Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (37)
Questions / Réponses (4 / 18)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1985 Killing Is My Busines...
1986 Peace Sells... But Wh...
1988 So Far, So Good... So...
1990 Rust In Peace
1992 Countdown To Extincti...
2016 Dystopia
 

- Style : Exodus, Sulfator, Diamond Head, Spirit Web, Lyzanxia
- Membre : Abattoir, Act Of Defiance, Soilwork, Scarve, Aborted, Phazm, Mortuary, Altitudes & Attitude, Warrel Dane , Metal Church, Agent Steel, Artsonic, Savatage, F5, Marty Friedman, Cacophony, Eidolon, Jag Panzer, Angra, Lamb Of God, Hawaii
- Style + Membre : Metallica, Md.45, The Big 4 , Iced Earth
 

 Site Officiel Du Groupe (2458)
 Myspace Offciel Du Groupe (1127)
 Chaîne Youtube (798)

MEGADETH - Killing Is My Business...and Business Is Good! (1985)
Par DARK BEAGLE le 22 Mai 2019          Consultée 484 fois

Depuis son éviction houleuse de METALLICA, Dave Mustaine l’a mauvaise. Après tout, ces petits cons connaissent un certain succès, mais les meilleurs morceaux, qui les a écritS, hein ? Ben Dave Mustaine, non ? Enfin, dans la tête du rouquin belliqueux, cela doit ressembler à cela. Là où les types de METALLICA font songer à des chiots turbulents qui entrent en adolescence, la période où ils font le plus de conneries, Mustaine, lui, c’est déjà UN chihuahua. Pas un pitbull, mais bel et bien un chihuahua : hargneux, méchant, qui ne sait qu’aboyer et mordre. Lui, il ne veut qu’une chose : sa revanche.

Alors il va former un groupe. À la basse, nous trouvons Dave « Junior » Ellefson, qui hébergeait Megadave dans son van. À la batterie, Gar Samuelson, qui venait de la scène Jazz Rock. À la deuxième guitare, le choix s’est finalement porté sur Chris Poland, un fan de Jeff BECK. C’est cette équipe hétéroclite et étrange que l’on retrouve sur ce premier album, à la pochette hideuse (mais où l’on découvre déjà l’esquisse de ce que sera Vic Rattlehead), sobrement intitulé "Killing Is My Business… And Business Is Good§". Tout un programme.

Bon, pour décrire cet album, il faut imaginer soit le Big Bang, soit un bouillon de culture en train de partir en vrille. Ce disque, c’est le chaos absolu, ça riffe dans tous les sens, des soli fusent un peu partout, joués à une vitesse folle, parfois difficiles à suivre dans leur cheminement. En un mot : bordélique. Et c’est ce bordel qui va faire le charme de ce premier album, qui mise beaucoup sur la vitesse et qui est une démonstration de violence. Quand Mustaine chante, c’est comme si on vous frottait les tympans avec du papier de verre : sa voix grince, part systématiquement en couille, c’est un peu faux également, mais pourtant, l’un dans l’autre, ça fonctionne. Parce que cela participe au chaos ambiant.

On s’émerveillera devant "These Boots", reprise démente d’une Nancy SINATRA qui n’a pas dû la trouver si merveilleuse que cela, on retiendra son souffle sur le furieux "Chosen Ones", on se dira « ah mais ça ressemble à un truc que je connais » quand "Mechanix" déboulera après un peu plus d’une vingtaine de minutes de gifles répétées sans relâchement. L’album ne prête pas franchement à sourire malgré son aspect fait de bric et de broc. C’est ce qui a de bien avec ce premier album : ça n’a l’air de rien, mais ça fait le job qu’on lui demande.

Après, inutile de crier au chef d’œuvre, ce n’en est pas un. Ce n’est pas une purge non plus, malgré un son crade et une production pourrie de chez pourrie. Mais il a quelque chose qui le rend accrocheur : toute cette rage, tout ce côté bigger than life qui en ressort dans l’urgence dont les musiciens font montre, offre un côté exutoire magnifique pour se défouler. Et c’est comme ça que doit être vécu "Killing Is My Business..." et non pas comme un amas bruyant de compositions mal fagotées.

A lire aussi en THRASH METAL :


STONE
Colours (1990)
L'émancipation, ça a du bon




MINUSHUMAN
Bloodthrone (2011)
C'est du "Made in France" qui saccage...


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   BIONIC2802
   DARK BEAGLE
   FENRYL
   POSSOPO

 
   (5 chroniques)



- Dave Mustaine (chant, guitare)
- Chris Poland (guitare)
- Dave Ellefson (basse)
- Gar Samuelson (batterie)


1. Last Rites/Loved To Death
2. Killing Is My Business... And Business Is Good!
3. Skull Beneath The Skin
4. The Boots
5. Rattle Head
6. Chosen Ones
7. Looking Down The Cross
8. Mechanix



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod