Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (20)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1974 Rocka Rolla
1976 Sad Wings Of Destiny
1977 Sin After Sin
1978 Stained Class
  Killing Machine
1979 Unleashed In The East
1980 British Steel
1981 Point Of Entry
1982 Screaming For Vengean...
1984 Defenders Of The Fait...
1986 Turbo
1987 Priest... Live !
1988 Ram It Down
1990 Painkiller
1997 Jugulator
1998 98 Live Meltdown
2001 Demolition
2005 Angel Of Retribution
2008 Nostradamus
2009 A Touch Of Evil Live
2010 British Steel 30th Anniv...
2011 The Chosen Few
2012 The Complete Albums Coll...
2013 Epitaph
2014 Redeemer Of Souls
  5 Souls
2018 Firepower
2024 Invincible Shield
 

- Style : Heavens Gate, Burning Witches, Thobbe Englund, Diviner, Darker Half, Absolva, The Lightbringer Of Sweden, Durbin, Existance, Damien, Cage, Satan Jokers, Sortilège, Biomechanical, Primal Fear, Sinner
- Membre : Trapeze, Elegant Weapons, Two, Animetal Usa, The Three Tremors, Ripper, Toto, Deeds / Dirty Deeds, Fight, Beyond Fear, Charred Walls Of The Damned, Iced Earth, Yngwie Malmsteen, Tipton, Entwistle & Powell, Michael Schenker, Racer X, A New Revenge
- Style + Membre : Kk's Priest, Halford, Glenn Tipton
 

 Site Officiel De Judas Priest (3137)

JUDAS PRIEST - Invincible Shield (2024)
Par STEPHEN PAGE le 21 Avril 2024          Consultée 549 fois

Le Priest !!! Une des dernières légendes est de retour.
Et force est de constater que sur NIME il semble diviser. Pourtant je trouve que les kros de mes camarades sont très argumentées et ne méritent pas certains commentaires hostiles. De plus, la note est plutôt positive (3/5). Après tout, chacun d'entre nous à sa propre perception et ressenti d'un album mais revenons à JUDAS PRIEST.

Si on devait ne choisir qu'un seul groupe pour illustrer ce qu'est le Heavy Metal il est fort à parier que JUDAS PRIEST arriverait en tête. Cinquante années, des classiques intemporels, des albums-référence ayant traversé les décennies "British Steel", "Defenders...", "Stained Class", "Painkiller"...
Alors pour être tout à fait honnête, la dernière claque discographique du groupe est pour moi "Painkiller" qui représente le graal ultime en matière de Heavy Metal. Depuis cet album, j'ai toujours trouvé le groupe en déclin. Pas forcément mauvais, mais sur une pente descendante. Pire encore, le fan que je suis considère les années 2000 comme étant la période discographique la moins intéressante du groupe.

Un "Nostradamus" qui m'endort au bout d'un moment, un "Redeemer..." peu inspiré. Il a fallu que le groupe donne les clés du camion au plus jeune, le très talentueux Ritchie Faulkner pour susciter de nouveau mon intérêt. "Firepower" avait réussi là où les albums précédents avaient échoué. Le groupe était redevenu véloce, inspiré, dynamique.

Qu'en est-il donc du successeur de "Firepower"?
Le premier single "Panic Attack" est intéressant à bien des égards. Il est à lui seul une sorte de condensé de tout ce qu'est PRIEST. Un petit coup de "Turbo" par-ci, un petit de coup "Defenders.." par-là, les PRIEST jouent à merveille sur la fibre nostalgique pour un rendu très satisfaisant. Mieux encore, la voix du Metal God est incroyable, Rob chante comme il chantait quarante ans en arrière. Alors oui, nous ne sommes pas naïfs, le modeste utilisateur de Cubase depuis vingt ans que je suis sait que le travail en studio a largement contribué à nous leurrer sur les capacités vocales réelles de Rob, mais au final c'est justement à ça que sert le studio : créer l'illusion. Et comme par magie l'illusion est quasi parfaite.
De ce fait, "Invincible Shield" est pour moi une réussite, pas parfait soit, mais très enthousiasmant pour ce groupe dont certains membres dépassent les soixante-dix ans.

Une réussite avec une entrée en matière fracassante avec "Panic Attack", "The Serpent And The King" et "Invincible Shield" Heavy à souhait. Une réussite de par la variété des morceaux "Crown Of Horns", pure merveille ou ce "The Lodger" complètement atypique et diablement efficace avec son refrain très original.
Une réussite au niveau du son (même si certains le trouve générique), puissant et massif. Et enfin une réussite pour Ritchie Faulkner qui éblouit cet album de toute sa maestria.

Mais JUDAS PRIEST n'échappe pas à une certaine facilité voire même une certaine redite avec des passages empruntés ici et là à "Metal Gods", "Leather Rebel" ou "Hard As Iron".

Mais voilà j'ai pris énormément de plaisir à découvrir cet album, comme j'en ai pris également pour le "Firepower" et même si du JUDAS PRIEST original il ne reste que Ian Hill (dont le seul fait d'armes est d'être le dernier mohican), ce "Invincible Shield" nous montre un JUDAS PRIEST en très grande forme. Puissance, mélodie et énergie sont au rendez-vous, je n'en attendais pas moins de ce groupe mythique.
Merci messieurs.

A lire aussi en HEAVY METAL par STEPHEN PAGE :


RAGE
Lingua Mortis Orchestra (2013)
Orchestra Manoeuvre in the Light




RAGE
21 (2012)
Les dés sont jetés


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
   ANIMA
   DARK BEAGLE
   FENRYL
   STEPHEN PAGE

 
   (5 chroniques)



- Rob Halford (chant)
- Glenn Tipton (guitares)
- Richie Faulkner (guitares)
- Ian Hill (basse)
- Scott Travis (batterie)


1. Panic Attack
2. The Serpent And The King
3. Invincible Shield
4. Devil In Disguise
5. Gates Of Hell
6. Crown Of Horns
7. As God Is My Witness
8. Trial By Fire
9. Escape From Reality
10. Sons Of Thunder
11. Giants In The Sky



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod