Recherche avancée       Liste groupes



      
DEVIN TOWNSEND NEOMETAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Gathering , Casualties Of Cool, Anneke Van Giersbergen , The Gentle Storm
- Style + Membre : Devin Townsend
 

 Myspace (421)
 Site Officiel De Devin Townsend (279)
 Chaîne Youtube (285)

DEVIN TOWNSEND PROJECT - Addicted (2009)
Par MEFISTO le 25 Novembre 2009          Consultée 7570 fois

Je cherchais une façon originale pour bien démarrer cette chronique du deuxième volet du « Projet » de Devin Townsend. Eh bien, j'ai décidé de commencer par le début et définir ce qu'est un projet. Voici sur quelle définition, on ne peut plus représentative du style du Canadien, je suis tombé.

Projet : aventure temporaire entreprise dans le but de créer un produit ou un service unique. Pour de la coïncidence… Le pire, c'est que j'ai déniché cette explication sur un site de business, alors rien à voir avec la musique. Malgré que… mais c'est un autre débat auquel on invitera les putes du métier un autre jour. L'heure n'est pas à la philosophie, mais à l'addiction. Car si vous êtes familier avec l'univers qu'a créé Townsend depuis ses premiers balbutiements, vous tomberez en amour avec cet album.

Pour vous expliquer la place d'"Addicted" dans la hiérarchie du projet de Devin : il est le déclencheur, après le lever de soleil plutôt atmosphérique "Ki", sorti il y a quelques mois. Ce deuxième skeud est une suite logique de la fin de "Ki", plus "pop" dans les tempos et accrocheuse. En fait, les dix titres d'"Addicted" sont des bombes facilement assimilables et catchy. C'est l'album adolescent, celui qui attire l'attention par tous les moyens. Devin et son nouveau line-up (souvenez-vous, il y en aura un différent à chaque volet de la quadrilogie pour que chacun soit unique), composé notamment de l'ex-chanteuse de THE GATHERING Anneke van Giersbergen, se servent de mélodies envoûtantes, d'un mix de voix éclatant, de refrains FM ravageurs et de beats dansants pour faire décoller ce projet pour de bon et marquer une nette différence avec son fer de lance.

Le choc est immédiat sur la pièce-titre : le riff est gras et ça groove comme dans un club. Oubliez la transe et l'accumulation de couches hypnotisantes de "Ki", "Addicted" est direct et ne prend pas de détours pour asseoir sa légitimité. Second morceau du casse-tête décrivant la vie de Townsend, ce disque est joyeux, festif, charmeur, entraînant, joue énormément avec les samples et le synthétique. Les pièces "Life" ("Ocean Machine") et "Stagnant" (Terria") ont servi à Devin pour comparer la pêche, la gueule d'enfer, de ses neuf nouvelles compos (plus la reprise d'"Hyperdrive!", présente sur "Ziltoid").

Cette énergie que tout jeune musicien ou jeune adulte de tout acabit possède, pété ou non, éduqué ou non, qu'il ait cassé ses crayons de cire à l'école ou s'en soit servi. On peut imaginer dans quelle classe se situait l'hétéroclite Canadien… Bref, "Addicted" est loin d'être ennuyant, au contraire, il injecte une dose d'adrénaline massive. Devin nous prévient même dans le listing de l'album, en ajoutant des points d'exclamation à la fin de chaque titre. Ne vous attendez pas à siroter du thé pénard comme sur "Ki", empoignez votre bière et vos cachets, la nuit sera longue. Nous suivons Townsend dans ses virées nocturnes durant lesquelles il cherchait un sens à son existence ("Addicted!", "Awake!"), et où les flashs ("Bend It Like Bender!", "Hyperdrive!", "Resolve!") sont nombreux et les instants fantasmatiques sont d'une profondeur ("Numbered!", "Supercrush!") magistrale.

Peu de faiblesses sur cet album donc, à part peut-être la plus tranquille "Ih-Ah!" sur laquelle Devin et Anneke jouent les ânes en chaleur et la quelconque "The Way Home!" jouée en crescendo, les 48 minutes passeront rapidement, vous ne les verrez pas s'écouler tellement vous prendrez votre pied. Le reste est bien dosé : les envolées puissantes et brutales de Townsend, étouffées par le mix, et celles d'Anneke donnent des frissons, sans oublier le duo de guitares Devin-Mark Cimino qui gratte rondement. Quant à Ryan Van Poederooyen, son jeu hétérogène et inspiré permet à "Addicted" de demeurer Heavy/Pop sans tomber dans la facilité.

Nul doute que Devin a mis la table pour ce qu'il a déjà qualifié d'album le plus lourd de sa carrière, le troisième côté de son carré, "Deconstruction" (le quatrième côté s'intitulant "Ghost" sera plus ambiant et sortira à la fin du printemps, quelques mois après "Deconstruction"). En tout cas, s'il déconstruit tout, par ses thèmes ou sa musique, il pourra au moins se vanter d'avoir érigé un petit monument avec cet "Addicted", si éloigné de "Ki". Et c'est tant mieux, car cela prouve que l'artiste maîtrise son projet et qu'il ne nous aura pas mis l'eau à la bouche pour rien.

"Addicted" est une réussite presque parfaite, l'ambiance Heavy/disco est mordante à souhait et l'ajout d'Anneke est un petit éclair de génie. On se doutait bien que Devin le zen ne nous laisserait pas dans la ouate et ressortirait ses haltères ! Mais il le fait avec brio sans se casser le dos pour se garder des forces pour la prochaine étape…

Un faible pour : "Numbered!"
Un dédain pour : "Ih-Ah!"
Un top refrain pour : "Bend It Like Bender!"

A lire aussi en METAL PROG par MEFISTO :


SUN CAGED
The Lotus Effect (2011)
Une bien belle science !




VOYAGER
V (2014)
Un pas en arrière, mais tout de même très fort !


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Devin Townsend (chant, guitare)
- Anneke Van Giersbergen (chant)
- Mark Cimino (guitare)
- Brian Waddell (basse)
- Ryan Van Poederooyen (batterie)


1. Addicted!
2. Universe In A Ball!
3. Bend It Like Bender!
4. Supercrush!
5. Hyperdrive!
6. Resolve!
7. Ih-ah!
8. The Way Home!
9. Numbered!
10. Awake!



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod