Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY/PROG MÉLO  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (366)
 Site Officiel (125)
 Chaîne Youtube (77)

VOYAGER - V (2014)
Par MEFISTO le 28 Juin 2014          Consultée 2712 fois

Le voilà enfin ! Le successeur de "The Meaning Of I" ! Depuis le temps que je vous casse les couilles avec cette formation de Heavy/Prog australienne, j’ose espérer que vous êtes aussi fébrile que moi devant cette pochette rappelant vaguement une version soft de "Transgression" de FEAR FACTORY.

Ne tournons pas autour du pot et résumons nos pensées : c’est réussi pour VOYAGER, mais pas au niveau de l’album précédent, et ça vous prendra un certain temps pour y arriver, contrairement à "The Meaning Of I" qui a mis tout le monde d’accord assez rapidement.

Une chance que les Australiens ont réussi à réitéré l’exploit, car leur cinquième album a été financé par le public l’an dernier. Ce joli "V" de la victoire s’avère ainsi une belle reconnaissance du groupe envers ceux et celles pour qui il crée des morceaux de magie depuis plus de dix ans et qui ont été sollicités pour un sauvetage en règle. Car oui, VOYAGER est encore orphelin et ne peut donc compter sur le support d’un label boosté au marketing. Raison de plus pour jouer de la bonne zik…

Même si je suis un peu déçu, ne crachons pas dans la soupe revenant à César, on a droit à un disque du calibre de "I Am The ReVolution" : du Heavy/Prog Mélodique direct, happy, pas trop lourdaud et axé sur un jeu de guitare inventif et des ambiances synthétiques bigarrées. Difficile de savoir dans quel univers on virevolte avec VOYAGER tellement les thèmes et mélopées varient et semblent universels. Qu’importe, c’est toujours agréable, on plane, on se démène, on jongle avec différentes émotions et on se divertit sans trop se décortiquer le cortex.

Les Australiens ne lèvent pas souvent le ton, mais ils ne tombent pas dans la mièvrerie pour autant et surprennent encore en couvrant un large territoire, mélangeant le Prog popisant au Heavy Mélo et aux mélodies éthérées ou riffs plus tranchants. Donc à moins d’être vendu à l’extrême ou être fêlé, vous aurez obligatoirement du plaisir à savourer la majorité des morceaux de ce gros gâteau un peu trop sucré. VOYAGER a sacrifié dès son deuxième album la graine ébène et mystérieuse qu’il nous avait offerte sur son tremplin pour lorgner un Metal plus accessible et coloré. "V" est la preuve ultime, en sa qualité de cinquième album, que le combo ne changera plus jamais de cap. Et c’est tant mieux, car il a trouvé sa niche depuis belle lurette. Les trois spécimens de mon podium montrent toutes ces facettes qu’il a choisi de sortir au grand jour. Mais je répète que cette fois, c’est un chouia moins accrocheur.

VOYAGER, je l’espère, saura maintenant rallier plus de chapelles, que ce soit celle des férus de Death Mélo sirupeux à la DT ou INSOMNIUM, celle des progueux malades de sci-fi ou les fans de Pop style MUSE. Le quintette représente tout cela et bien plus. Et ce plus, c’est notamment une des plus jolies voix de la sphère métallique en Daniel Estrin, inimitable et unique.

Alors oui, quatre étoiles, mais pas 4,5 ni 5, car "V" marque pour moi un léger recul logiquement explicable par le succès immense glané par "The Meaning Of I". Seuls les groupes de génie savent enchaîner les pépites dorées et force est d’admettre que malgré son immense talent à pondre du tube, VOYAGER ne sera jamais une légende. Il aura pourtant le mérite ad vitam de nous forcer à écouter ses compos en boucle et ça, pour plusieurs, c’est tout ce qui compte.

Podium : (or) "Embrace The Limitless", (argent) "It’s A Wonder", (bronze) "Hyperventilating" et "Seasons Of Age".

A lire aussi en METAL PROG par MEFISTO :


ANUBIS GATE
Horizons (2014)
Et on enchaîne les perles chez ANUBIS GATE...




BETWEEN THE BURIED AND ME
Coma Ecliptic (2015)
Quand on est au top, on sort ce genre de perle.


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Daniel M. 'danny' Estrin (claviers, chant)
- Simone Dow (guitare)
- Alex Canion (basse)
- Scott Kay (guitare)
- Ashley Doodkorte (batterie)


1. Hyperventilating
2. Breaking Down
3. A Beautiful Mistake
4. Fortune Favours The Blind
5. You The Shallow
6. Embrace The Limitless
7. Orpheus
8. The Domination Game
9. Peacekeeper
10. It’s A Wonder
11. Summer Always Comes Again
12. The Morning Light
13. Seasons Of Age



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod