Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (10)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1985 Killing Is My Busines...
1986 Peace Sells... But Wh...
1988 So Far, So Good... So...
1990 Rust In Peace
1992 Countdown To Extincti...
2016 Dystopia
 

- Style : Exodus, Sulfator, Diamond Head, Spirit Web, Lyzanxia
- Membre : Abattoir, Act Of Defiance, Soilwork, Scarve, Aborted, Phazm, Mortuary, Altitudes & Attitude, Warrel Dane , Metal Church, Agent Steel, Artsonic, Savatage, F5, Marty Friedman, Cacophony, Eidolon, Jag Panzer, Angra, Lamb Of God, Hawaii
- Style + Membre : Metallica, Md.45, The Big 4 , Iced Earth
 

 Site Officiel Du Groupe (2455)
 Myspace Offciel Du Groupe (1125)
 Chaîne Youtube (796)

MEGADETH - Super Collider (2013)
Par CHAPOUK le 23 Septembre 2013          Consultée 2542 fois

J’ai toujours bien aimé MEGADETH pour sa puissance et sa vitesse de jeu. Cependant on m’a dit énormément de mal de cette nouvelle galette, ça se résumerait à "du caca en boitier". J’espère donc que c’est une simple erreur de jugement faite par des fans aigris juste dégoutés de ne pas avoir pu assister à leur live au Sonisphère cette année.

Et malheureusement, après écoute, je dirais pour parler poliment que c’est un "Risk" n°2, autrement dit une grosse déception dans l’ensemble. Que le groupe lâche un peu le Thrash pour revenir à un Hard Rock/Heavy bien lourd, ça pourrait être une bonne idée ! Si seulement c’était bien fait…

On se demande si le MEGADETH n’a pas simplement produit une démo, et expédié la composition des chansons juste pour continuer à garder son rythme de sorties. La plupart des morceaux sont plats, ça sent le déjà vu à plein nez et certains soli sont bâclés ou mal placés, notamment sur "Burn!" ou "Built Of War" dont les "who-ho-ho" fédérateurs du pont ne sauvent pas l’intégralité du titre. En résumé si vous cherchez la vitesse et la fougue de "Rust In Peace", ce n’est pas sur "Super Collider" que vous la trouverez, à part sur "Dance In The Rain" et le premier morceau "Kingmaker" où on peut entendre en intro un petit solo de basse de Dave Ellefson bien sympathique. Celui-ci nous refait d’ailleurs le coup un peu plus loin dans l’album sur "Beginning Of Sorrow", titre à l’ambiance très sombre, mais pas dégueulasse pour autant.

Tout n’est pas à jeter sur ce disque (heureusement !), on a le droit à une sorte d’ovni : "The Blackest Crow". Un titre aux sonorités Country, sur fond de guitares saturées, la voix de Dave Mustaine se marie très bien avec l’ambiance lugubre qui se dégage de la chanson, pour faire court on dirait du VOLBEAT ! Une innovation du groupe très réussie. La galette se termine sur une reprise de THIN LIZZY, notre rouquin pousse sur les vocaux et rend cette chanson plus gutturale que l’originale, ce qui n’est pas déplaisant du tout.

Au final on peut dire que la première partie de l’album est complétement ratée, et heureusement que la seconde est là pour sauver les meubles. Rien de très folichon en somme, c’est écoutable mais pas de quoi en vermifuger un abribus, loin de là.

A lire aussi en HEAVY METAL :


MEDIEVAL
Medieval Kills! (1987)
Other bands play




MEGADETH
Youthanasia (1994)
Quand MEGADETH rime avec "grande classe" ...

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   CHAPOUK
   DARK BEAGLE

 
   (3 chroniques)



- Megadave Mustaine (chant, guitare)
- Dave Ellefson (basse)
- Chris Broderick (guitare)
- Shawn Drover (batterie)


1. Kingmaker
2. Super Collider
3. Burn!
4. Built For War
5. Off The Edge
6. Dance In The Rain (feat David Dreiman)
7. The Beginning Of Sorrow
8. The Blackest Crow
9. Forget To Remember
10. Don’t Turn Your Back
11. Cold Sweat (thin Lizzy Cover)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod