Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Vulcain, Gun Barrel, American Dog, Sweet
- Membre : Fastway, King Diamond
- Style + Membre : Saxon
 

 Site Officiel Du Groupe (1564)
 Myspace Des Head Cat (861)
 Site MotÖrhead France (1648)
 Myspace Du Groupe (849)
 Myspace De Lemmy (821)

MOTÖRHEAD - The Wörld Is Ours Vol. 1 - Everywhere Further Than Everyplac (2011)
Par ZIONLEEMASTERSEB le 6 Février 2012          Consultée 6595 fois

Passé le réflexe "Quoi ?!!! Encore un live de MOTÖRHEAD !!!!", il a bien fallu attaquer le morceau en essayant de conserver un sens critique le plus neutre possible. Tout ayant déjà été dit ou presque au sujet du groupe anglais. De plus, au niveau du témoignage live, le fan n’a que l’embarras du choix, tellement leur discographie en est émaillée. Que ce soit sur support audio ou vidéo. Ainsi donc, "The Wörld Is Ours - Vol 1 - Everything Further Than Everyplace Else” joue la carte du produit complet et propose un coffret double cd et dvd. Auparavant, le seul album live à connaître une édition en double support fût en 2001 le "25 & Alive - Boneshaker" au son, il faut bien l’avouer parfois approximatif, voire pourri…

Pour son premier live distribué par EMI Records, MOTÖRHEAD met les petits plats dans les grands et offre une box gavée à l’extrême. La part du lion revenant au concert donné au Teatro Caupolican de Santiago du Chili en avril 2011 et enregistré dans son intégralité. Il convient donc de traiter les extraits des concerts de New-York et de Manchester comme des bonus de choix. Puisque pour la quasi-totalité des titres choisis, ils font redondance avec la tracklisting du concert chilien. A l’exception de "Be My Baby" extraite du répertoire de "Kiss Of Death" (2006), véritable rareté en live. Outre en effet, des titres issus de leur dernière production en date "The World Is Yours" (2010) avec "I Know How To Die" et "Get Back In Line". Pour le reste, les grands classiques du groupe sont très bien représentés. Même si l’on constate l’absence de titres provenant de leur "Another Perfect Day" (1983) conspué lors de sa sortie et revenu en odeur de sainteté dans la set-list du groupe lors de ses derniers passages en France. Pour pinailler, soulignons encore l’absence d’"Orgasmatron" que le groupe sort du placard régulièrement mais qui cette fois est passé à la trappe. Néanmoins, la riche discographie du groupe fait une équitable balance entre les (très) vieux morceaux et les plus récentes productions des flibustiers.

Concernant l’aspect vidéo, les responsables en sont Scot McFadyen et Sam Dunn, les réalisateurs ayant œuvré sur le documentaire "Flight 666" d’IRON MAIDEN. Ceci dit, nous comprenons mieux le choix d’un Pays d’Amérique du Sud comme cadre pour la prestation du groupe. En effet, depuis ce fameux documentaire sur MAIDEN, il est courant d’entendre, à juste titre que le public d’Amérique du Sud est le meilleur du Monde !!! Sans se prétendre pour autant sociologue, il est clair qu' hormis le Brésil, peu de groupes étaient venus honorer leur public dans cette partie du globe. Ceux qui désormais tentent l’expérience reviennent aussi comblés que le public est déchainé…. A l’image, vous découvrirez, l’important déploiement policier déjà constaté sur le doc des susnommés MAIDEN. Dans la forme, le concert est filmé en noir et blanc, ce parti pris pourra en rebuter certain mais les bonus, en grand nombre remettent le groupe en couleur avec de la lumière. Nous profitons donc d’extraits de concerts de leurs récentes tournées à New York et à Manchester accompagnés d’interviews aux mêmes dates.
Outre celle de Lemmy pour la date de Manchester qui essaie de lui tirer les vers du nez concernant sa nostalgie de l’Angleterre (arf !!), nous n’apprendrons rien de sensationnel sur le groupe. Raison pour laquelle, le bassiste est réticent à se confier aux journalistes, argumentant qu’il répond depuis quarante ans aux sempiternelles mêmes questions. Lemmy avouant que l’idée de ce "The Wörld Is Ours Vol I" étant à l’initiative de son management et que le groupe leur a laissé les coudées franches concernant le résultat. Comme le nom du coffret l’indique, une suite est prévue. Pouvant se limiter à une paire ou se décliner à l’infini…. Le risque étant de pousser les fans à l’overdose.

En somme, rien de mauvais. L’approche artistique cherche un angle original alors que le groupe reste indécrottablement Rock n’Roll et presque hermétique aux changements. C’est aussi pour ça qu’on l’aime… ou qu'on le déteste. Au final, les "die hard" préféreront toujours "No Sleep Til Hammersmith" (1981), apogée commerciale du groupe restituant sauvagement l’époque bénie où MOTÖRHEAD a pondu la majorité des classiques qui font encore mouche aujourd’hui. Pour le reste, l’icône, quoique vieillissante a encore de beaux restes. Encore une fois, on relance le débat.

Note : 3,5/5.

A lire aussi en HARD ROCK par ZIONLEEMASTERSEB :


CLUTCH
Live In Flint, Michigan (2004)
Bon album, objet culte.




Melissa AUF DER MAUR
Auf Der Maur (2004)
Accroche pauvre : AUF DER MAUR aux vaches!!!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   ZIONLEEMASTERSEB

 
  N/A



Non disponible


1. We Are Motörhead
2. Stay Clean
3. Get Back In Line
4. Metropolis
5. Over The Top
6. One Night Stand
7. Rock Out
8. The Thousand Names Of God
9. I Got Mine
10. I Know How To Die
11. The Chase Is Better Than The Catch
12. In The Name Of Tragedy
13. Just 'cos You Got The Power
14. Going To Brazil
15. Killed By Death
16. Ace Of Spades
17. Overkill
18. Rock Out
19. The Thousand Names Of God
20. Killed By Death
21. We Are Motörhead
22. Stay Clean
23. Be My Baby
24. Get Back In Line
25. I Know How To Die
26. Born To Raise Hell



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod