Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (59)
Questions / Réponses (4 / 29)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Exodus, Lyzanxia, Diamond Head, Spirit Web, Sulfator
- Membre : Savatage, Lamb Of God, Angra, Jag Panzer, Eidolon, Marty Friedman , F5, Hawaii, Cacophony, Act Of Defiance
- Style + Membre : The Big 4 , Md.45, Metallica
 

 Site Officiel Du Groupe (2039)
 Myspace Offciel Du Groupe (845)
 Chaîne Youtube (552)

MEGADETH - United Abominations (2007)
Par POSSOPO le 29 Mai 2007          Consultée 23743 fois

Et c'est reparti comme en…1983, 1984, 1985, 1987, 1988…"United Abominations" inaugure un nouveau changement de line-up. Cette fois-ci, tout le monde s'est barré, dont Chris Poland, la caution old school qui ne figurait de toute façon sur "The System Has Failed" qu'en pantin de luxe manipulé par le dictateur Mustaine. Les nouvelles recrues sont listées en bas de page et même en manque d'inspiration devant un disque aussi insipide, je ne m'abaisserai pas à vous décortiquer le curriculum vitae de ces nouvelles marionnettes. Je vous parlerais plus volontiers de mes destinées sentimentales mais pudeur oblige, je ne vous en parlerai pas.

Le désastre ne commence qu'avec "Gears Of War" et son introduction en plastique. Avant, c'est un peu mieux que moyen, digérable, parfois sympathique. "Sleepwalker" sautille même joliment, comme au bon vieux temps de MEGADETH, ce groupe que vous avez chéri au temps des "Peace". Rythmiquement toujours impeccablement en place, le titre gambade sur un staccato cher au rouquin autocrate. Et "Washington Is Next!" débute en faisant un joli clin d'œil à la grande époque de 1990. Avec "Never Walk Alone", on se croirait encore revenu quelques années en arrière malgré un refrain qui ne sera pas du goût de tout le monde. Et "United Abominations" nous la joue samples télévisés époque "Countdown To Extinction" (samples ou récitatifs dont Dave abuse tout le long de l'album).

Mais c'est déjà fini. Et "Gears Of War" est bel et bien une sombre caricature du plus mauvais de MEGADETH quand l'orchestre décida de ralentir le tempo. Un riff tolérable dans un océan de lourdeur qu je ne recommande à personne de consommer. Clou du spectacle, un solo grotesque. Que se passe-t-il ensuite ? Le déluge. Et nul n'y réchappe, pas un riff, pas une mélodie, pas un accord. Toujours plus poussif, toujours moins inspiré, insipide jusqu'à la mort, et quelques plans parfaitement risibles (la deuxième minute de "Burnt Ice"). Pour s'assurer de l'épaisseur du bide, le bon Dave nous sert une pochette à vomir sa dentition et un titre d'album engagé dans la mélasse d'une infernale platitude.

Oui, je vais vite mais rassurez-vous, je vais vous parler d'"A Tout Le Monde (Set Me Free)". "A Tout Le Monde", c'est avant tout une autre époque, celle des ballades metal, généralement une par album, et qui faisaient souvent parler d'elles. "In My Darkest Hour", "Foreclosure Of A Dream" et ce fameux "A Tout Le Monde" sur "Youthanasia", sommet commercial et début du déclin du combo. En 2007, ces ballades ne signifient plus rien, ne dénotent plus, n'existent plus. Alors quand elles ne sont même pas originales, ni même un véritable remix, juste une version accélérée accompagnée d'une guest-star de pacotille…
Que vient faire ici Cristina Scabbia ? Je n'en ai pas la moindre idée. Et Dave n'a guère progressé dans sa diction du français. Félicitations pour l'auto-parodie !

Allez, certains y ont cru en 2004, "The System Has Failed" n'était finalement pas si nul. Ils peuvent aujourd'hui fermer le livre le cœur léger. Dave Mustaine, qui lorgne toujours vers un passé doré, n'a plus rien à dire depuis longtemps et vient de parapher son acte de décès. On lui préfèrerait presque sa combinaison "Risk", quand il tentait des figures libres et inédites (sans pour autant éviter la gaufre sur le parquet, nous sommes d'accord). Alors pourquoi s'imposer autant de médiocrité ?

A lire aussi en HEAVY METAL par POSSOPO :


ROOT
The Book (1999)
Heavy metal




STONE TEMPLE PILOTS
Purple (1994)
Un joyau mésestimé

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par POWERSYLV




 
   POSSOPO

 
   BIONIC2802
   FENRYL

 
   (3 chroniques)



- Dave Mustaine (chant, guitare)
- Glen Drover (guitare)
- James Lomenzo (basse)
- Shawn Drover (batterie)


1. Sleepwalker
2. Washington Is Next!
3. Never Walk Alone... A Call To Arms
4. United Abominations
5. Gears Of War
6. Blessed Are The Dead
7. Play For Blood
8. A Tout Le Monde (set Me Free)
9. Amerikhastan
10. You're Dead
11. Burnt Ice



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod