Recherche avancée       Liste groupes



      
COVERS  |  COMPILATION

Commentaires (5)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Vulcain, Gun Barrel, American Dog, Sweet
- Membre : Fastway, King Diamond
- Style + Membre : Saxon
 

 Site Officiel Du Groupe (1586)
 Myspace Des Head Cat (882)
 Site MotÖrhead France (1676)
 Myspace Du Groupe (880)
 Myspace De Lemmy (840)

MOTÖRHEAD - Under Cöver (2017)
Par JEFF KANJI le 3 Octobre 2017          Consultée 2022 fois

Je ne suis pas un grand spécialiste de MOTÖRHEAD comme peut l'être Chapouk, néanmoins, ce "Under Cöver" me donne l'occasion d'exprimer toute la considération que j'ai pour MOTÖRHEAD et ce qu'il a accompli en quarante années de carrière.

" La mort est inévitable, n'est-ce pas ? Vous en prenez davantage conscience lorsque vous avez mon âge. Mais ça ne m'inquiète pas. Si je meurs demain, je n'aurais pas à me plaindre. J'ai bien vécu"

Voir Lemmy pousser ses derniers râles en concert lors du Hellfest 2015 était d'une tristesse absolue ; la légende, stetson vissé sur la tête, Rayban dissimulant des traits émaciés, pouvait presque se cacher derrière sa basse tant sa santé déclinait, n'arrivant que difficilement à faire grogner un "Overkill". Une prestation pathétique où l'on sentait de la part du public à la fois une curiosité un peu malsaine, indépendante de la foi qu'on pouvait avoir dans le parcours ultra respectable de Snaggletooth, et une forme d'au-revoir mélancolique de la part de fidèles auxquels le power-trio a tellement donné depuis ses débuts.

"La religion, c'est stupide. Une vierge qui tombe enceinte d'un fantôme ? Franchement qui s'en sortirait avec un bobard pareil devant le juge lors d'un divorce ?"

Sa religion à Lemmy, c'était le Rock'N'Roll. Lui l'admirateur des BEATLES, le fan des STONES puis de pas mal de ses contemporains ou poulains (METALLICA en tête de liste, donc la reprise de "Whiplash" sonne tellement naturelle qu'elle semble avoir été écrite par le trio), il ne vivait que pour le Rock'N'Roll. Son "We are Motörhead and we play Rock'N'Roll" puisse lui survivre pour un temps indéfini, comme les devil horns de Ronnie Dio (auquel il est rendu hommage via un "Starstruck" où Biff Byford partage le chant avec Lemmy).

"Je ne connais aucun couple marié qui soit heureux, même pas mes parents. Un magazine en Angleterre a écrit que j'avais baisé 2000 femmes dans ma vie et c'est faux. J'en ai baisé 1000. Quand on y pense, ce n'est pas si déraisonnable."

Ils en ont botté des culs ces trois-là aussi. Et le groupe a fait face à de nombreux divorces, remariages et séparations définitives, si bien que Philthy Animal Taylor et Würzel, qui ont précédé Lemmy dans la tombe, ont manqué à tous les fans de MOTÖRHEAD. Cela n'a jamais empêché le Bomber d'enchaîner les albums et les tournées, et si la nostalgie a encore des effets sur les vieux de la vieille qui ressasseront toujours l'époque glorieuse de Philthy Animal Taylor et Fast Eddie Clarke, il ne faudrait pas oublier que MOTÖRHEAD tenait depuis plus de vingt ans un line-up d'une stabilité exemplaire. C'est pourquoi, si une anthologie des reprises enregistrées verra peut-être le jour, "Under Cöver" affiche une cohérence en ne compilant que celles de la période 1992-2015, soit l'ère Campbell-Kilmister-Dee.

"Les gens ont oublié que le sexe, c'était fun. C'est tellement sérieux de nos jours à cause du SIDA. Mais on peut se choper une blennorragie en se faisant tailler une pipe. Et alors ? C'est un risque à prendre. Si vous regardez sans cesse par-dessus votre épaule, ça ruine tout le plaisir."

MOTÖRHEAD ne se posait jamais la question de la pertinence de telle ou telle reprise et suivait ses envies. Un album de reprises était dans les tuyaux depuis un sacré moment, et chacun des membres du trio aurait du en sélectionner trois ou quatre, avant essais plus ou moins infructueux, Phil Campbell avouant avoir projeté choisir par exemple un "Livin' On A Prayer" juste pour voir comment Lemmy parviendrait à s'en sortir sur le dernier refrain. Le temps en ayant décidé autrement, le guitariste a compilé le meilleur de ce qu'il avait d'existant, enregistré depuis 1992, soit depuis l'arrivée de Mikkey Dee. Cela concerne seulement deux titres, mais c'est l'occasion de réentendre un MOTÖRHEAD à deux guitares, le temps du "Hellraiser" écrit par Lemmy pour son pote de défonce Ozzy, et le "Cat Scratch Fever" du Nuge.

"Je ne comprends pas les gens qui croient qu'en ignorant une chose, elle va disparaître. C'est complètement faux. Si on l'ignore, elle devient de plus en plus forte. L'Europe a ignoré Hitler pendant 20 ans. Et du coup, il a massacré un quart de la population mondiale !".

"Under Cöver" est aussi un bon moyen de rappeler que beaucoup de metalleux se font abuser par le son, massif, intimement lié à la Rickenbaker saturée par un ampli guitare Marshall à lampes. MOTÖRHEAD a toujours cultivé (plus ou moins selon les époques) cette attirance conjointe pour le Rock'N'Roll des origines, le Heavy Metal et le Punk, et "Under Cöver" le révèle une nouvelle fois, avec ses reprises des RAMONES et des SEX PISTOLS, qui côtoient METALLICA et TWISTED SISTER, alors que les ROLLING STONES bénéficient d'un traitement de faveur. Le plus surprenant reste néanmoins cette inattendue reprise du "Heroes" de BOWIE où le trio se réapproprie sans problème un classique indémodable. Un des deux inédits de cette compilation, enregistré lors des sessions de "Bad Magic" en compagnie de "Sympathy For The Devil". Lemmy était un homme cultivé et absolument respectueux de l'Histoire ; l'hommage rendu à travers chacun de ces titres se ressent dans son interprétation, et je dois dire que "Heroes" fait figure pour moi de tête de proue de "Under Cöver", au-delà de son statut d'inédit.

"En vieillissant, on réalise que la plupart des gens ne sont pas dignes de confiance. C'est triste, mais c'est vrai. Pour moi, un véritable ami est quelqu'un qui vous cacherait si vous veniez de commettre un meurtre. Combien de gens comme ça connaissez-vous ?"

Depuis la mort de Lemmy on pouvait légitiment craindre une surexploitation de la légende, ce que la sortie du Live "Clean Your Cloth" a pu corroborer. Peut-être en parlerons-nous ici un jour dans nos colonnes, mais cela fait une bien piètre épitaphe quand on connaît la capacité qu'avait MOTÖRHEAD à décoller le papier et faire sauter le plafond ne serait-ce que quatre ou cinq ans plus tôt. "Under Cöver" m'a envoyé les mêmes signaux négatifs au départ mais je dois avouer qu'au final je comprends la démarche de Phil Campbell, qui documente chacun des morceaux d'anecdotes dans le livret et qui assoit aussi l'idée que MOTÖRHEAD ce sera pour la postérité lui, Lemmy et Mikkey. De son côté Mikkey trace sa route (avec SCORPIONS) et assène avec autorité que MOTÖRHEAD c'est fini. Le business est le business, mais ce témoignage de la considération de ces musiciens pour leurs contemporains et leurs idoles de jeunesse est attendrissante et leur ressemble tellement néanmoins.

"Personnellement, je ne mange jamais de légumes : c’est trop sain pour moi"

Lemmy voulait mourir sur scène et y a manqué plusieurs fois ; déjà lors du Wacken 2013, où une crise lui a fait quitter la scène au bout de quelques morceaux, j'étais présent, et si la prestation de l'année suivante a satisfait tout le monde, on a vu Lemmy pour la première fois transiger sur sa diète, San Pellegrino à la main, remplaçant la bière, qui elle-même avait détrôné le Jack Daniel's. Je préfère me rappeler de la bonne humeur, de l'envie jusqu'aux derniers instants et de la sincérité chevillés au corps et à l'âme de MOTÖRHEAD, et "Under Cöver" m'y aide. Merci de m'avoir écouté.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


X JAPAN
Jade (2011)
Tes cicatrices sont belles comme le jade...




LONEWOLF
Cult Of Steel (2014)
Les maudits du 24 octobre – part II


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   DARK SCHNEIDER

 
   (2 chroniques)



- Lemmy Kilmister (basse, chant)
- Phil Campbell (guitar, chant)
- Mikkey Dee (batterie)


1. Breaking The Law
2. God Save The Queen
3. Heroes
4. Starstruck
5. Cat Scratch Fever
6. Jumpin' Jack Flash
7. Sympathy For Devil
8. Hellraiser
9. Rockaway Beach
10. Shoot 'em Down
11. Whiplash



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod