Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE MéLODIQUE  |  COMPILATION

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (358)
 Facebook (278)

NOFX - 45 Or 46 Songs Weren't Good Enough To Go On Our Other Record (2002)
Par CANARD WC le 13 Mars 2011          Consultée 3727 fois

On apprécie la valeur d’une maison champenoise à son BSA (Brut Sans Année) « traditionnel ». Bah oui, faut comparer ce qui est comparable. Avec une « super cuvée » ou un grand millésimé, il est « facile » quelque part de se présenter sous son meilleur « jour ». Ces champagnes là bénéficient de telles conditions, de tels soins qu’ils semblent plus évidents à n’importe qui, même à des butors comme vous. Sauf que la réalité, c’est le BSA, c’est lui le champagne du quotidien, l’âme du vigneron, sa carte de visite. Au-delà du rapport qualité – prix, c’est dans cette gamme que l’on peut aller au plus près de l’esprit, de la philosophie du vin.

De même, tous les « Best Of Greatest Hits de mes couilles », tous nos super Lives de la mort et nos albums « référentiels » sont autant d’indicateurs « biaisés » de nos groupes (1). Facile de devenir fan de METALLICA en découvrant "Master Of Puppets", non ? En ce sens, les B-sides, extras et autres raretés sont un autre révélateur de nos groupes chéris. Ces morceaux moins en vus nous emmènent « ailleurs », dans l’intimité des studios, dans le quotidien des essais, des tentatives avortées et des titres finis au pipi. C’est dans ce foutoir des enregistrements qu’on n’a pas gardés que se trouve d’autres vérités.

Donc comme son nom l’indique "45 or 46 Songs That Weren't Good Enough to Go on Our Other Records" est une compilation démentielle de chansons « qu’on n’a pas jugées assez bonnes pour figurer sur nos albums ». Sous entendu : on sait pas trop quoi en foutre donc on va en faire une compile. Et je vais vous dire : ça aurait été bien dommage que tout ce foutoir n’ait jamais figuré quelque part. C’est bien simple, ce "45 or 46" m’a conforté un peu plus dans mes sentiments envers le groupe, me rendant un peu plus amoureux, m’émouvant autant que m’amusant. Une confirmation, la preuve par 46 (titres) et 70 (minutes).

C’est donc un NOFX au réveil, au saut du lit, sans maquillage et puant de la gueule que nous découvrons. Et c’est un NOFX pas très différent de ce que l’on connaissait déjà. Premier enseignement : il n’y a pas vraiment de « face cachée », juste un groupe qui en a sous le coude, a de véritables « petits bijoux » Punk sous le coude et qui fait régulièrement le choix d’alléger ses albums pour en préserver la cohérence. Deuxième enseignement de ce "45 or 46" : NOFX trie « pour de vrai ». Le groupe fait régulièrement le choix de proposer des albums de 15 titres, quand bien même il pourrait en faire figurer 20 au menu. Et même dans cette profusion, le niveau reste sensiblement le même : toujours accrocheur, fidèle à lui-même, cocktail de fun et d’énergie (2).

Évidemment, l’intégralité de cette compile ne confine pas au génie pur. Certains morceaux – plus « barrés » ou moins évidents – ont des raisons de ne pas figurer sur album. De même, mise à part la terrible version de "Murder The Government", les quelques remix et versions alternatives des titres que l’on connaissait déjà n’apportent pas grand-chose ("Eat The Meek" par exemple). Mais là où beaucoup de groupes ne se seraient pas privés, NOFX ne remplit pas, éjecte ce qui ne lui convient pas et se fout bien de ce que vous en pensez.

Dans le cadre de cette compile, ce méli mélo est plus qu’acceptable. On accepte donc de passer du « coq à l’âne » parce qu’on ne s’ennuie pas et parce que la qualité est plus ou moins toujours au rendez-vous. En prêtant plus attention, le groupe peut ensuite se révéler, nous livrer une vision de lui-même à la fois réconfortante et touchante, brouillonne mais attachante. Vu l’épaisseur de la chose, il vous faudra de la patience, beaucoup d’attention pour pouvoir en dégager toutes les subtilités comme ce BSA que j’évoquais plus haut et que je vous demande de carafer un peu au lieu de faire cul sec comme un rustre (oui le champagne, ça se carafe aussi).

Car quand je vous parle de « qualité », ce n’est pas un « abus de langage ». Il serait fastidieux de passer en revue toute la compile – tant pour vous que pour moi – aussi me contenterais-je, en guise de conclusion de vous lister la quinzaine de morceaux qui valent le détour et devraient tel un fil d’Ariane vous permettre de vous repérer plus rapidement dans ce dédale Punk turbulent :

All Of Me
Drugs Are Good
Electricity
The Plan
See Her Pee
Vincent
Pods And Gods
Fun Things To Fuck
Juice Head
New Happy Birthday Song?
Fuck The Kids
Can't Get The Stink Out
Go To Work Wasted
Whoa On The Whoas
Murder The Government
Always Hate Hippies


Je sais bien que vous n’en avez rien à foutre de NOFX. Je sais bien que vous avez des tas de groupes de Metal (de merde) à écouter, des dizaines de machins à télécharger et à écouter en faisant autre chose. Mais je continue, on sait jamais. Parce que si – par hasard – par ce petit papier j’arrivais à convaincre un seul lecteur de la qualité de NOFX alors on pourra dire que j’aurais pas totalement pissé dans la mer (avec le vent contre).


Note : 4/5 (pas moins, pas plus)

(1) Grand Prix de la « meilleure transition 2011 » décerné par le Jury des Admins de NIME.
(2) A l’heure des fillers, des albums « ras la gueule », décousus, hétérogènes… NOFX est juste impeccable. Je connais personnellement pas mal de nos groupes qui devraient en prendre de la graine.

A lire aussi en HARDCORE par CANARD WC :


NOFX
White Trash, Two Heebs And A Bean (1992)
Vous allez écouter NOFX à la fin oui ou merde ?




HELMET
Aftertaste (1997)
La magnifique histoire d'un presque.


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Fat Mike (chant, basse)
- El Hefe (guitare)
- Eric Melvin (guitare)
- Erik Sandin (batterie)


1. #disc One - Counting Sheep#
2. Pimps And Hookers
3. All Of Me
4. We Threw Gasoline On The Fire...
5. Drugs Are Good
6. Lower
7. Forming
8. Electricity
9. Lazy
10. The Plan
11. Timmy The Turtle
12. Punk Song
13. See Her Pee
14. Zyclone B Bathhouse
15. Last Caress
16. Bath Of Least Resistance
17. We Ain't Shit
18. San Francisco Fat
19. Vincent
20. Pump Up The Valium
21. Pods And Gods
22. Eat The Meek (dub Mix)
23. #disc Two - Catching Zzz's#
24. Fun Things To Fuck
25. Juice Head
26. Three On Speed
27. New Happy Birthday Song?
28. Talking 'bout Yo Mama
29. Party Enema
30. Can't Get The Stink Out
31. Go To Work Wasted
32. Fuck The Kids
33. Whoa On The Whoas
34. Puke On Cops
35. I Gotta Pee
36. Totally Fucked
37. Fuck The Kids
38. Fuck The Kids Ii
39. I'm Telling Tim
40. Reagan Sucks
41. Posuer
42. My Name's Bud
43. Two On Glue
44. Please Stop Fucking My Mom
45. Murder The Government
46. Stranger The Fishin'
47. Eric Melvin Vs. Pcp
48. Always Hate Hippies



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod