Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (1 / 2)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Vulcain, Gun Barrel, American Dog, Sweet
- Membre : Fastway, King Diamond
- Style + Membre : Saxon
 

 Site Officiel Du Groupe (1586)
 Myspace Des Head Cat (882)
 Site MotÖrhead France (1676)
 Myspace Du Groupe (880)
 Myspace De Lemmy (840)

MOTÖRHEAD - Sacrifice (1995)
Par JULIEN le 30 Octobre 2003          Consultée 13314 fois

L'arrivée en 1993 de Mikkey Dee et de sa chevelure de rêve fou enflammé, tout droit sortie des affres du Glam, produisit sur nos anglais un effet inversement proportionnel à l'angoisse générée par ce look saugrenu dans le cadre de MOTORHEAD : non seulement le groupe n'adoucit pas sa sauce (on se souvient de l'inquiétante propension du combo à flirter avec le commercial sur "March Or Die", album précédant l'intronisation de Dee), mais la corsa au contraire d'une bonne brassée de piments ! Pour sûr, l'Ex-KING DIAMOND n'est pas un rigolo des fûts, mais un cogneur carré et d'une puissance phénoménale ! C'est d'ailleurs lui qui fait s'ébranler la locomotive MOTORHEAD, via le terrible morceau titre et son intro de Batterie en forme de Happening détruisant d'office toutes les réticences ! Putain de morceau, rapide et percutant !

A peine le temps de reprendre sa respiration, coupée par ce coup de poing sauvage dans le bide, que le groupe nous balance un très concis et hyper efficace "Sex & Death", sorte de brûlot Punk Metal à beugler en sautant comme un fou contre les murs de sa chambre (ou contre la porte du voisin, c'est au choix). Jusque là, tout va bien, même si on sent que le groupe n'a pas lâché la vitesse Metal enclenché sur l'excellent "Bastards", et qui laissait derrière lui une bonne partie de l'esprit Hard-Rock typique des réalisations cultes de la tête à moteur (à savoir "Overkill", "Bomber" "Ace Of Spades", et le mythique live "No Sleep Til Hammersmith", parus fin 70's - début 80's).

C'est le troisième titre, le lourdingue "Over Your Shoulder", qui se charge de préciser le débat : Son crade, groove évident s'appuyant sur des guitares étonnamment lourdes, épaisses et déchargées d'aspirations mélodiques, chant un poil étouffée de Lemmy qui semble à court d'air par instants, batterie explosive et carrée, solos à grands coups d'effets et de wouah-wouah... MOTORHEAD ne s'adonne plus à ce Hard-Rock bruyant et quasi incontrôlable, truffé de solos à fleur d'épiderme électrisé, mais pratique désormais une sorte de Metal assez âcre (les lents et étouffants "War For War", "Make'Em Blind", plutôt proches, finalement, du Stoner) aux relents Hard (le bien plaisant "Dog-Face Boy", un très bon "Don't Waste Your Time" et ses piano et saxophones discrets), qui écrase plus qu'il n'affole les guiboles !

C'est une certitude, la nouvelle orientation de MOTORHEAD ne plaira pas à tous, ni ce "Sacrifice" d'ailleurs, franchement étonnant, homogène et pas si évident d'accès, mais plutôt bien foutu. La bande à Lemmy fait du bon boulot, Mikkey Dee s'avère l'homme marquant de cette galette, avec sa frappe précise, subtilement (sic) technique, d'un groove incontestable : c'est véritablement lui qui permet à "Sacrifice" de s'arracher au bourbier dans lequel pouvait bien le projeter ce choix d'un Hard salement métallique et rebondi, d'une opacité assez déconcertante, noyant les riffs les plus accrocheurs ("In Another Time", "All Gone To Hell") sous une fumée compacte et dense recrachée par les cheminées de l'association Basse tellurique - Guitare baveuses - Voix éraillée. Dans ce contexte, le mélodique "Out Of The Sun" et son refrain presque séduisant (si si!) apparaît quasiment décalé !

"Sacrifice" n'est pas un mauvais disque, il passe même plutôt bien l'épreuve du temps et semble même audacieux si l'on s'en tient au passé du Combo de Kilmister. Reste à savoir si les fans les plus exigeants auront été à même de digérer cette musique moissonnant un passé glorieux de Hard méga-excitant pour se tailler une tenue beaucoup moins libre en solos fous et rythmiques aux frontières du dérapage, qui faisaient tout le charme de MOTORHEAD en sa période dorée : "Sacrifice" est un disque dur, peu mélodique et sans pitié, très gras et sale, parfois irrespirable, et qui me semble un peu surestimé. Mais les MOTOR-fans y trouveront leur compte, ainsi qu'un lot de véritables tueries ("Sex & Death", "Don't Waste Your Time", "Sacrifice", "All Gone To Hell") et une pochette magnifique, encore une fois signée Petagno.

A lire aussi en HEAVY METAL par JULIEN :


STORMWITCH
Walpurgis Night (1984)
Heavy metal




VIRGIN STEELE
The Marriage Of Heaven And Hell Part 2 (1995)
A la hauteur du 1er volet : du grand heavy épique


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
   MULKONTHEBEACH

 
   (2 chroniques)



- Lemmy Kilmister (chant, basse)
- Phil Campbell (guitare)
- Wurzel (guitare)
- Mikkey Dee (batterie)


1. Sacrifice
2. Sex & Death
3. Over Your Shoulder
4. War For War
5. Order/fade To Black
6. Dog-face Boy
7. All Gone To Hell
8. Make'em Blind
9. Don't Waste Your Time
10. In Another Time
11. Out Of The Sun



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod