un poil en pilotage automatique ("Carved In Stone", "21") et nous donnait l’impression de nous servir le strict minimum.

La bonne nouvelle, c'est que Peavy semble être un tant soit peu redescendu sur terre. Et un peu dans la lignée de ce que RAGE nous proposait déjà sur "21" (en plus inspiré et plus mélodique semble-t-il) et éloigné de tout élément symphonique et progressif, Peavy revient à certains fondamentaux, ceux-là mêmes qui ont caractérisé les albums des années 90s ("Black In Mind", "End Of All Days" en tête). L'écriture y est moins ambitieuse que sur un "Unity", certes, le style y est plus direct, rentre-dedans, plus simple aussi même si un titre comme "Times Of Darkness", plutôt sombre et plus en ambiance est un poil plus élaboré mais davantage anecdotique (personnellement je suis moins fan). En revanche, l'accrocheur "Back On Track" ou bien encore ce brillant "The Dark Side Of The Sun" aux relents thrashy qui termine le disque de la plus belle des manières n'auraient pas dépareillé sur l'album "Black In Mind". Les guitares de "Spirits Of The Night" nous ramènent quant à elles tout droit 20 ans en arrière. Si Peavy revient à des structures plus directes, à l'image de cet excellent titre éponyme, thrashy au possible, qui d'entrée de jeu affiche des velléités offensives du plus bel effet à coup de riffs killers et de blasts ultra puissants (quelle claque !), ou bien encore ce "War" aux cavalcades rythmiques, il n'en oublie pas moins les influences mélodiques des années 2000 avec son lot de refrains soignés et accrocheurs (dommage que Peavy est ici parfois - j'ai dit parfois - un peu juste question chant - sur "Back On Track" notamment)- heureusement les chœurs de ses deux compères viennent souvent le suppléer - et de mélodies simples et entêtantes ("The Final Curtain", "My Way", "The Dark Side Of The Sun", "Back On Track").

On ne trouve donc guère de sophistication sur "The Devil Strikes Again", voire de subtilité, RAGE se cantonnant ici à proposer de chouettes et simples chansons, efficaces, Heavy à souhait (le ravageur "Deaf. Dumb And Blind") et permettant aussi au nouveau guitariste Marco Rodriguez (moins tricoteur que son prédécesseur), vénézuélien, qui a largement participé à l'écriture de cet album, de s'exprimer et de nous distiller son lot de soli à la fois agressifs et mélodiques ("The Devil Strikes Again", "The Final Curtain", "The Dark Side Of The Sun") et de passages guitaristiques du plus bel effet ("My Way", "Spirits Of The Night"). Sa prestation est je dois dire même plutôt remarquable.

"The Devil Strikes Again" d'une durée optimale (45 minutes environ) est un album fort convaincant, agressif, plutôt frais dans l'ensemble même s'il se tourne davantage vers le matériel des années 90 ("Black In Mind"). Bref, une très bonne surprise que nous n'attendions pas forcément de la part d'un groupe au line-up fortement renouvelé. C'est ce qu'on appelle la Deutsche Qualität !

A noter que l'album est aussi disponible en digibook édition 2 cds. Le second cd propose 6 titres dont 3 covers (SKID ROW, RUSH, Y&T). Plutôt sympathique pour un disque bonus, d'autant que les reprises fidèles aux versions originales ne sont pas vilaines loin de là.


Note : 4/5.
Morceaux préférés : "The Devil Strikes Again", "My Way", "The Dark Side Of The Sun".

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


HAMMERFALL
Legacy Of Kings (1998)
Du Heavy Metal de tradition haut de gamme !!!

(+ 1 kro-express)



RIOT
The Privilege Of Power (1990)
Heavy speed metal


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Marcos Rodriguez (guitares, chant)
- Peter 'peavy' Wagner (chant, basse)
- Vassilios 'lucky' Maniatopoulos (batterie, chant)


- Cd1
1. The Devil Strikes Again
2. My Way
3. Back On Track
4. The Final Curtain
5. War
6. Ocean Full Of Tears
7. Deaf. Dumb And Blind
8. Spirits Of The Night
9. Time Of Darkness
10. The Dark Side Of The Sun
- cd2
11. Bring Me Down
12. Requiem
13. Into The Fire
14. Slave To The Grind
15. Bravado
16. Open Fire



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod