Recherche avancée       Liste groupes



    



[-] 2011
L’automne en 7 albums
Par VOLTHORD
Le 10 Novembre 2011

7 voix de merde devenues incritiquables
Par VOLTHORD
Le 9 Septembre 2011

LES 7 REPRISES, du Hard-Rock au Death Metal en passant par le Speed
Par FREDOUILLE
Le 28 Juillet 2011

Les 7 pièces de 2010
Par MEFISTO
Le 12 Juillet 2011

Les 7 plus belles performances vocales de Ronnie James Dio
Par ALANKAZAME
Le 6 Juillet 2011

Les 7 ballades composées par des durs
Par MEFISTO
Le 9 Juin 2011

Les 7 albums que ta sœur adore
Par VOLTHORD
Le 30 Mai 2011

Le 7 plus ultra du Black Sympho
Par MEFISTO
Le 20 Avril 2011

Mes 7 solos thrash
Par BIONIC2802
Le 19 Mars 2011
Les 7 ballades composées par des durs
Par MEFISTO le 9 Juin 2011 Consulté 7290 fois

Je ne connais pas toutes les ballades métalliques hors-gothique, mais voici les 7 que j'ai découvertes ces dernières années et qui feraient fondre une banquise, selon moi. Laissez votre cœur valser et amusez-vous à les (re)découvrir !


DARK MOOR
Tarot
1 - Lovers

Avec un titre comme ça, pouvait-on s'attendre à autre chose qu'à une sirupeuse ballade ? La voix de Romero et l'hirondelle venant le rejoindre sur le refrain sont tout simplement… assortis. Du bonbon provenant de la confiserie "Tarot", un des meilleurs albums de ce grand groupe espagnol.


PATHOSRAY
Sunless Skies
2 - In Your Arms

Le refrain de cette pièce est d'une beauté sublime. La preuve que même un groupe de Metal Prog est capable de laisser les bidouillages et titres à rallonge de côté 10 secondes pour montrer au monde que la tendresse est la base de l'homme. L'album "Sunless Skies" est le vaisseau de cette très jolie ballade.


OPETH
Watershed
3 - Coil

La ballade campagnarde par excellence. Empreinte de tendresse, de mélancolie et d'une ombre fantomatique, comme c'est souvent le cas chez les Suédois, "Coil" est un bijou acoustique qui a été reçu sévèrement par plusieurs fans à la sortie de "Watershed". Mais il débute ce merveilleux disque avec un plus gros punch qu'on aurait cru. On imagine ce duo debout, dans un champ de lys morts, se parler en se souvenant du passé qu'ils ont un jour partagé… À réécouter ad vitam.


SONATA ARCTICA
Silence
4 - Last Drop Fall

Les Finlandais n'ont pas leur pareil pour jouer avec nos sentiments. "Last Drop Fall", tirée de "Silence", est leur meilleure ballade et nous permet d'atteindre un niveau d'intensité assez impressionnant. La preuve : Tony Kakko a un mal fou à la chanter en concert…


FREEDOM CALL
Eternity
5 - Bleeding Heart

Une power ballade inoubliable tirée de "Eternity", un album majeur pour moi. Douleur exacerbée, chant de Chris qui exagère encore plus le climat tristounet de la pièce, claviers guimauve qui viennent donner un peu d'espoir et de muscle à l'ensemble, on a tout ce qu'il faut pour de la romance virile.


KAMELOT
The Black Halo
6 - Abandoned

"Black Halo" est sans conteste le meilleur album de KAMELOT à mes yeux et cette balade très touchante est une des plus marquantes de mon court palmarès. Khan livre une superbe performance, tout en subtilité.


LUCA TURILLI
The Infinite Wonders Of Creation
7 - Altitudes

Sur "The Infinite Wonders Of Creation", Luca Turilli a invité une chanteuse merveilleuse, Bridget Fogle, à l'accompagner sur plusieurs titres. Sur "Altitudes", elle prend le devant de la scène pour nous amener… en altitude justement. Une petite pépite méconnue qui vaut la peine d'être reconnue. Tout comme cet album.

Le 20/08/2014 par SAGA 03

Aller, je me la joue chroniqueur, et je vous fais une 7 liste pour sentir votre petit cœur de metalleux insensible battre tout l'été. C'est parti :

1 "In My Arms" – ANCIENT BARDS

Alors là on a l’archétype de la ballade. Ouverture au piano, entrée des violons, petite flûte. Puis la chanteuse débarque là-dessus. Les harmonies sont délicates, et le groupe lui-même rentre discrètement après le premier couplet. Puis le refrain avec des chœurs, des power-chords bien tenus. La chanteuse se fait presque Soul par moment, la basse semble soupirer de regrets. Monté en puissance après le second couplet, le côté roc explose dans un solo pas si technique (mais un peu quand même) avec des gémissements de guitares déchirants. Break a capella qui fait ressortir les chœurs et on repart plein pot. La chanteuse nous fait de magnifiques modulations. Et puis on termine doucement, parce que c’était trop d’émotion, et on soutient bien l’accord majeur final, plein d’espoir (même s’il n’y a pas de raison d’en avoir, l’espoir c’est surtout beau quand il est hors de propos).

Voilà, c’est ce qu’essaie de faire toutes les ballades mélancoliques, il y a des passages obligés Mais c’est un sacré numéro d’équilibriste, on est toujours à un fil de la putasserie, et le groupe l’évite d’un bout à l’autre. C’est beau.

2 "Mirror" - TYGERS OF PAN TANG

Parfois entre musiciens, on se demande quelle chanson on aurait voulu écrire. Pour moi c’est clairement, et indéniablement celle-là. Tout y est parfait du début à la fin. Des arpèges initiaux, avec la ligne de basse juste mélancolique au premier solo. Puis le déclenchement d’une lente montée en puissance qui finira par redescendre lentement. Non, je n’y trouve aucun défaut.

3 "All The King’s Horses" – BLIND GUARDIAN

Bon y en a marre des ballades tristounes, on passe à un truc épique… Ah ben non. Hansi commence en chantant doucement, et on comprend petit à petit que si la voix ne tremble pas, c’est par retenue. Pas de grosse démonstration technique, mais beaucoup de pudeur. L’idée c’est de parler de ce passage de la légende du Graal, quand les chevaliers combattent sur la plage, Lancelot n’est que récemment parvenu à s’échapper du val sans retour, et tout ce qu’ils ont construit s’est effondré. Pas de Graal, plus de chevaliers, plus d’espoir. Mais on n’est pas des fillettes, nous on tranche du dragon et du démon tous les jours.
Et BLIND GUARDIAN retranscrit ça avec brio. Bien sûr, elle est en dessous de "The Bard’s Song", chef d’œuvre, mais ne mérite pas d’être aussi méconnue qu’elle l’est actuellement, d’où sa position.

4 "A Bolt Of Blazing Gold" – DARK TRANQUILLITY

Alors là, va y avoir débat. Donc pourquoi c’est une ballade et pas autre chose. Parce qu’on commence sur des guitares acoustiques qui font un truc beau (eh ouais). Et puis rentre la distorsion, en tenant des power-chords. Et on part sur un côté plus brut, les guitares sont plus nerveuses, mais restent « lyriques » (une des grandes qualités de DARK TRANQUILLITY d’ailleurs). Puis on retombe un peu, chant clair, mais pas complètement, parce que la guitare reste mélancolique. Et là, ceux qui ne sont pas habitués au growl comprennent qu’il s’agit ici d’une supplique. Puis on repart, et nouveau break, médiéval, clair, et toujours la guitare tranchante, mais mélancolique en fond. Et là commence la réelle montée en puissance de la ballade, on répète le break et on le complète, les guitares prennent le dessus. Et elles finissent par chanter leur désespoir (oui y a jamais d’espoir avec DARK TRANQUILLITY, ou alors il est factice). Nouveaux growls, et on termine comme on avait commencé, guitares acoustiques, belles, sortie progressive de la disto. Les guitares se font un peu plus mélancoliques, léger ralenti puis le silence.

On a donc : alternance de passages clairs avec des passages plus bourrins, lente montée en puissance, retombée à l’état initial. Ce sont des caractéristiques de la ballade, le groupe signe donc bien ici une ballade. Il refera la même chose avec "Lethe", mais c’est encore moins flagrant.

5 "Heart Of Steel" - MANOWAR

MANOWAR et les ballades, c’est une longue histoire. Vous en trouverez à la pelle dans la discographie du groupe. En général on mettra plutôt en avant "Master Of The Wind". Mais franchement, ce piano, Eric Adams, les violons, Eric Adams, ces guitares qui tombent à point, Eric Adams, les cloches, et Eric Adams bordel ! C’est une des plus belles performances du monsieur pour moi. Et puis pour une fois c’est une ballade épique qui ne fait pas pleurer, mais qui fait lever son épée pour partir à la conquête du monde. Parce qu’on s’en fout de brûler les ponts qui mènent à la maison quand on est un true.

6 "Remember Forever" – VERSAILLES

Ah VERSAILLES ! Ses dorures, son attitude guindée, sa musique classieuse, ses soli néoclassiques… Bon faut aimer le genre. Mais quand c’est le cas, VERSAILLES c’est du bon, dans les morceaux qui arrachent et dans les ballades. Aucun point faible, même au niveau des costumes. Dingue je vous dis.

7 "You’re All I Need" – MÖTLEY CRÜE

Et voilà, encore du piano, des power chords tenus… Pas bien original. Ben si, il y a ce son de guitare un poil trop tranchant qui jure un poil. Et les paroles qui… Bon, je révèle rien, mais disons qu’il vaut mieux ne pas essayer de passer cette chanson pour séduire une douce. Du même groupe préférez-lui "If I Die Tomorrow", tout aussi intéressante, mais moins décalée, donc moins à même d’être mise en avant.

Et il ne faut pas oublier les autres, VIRGIN STEELE ("Cry Forever", "Forever Will I Roam"...), NIGHTWISH ("Sleeping Sun", "Dead Boy's Poem"), RHAPSODY ("Tormento E Passione", et rien d'autre, faut pas déconner) JUDAS PRIEST ("Prisoner Of Your Eyes", "Dreamer Deceiver", "Before The Dawn"), WARLORD ("Lost And Lonely Day") PANTERA et ses ballades rageuses, SCORPIONS devenu maître dans ce genre d'exercice, et tant d'autres...

Le 21/06/2011 par UNKLESAM

J'aurais plutôt mis "Letter To Dana" concernant la ballade de SONATA. Mais sinon, j'avoue que comme sujet de sept-liste, c'est super vague, je ne crois pas que j'aurais été à même de monter un top sept moi même. GG à toi de t'y être risqué !

Le 16/06/2011 par ROCH-SILVERFANG

Et que faites-vous tous de "Wanderer" d'ENSIFERUM ?

Le 15/06/2011 par TONTON CLEM

Une sept-liste des ballades composées par des durs ? C'est déjà la croix à la bannière d'en choisir une dizaine, alors sept... Pour ma part, y en a sûrement un gros paquet, mais v'là un "top-seven" de mes ballades préférées qui me vient à l'esprit :

1. SCORPIONS - "Born To Touch Your Feelings"
2. GUNS N' ROSES - "Patience"
3. PEARL JAM - "Black"
4. LED ZEPPELIN - "Ten Years Gone"
5. EXTREME - "More Than Words"
6. POISON - "Every Rose Has Its Thorn"
7. DEF LEPPARD - "Bringin' On The Heartbreak"

Après, c'est versatile, ça peut changer...

Le 10/06/2011 par SAM

Intéressant de constater à quel point c'est un sujet sensible pour les chevelus (chevelus au sens propre ou figuré - certainement plutôt figuré pour ceux qui citent Def Leppard ou Judas Priest...).
Pourtant, je suis persuadé que beaucoup, comme moi-même, sont tombés dans le Metal par le biais d'une ballade, elles faisaient fureur dans les soirées de pré-adolescents au début des années 90, quand la House pointait le bout de son nez mais se montrait bien trop individualiste comme style de danse pour stimuler nos hormones toutes fraîches.

Mes premières découvertes de l'époque restent donc des références pour moi encore aujourd'hui, pour des raisons sentimentales bien évidemment, et grosso modo "Nothing Else Matters" ou "Unforgiven" de METALLICA et "Don't You Cry" des GnR côtoyaient "Still Loving You" des SCORPIONS (je suis effaré qu'elle n'ait pas été citée - c'est LA ballade ultime pour moi), "Cats In The Cradle" d'UGLY KID JOE ou "Hotel California" - mais là on sort du Metal.

Absolument d'accord avec "Last Drop Fall", même si j'ai plus écouté celles d'"Ecliptica", "Replica" et "Letter To Dana".

Pour le reste, j'ai en tête - une tête de progueux vous le devinerez vite:

- Zero de CIRCUS MAXIMUS
- Far Away ou Long Way Home de ROYAL HUNT
- Spoken Words ou Comfort Me de SHADOW GALLERY
- Lady of the Snow de SYMPHONY X
- Eclipse de ANDROMEDA
- Anything For You de MR BIG
- Silent Lucidity de QUEENSRYCHE
- Dreaming de MALMSTEEN
- La discographie de PAIN OF SALVATION regorge de ballades magnifiques, genre Ocean Oblivion...

...Flûte j'en suis déjà à plus de 7. J'aurais pu rajouter la quasi-ballade instrumentale légendaire de Steve Vai, "For The Love Of God". Mais je vais m'arrêter, et bosser un peu, au lieu de chialer comme une madeleine devant mes feuilles Excel, le casque sur les oreilles.

Le 09/06/2011 par CLEM

Des classiques pour moi, mais c'est tellement "bon" :

1-Extreme : More than words
2-Guns & Roses : Don't Cry (la version "bleue")
3-Metallica : Nothing else matter
4-Stratovarius : Season of change
5-Def Leppard : Love bites
6-Dream Theater : The spirit carries on
7-Malmsteen - Like an angel

"8" la reprise acoustique version live du titre Diamonds and rust de Joan Baez sur le Dvd Rising the East par Judas Priest.

Ça pourrait être les titres préférés de ma soeur, aussi...

Le 09/06/2011 par ZEJACK

"COIL"
Énorme. Très bon choix que ce titre "minimaliste", mais tellement plein d'ambiance et de beauté.

Le 09/06/2011 par DIEMALIBU

Celle qui m'a bien fait tripper c'est "The Spirit Carries On" de DREAM THEATER.

Le 09/06/2011 par ZONILENIS

Moi j'aurais bien vu "Cry With A Smile" d'AFTER FOREVER et "Sawnheart" ou "Two For Tragedy" de NIGHTWISH...

Le 09/06/2011 par SACRIPAN

THE LEGEND LIVES ON

Y'a une ballade aussi qui m'a tuée, qui, maintenant que j'ai du recul sur toutes les ballades que j'ai adorées, me reste carrément en mémoire, LA ballade parfaite. C'est "The Legend Lives On" de NOCTURNAL RITES, sur le fantastique album "Sacred Talisman".

Le 09/06/2011 par SORAKA AD

Ah... Je te remercie Mefisto, tu m'as rappelé l'existence de SONATA ARCTICA ! "Last Drop Falls" est incontestablement la meilleure ballade du groupe. Seule "Replica" sur l'album précédent ("Ecliptica") pourrait la concurrencer...

Tu m'as également fait découvrir "In Your Arms" de PATHOSRAY, groupe dont je n'avais jamais entendu parler, ainsi qu'"Altitudes" du fameux LUCA TURILLI. Je suis content de la présence de FREEDOM CALL et de KAMELOT, et surtout de DARK MOOR, un de mes chouchous...

A ces sept-là on aurait pu ajouter par exemple "Forever" de STRATOVARIUS, "Comatose" d'AYREON, "Auctioned" de DARK TRANQUILLITY, ou aussi "Nebel" de RAMMSTEIN et "Roulette" de SYSTEM OF A DOWN pour des groupes plus connus.

En tout cas, le principe des sept-listes est une réussite ! Continuez comme ça !

Le 09/06/2011 par LOVERBOY

Un peu décousue cette liste. La ballade est au fondement de la musique hard/metal, qu'elle soit FM, heavy ou extrême. En isoler 7, sans réelle thématique ni fil conducteur si ce n'est leur relative nouveauté, c'est un peu comme pisser dans un violon. D'autant plus que, le plus souvent, ces titres se contentent de reprendre des plans ultra-utilisés. Tu aurais cité "Ain't Crying For The Moon" de KINGDOM COME, ou "Siehst Du Das Licht" d'IN EXTREMO, là il y avait effectivement matière à s'emballer sur des ballades récentes.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod