Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Serenity
 

 Myspace Offciel (264)

PATHOSRAY - Sunless Skies (2009)
Par MEFISTO le 21 Septembre 2009          Consultée 2634 fois

J'ai entendu parler de ces Italiens progressifs grâce à Phil Giordana. Le leader de FAIRYLAND a eu l'excellente idée de retenir les services du bassiste Fabio D'Amore et du merveilleux chanteur Marco Sandron, pour terminer son triptyque des guerres osyrhiennes. Sur cet autre excellent album sympho, j'avais été ébloui par la puissance de la voix de Sandron, de sa saveur épique et romantique à la fois. Je ne pouvais donc faire autrement qu'écouter ce qu'est capable de coudre le quintette d'origine de ces deux lascars bourrés de talent. PATHOSRAY est ce groupe et voici leur deuxième album seulement, de quoi sourire jusqu'aux oreilles, au vu et au su de cette précoce qualité de musique. Du grand art en devenir, je vous le dis.

"Sunless Skies" a tous les atouts pour captiver : des pièces robustes ("Poltergeist"), des riffs qui tranchent l'air en faisant saigner les particules invisibles qui y vivotent, des plages catchy à souhait ("Crown Of Thorns", "Sons Of The Sunless Sky", "The Coldest Lullaby"), des morceaux plus introspectifs ("Quantic Enigma" et son intro « costa del sol », l'instrumentale "Perpetual Eclipse"), des « power balades » musclées ("Behind The Shadows", "Aurora") irrésistibles et même des balades tout court ("In Your Arms" et son refrain prenant parfait pour un mariage non-conventionnel avec beaux-parents ouverts d'esprit,"For The Last Time"). Un autre banquet à l'artwork superbe supervisé par Jens Brogen, le bougre-ermite que je ne cesse de « ploguer » dans mes chroniques parce qu'il fait de l'excellent boulot avec les jeunes formations. Un bon chien-guide, un gars d'expérience, de passion et de vocation. Good job, Jens.

Le Progressif de PATHOSRAY n'est pas une expérience de science-fiction imaginée à l'allumage d'un pétard gros comme une fusée, doublée du voyage d'une caméra miniature dans les entrailles d'un robot à 3/8 humain, non, il est archi accessible, peut-être un peu trop même. Ceux qui ont bavé sur le dernier SYMPHONY X et qui apprécient la délicatesse bidouillée dont est capable de faire preuve un ANDROMEDA, seront ravis. Tendresse apportée largement par les choristes Klaaire et Silvia Marchesa, à qui vous ouvririez vos bras sans hésiter, et les aptitudes de Marco Sandron… Ne vous attendez pas à une démonstration technique ultra compliquée, les Italiens sont des chanteurs de pomme et des narrateurs mélodieux, pas des gus habités par l'esprit de la complexité. Efficacité et enchantement sont leurs leitmotivs.

Le « melting pot » d'influences du groupe rend son second opus riche et lumineux. Par exemple, la dualité des styles de "Quantic Enigma", sorte de « pièce laboratoire » aux mélodies aléatoires, et "In Your Arms", véritable bijou qui cajole le cœur. Idem pour "Perpetual Eclipse", divisant deux vitaminées compos servant à équilibrer un skeud déjà muni d'un alignement en béton. Que des hits, ou presque, se détachent de cette pépite stellaire, beaucoup plus colorée que le titre le sous-entend. Merci à un synthé et une guitare caméléon qui se fondent dans ce tumulte poli créant rapidement une dépendance…

Du Prog de première pointure, donc, un album qui ne fait pas sauter la balance mais qui comblera à coup sûr les plus exigeants du genre.

A lire aussi en METAL PROG par MEFISTO :


SÓLSTAFIR
Köld (2009)
Périple au pays congelé des bananes !




Arjen Anthony Lucassen's STAR ONE
Victims Of The Modern Age (2010)
Lucassen remet ça et s'amuse comme un gosse !


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Ivan Moni Bidin (batterie)
- Fabio D’amore (basse)
- Marco Sandron (chant)
- Gianpaolo Rinaldi (synthé)
- Alessio Velliscig (guitare)


1. Crown Of Thorns
2. Behind The Shadows
3. Aurora
4. Quantic Enigma
5. In Your Arms
6. Sons Of The Sunless Sky
7. The Coldest Lullaby
8. Perpetual Eclipse (interludium)
9. Poltergeist
10. For The Last Time (2009 Version)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod