Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (5)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Vulcain, Gun Barrel, American Dog, Sweet
- Membre : Fastway, King Diamond
- Style + Membre : Saxon
 

 Site Officiel Du Groupe (1586)
 Myspace Des Head Cat (882)
 Site MotÖrhead France (1676)
 Myspace Du Groupe (880)
 Myspace De Lemmy (840)

MOTÖRHEAD - We Are Motorhead (2000)
Par ZIONLEEMASTERSEB le 12 Avril 2009          Consultée 13591 fois

MOTÖRHEAD, le groupe que l’on ne présente plus pose en bac son nouvel opus de l’an 2000, nommé sobrement « We Are Motörhead ». Nous pourrions légitimement se demander avec un nom pareil si le groupe ne s’est pas laissé tenter par la facilité lui qui a souvent été taxé d’immobilisme musical. Pourtant cette production amorce quelques changements, comme le visage rasé de prés de Lemmy. Pas sa tignasse épaisse et grasse rassurons nous mais bien ses célèbres moustaches. Sa petite calvitie sera détectable qu’à partir de 2005 sur le DVD « Stage Fright », tout comme son dentier amovible !!! Inexorablement le temps étend son emprise et Lemmy n’en est pas exempt.

« We Are Motörhead » fait suite à « Snake Bite Love (1998) ». Durant les sessions d’enregistrement de cet album, Lemmy avait délégué à Phil et Mikkey la supervisation des arrangements. D’où un résultat parfois surprenant dans les agencements et les breaks. L’originalité de ce dernier vient justement de ces bidouillages surréalistes. Qu’en allait-il donc être de nouveau disque produit par Bob Kulick (ingé son de W.A.S.P et Lou REED et frère du Bruce KULICK, guitariste du GRAND FUNK RAILROAD et de KISS), Bruce BOUILLET(Paul GILBERT, THE SCREAM), Duane BARON (OZZY/" No More Tears") et MOTÖRHEAD ? Depuis « Bastards (1993) », Seul Howard BENSON triturait les potards en studio, excepté sur « Overnight Sensation (1996) » ou in partageait son fauteuil avec Duane BARON.

Certainement trop habitué à la façon de bosser de BENSON, le résultat surprend, tout est propre et bien en place, trop en place même pour un disque de MOTÖRHEAD. Le trio n’est pas défiguré, la basse de Lemmy ronfle, les fûts de Mikkey toujours aussi aiguisés et les solos de Phil parfois surprenant (« Slow Dance »). L’album défile sur un rythme effréné commençant par un « See Me Burning » en bonne et due forme, certains diraient convenu !! Idem pour « Stay Out The Jail » pourtant soutenu et jouissif, prenant toute sa valeur dans le cadre du live.

Nous ne rappellerons jamais assez qu’historiquement, MOTÖRHEAD fût un des rares groupes à fédérer les rockeux et les punkeux dans les 80’s. Seulement le choix de la reprise des SEX PISTOLS « God Save The Queen » n’est pas enchanteresse. La cover est fidèle et l’exercice de style plutôt raté. Les fautes de goûts s’enchaînent avec les chorus sur la voix de notre chanteur durant « Out To Lunch ».
« Wake The Dead », ne boudons pas notre plaisir se trouve réussie. Lemmy commence par un "Spoken word" menaçant et le morceau s’articule sur des accélérations et décélérations de rythme bien trouvé. Par contre, toujours cet horrible effet sur la voix au détour de quelques paroles. On n’en remercie pas son instigateur. Heureusement qu’ils étaient nombreux en studio et qu’ils peuvent se rejeter la faute.

La ballade n’a pas toujours été chez MOTÖRHEAD un passage obligé contrairement à certains autres de ses petits camarades, « One More Fucking Time », perle du genre fait monter la tension jusqu’au solo de Phil qui fermera le titre au bout de 6’45. Pause salutaire puisqu’elle permet au groupe de redémarrer sur les chapeaux de roue avec « Stagefright/Crash & Burn » que n’aurait pas renié le MOTÖRHEAD 70’s. Faisons l’impasse sur le très moyen « (Wearing Your) Heart On Your Sleeve » pour en arriver au title track. Titre sans temps mort qui relève le niveau en fin d’album. Lemmy a 200% raison quand il grogne « We are Motörhead-Born to kick your ass », seul bémol, ce n’est pas sur cette galette que ce leitmotiv s’applique.

Quand l’envie de vouloir me replonger dans la discographie du groupe se fait sentir, et cela arrive souvent, jamais je ne choisis ce disque. Pas qu’il soit mauvais, non, seulement moins bon que les autres. L’illustration de Joe PETAGNO est aussi moins inspirée, à l’image de cette faible production.

Note : 2,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par ZIONLEEMASTERSEB :


Joe PERRY
Have Guitar Will Travel (2010)
Anonyme dans nos contrées!!!!




TURBONEGRO
Retox (2007)
Le doigt dans le culte.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par DAVID, JULIEN




 
   ZIONLEEMASTERSEB

 
   DAVID
   HAWKMOON

 
   (3 chroniques)



- Lemmy Kilmister (chant,basse)
- Phil Campbell (guitare)
- Mikkey Dee (batterie)


1. See Me Burning
2. Slow Dance
3. Stay Out Of Jail
4. God Save The Queen (reprise Sex Pistols)
5. Out To Lunch
6. Wake The Dead
7. One More Fucking Time
8. Stagefright/crash & Burn
9. (wearing Your) Heart On Your Sleeve
10. We Are Motörhead



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod