Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY/PROG MÉLO  |  STUDIO

Commentaires (6)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (348)
 Site Officiel (97)
 Chaîne Youtube (60)

VOYAGER - The Meaning Of I (2011)
Par MEFISTO le 7 Novembre 2011          Consultée 5352 fois

Des 5, des 4,5, des 4 à la pelletée, mais qu’est-ce que c’est que ce raz-de-marée ? Je me croirais revenu à l’an dernier lorsque j’ai découvert MARTRIDEN ! Cette fois, c’est VOYAGER qui trône sur la vague…

Quelques-uns de mes confrères de NIME trouvent que je surfe trop sur les autres webzines et que, parfois, ça peut fausser mon jugement. J’avoue que ça peut faire aiguiser la paranoïa, mais loin de moi l’idée de copier l’avis des autres chroniqueurs, toutes langues confondues. Je ne cherche que la perspective. Quand j’aime un album, je l’aime, pas parce que j’ai perçu que des dizaines d’autres têtes de pipe l’ont adoré avant moi. J’ai découvert des centaines de disques de cette manière et merde ce que ça m’ouvre l’esprit aux différences de points de vue. J’ai appris plus de cette façon en quelques années sur le Metal que durant le même laps de temps à l’université…

Une des choses que je tente de faire après avoir constaté qu’un skeud semble rallier la majorité des chroniqueurs, est de lui trouver le plus de défauts possibles pour les contredire. Réflexe humain normal qui a permis à la culture de s’émanciper, surtout de s’améliorer, à travers les âges. J’ai répété l’expérience avec ce quatrième album des Australiens de VOYAGER et… Je me dois d’abdiquer, car même si j’ai essayé de « détester », par défi, ce "Meaning Of I", je n’y arrive tout simplement pas. Certaines œuvres sont presque indiscutables par définition, même si cela semble gros et absurde de l’écrire. Celle-ci cadre bien avec la « définition ».

"The Meaning Of I" est tout simplement sublime. Regardez cette pochette d’abord, ça donne pas le goût de partir à l’aventure ? Bonne réponse ! Mais faites gaffe, si cet artwork suppose une quête épique, c’est dans les confins de l’humanité et ses éternels questionnements que vous trouverez sa substance homérique. Où vais-je ? Que suis-je ? Que branle-je ? Quelle est la signification de mon moi profond ? Que veut dire « je » en 2011 ? Est-ce un trip d’ego, un insecte nous mangeant l’intérieur ? Je vous laisse à vos palabres, sans doute que la musique de VOYAGER vous aidera à débattre sur votre montagne.

Car attention, les Australiens font, humhum, voyager. D’un pôle à l’autre, d’un extrême à l’autre, il grimpe au flanc des pires questionnements avec une candeur et une solidité non robotique. En combinant certains des meilleurs éléments que le Metal Prog peut apporter (de la fraîcheur, de la mélodie, des refrains magiques et des riffs catchy qui vous mettent au tapis), le quintette tape sur toutes les notes et tire sur toutes les cordes de notre système nerveux. VOYAGER est aussi bon prince avec ce "Iron Dream", hommage à Peter Steele (TYPE O’), décédé d’une crise cardiaque à l’âge de 48 ans. Il est touchant avec le duo "Broken Pensive Disarray/He Will Remain", il lorgne sur la pop avec "Seize The Day" ou "She Takes Me (Into the Morning Light)" et il casse la baraque avec les tubes en superpuissance "Momentary Relapse", "Stare Into The Night", "Meaning Of I" ou "Are You Shaded?", ponctués de riffs et mélodies à cheval entre le ciel et la Terre. Un melting pot idéal pour toutes les gueules.

Petit mot sur le chanteur, Daniel Estrin. Il apporte un gros élément de surprise et prend beaucoup de place sur le disque. Je pense qu’il faut s’habituer à ce timbre peu commun, qui m’a illico fait penser au vocaliste du groupe de new wave allemand CAMOUFLAGE. J’étais certain au début que le groupe provenait de la Forêt Noire (et peut-être même qu’Estrin est allemand, qu’importe), ce qui rend "The Meaning Of I" à mes oreilles encore plus international. Un coup que vous serez confortable avec cette voix, les « barrières » ne seront pas nombreuses à votre appréciation complète du groupe.

Car musicalement, techniquement et au niveau des atmosphères, c’est vachement réussi. Une galette qui se laisse facilement manger, qui rend accroc, et que je conseillerais à tout amateur de musique, métalleux ou « popeux ». Car au-delà de la lourdeur de certains passages, "The Meaning Of I" est avant tout une ribambelle de moments colorés, poignants, entraînants, fédérateurs et… vous terminerez la liste.

Après ANUBIS GATE et SUN CAGED cette année, VOYAGER complète mon podium dans ce style si enivrant. Une énorme surprise !

Note : 4,5/5.

A lire aussi en METAL PROG par MEFISTO :


KHONSU
The Xun Protectorate (2016)
Futur groupe culte !




The HUMAN ABSTRACT
Digital Veil (2011)
Metal prog « coré » d'une grande beauté


Marquez et partagez



Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Simone Dow (guitare)
- Daniel 'nephil' Estrin (chant, synthé)
- Scott Kay (guitare)
- Mark Boeijen (batterie)
- Alex Canion (basse)


1. Momentary Relapse
2. Stare Into The Night
3. Seize The Day
4. Broken Pensive Disarray
5. He Will Remain
6. Meaning Of I
7. Iron Dream
8. Feuer Meinen Zeit
9. Fire Of Times
10. She Takes Me (into The Morning Light)
11. It’s Time To Know
12. Are You Shaded?



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod