Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1978 Kingdom Of Madness
1979 Ii
1982 Chase The Dragon
1983 The Eleventh Hour
1985 On A Storytellers Nig...
1986 Vigilante
1988 Wings Of Heaven
1990 Goodnight L.a.
1991 The Spirit
1992 Sleepwalking
1994 Rock Art
1996 The Last Dance
2002 Breath Of Life
2004 Brand New Morning
2007 Alice And The Broken ...
2008 Wings Of Heaven Live
2009 Into The Valley Of Th...
2011 The Visitation
  Evolution
2012 On The 13th Day
2014 Escape From The Shado...
  On Christmas Day
2015 Escape From The Shadow G...
2016 Sacred Blood Divine L...
2017 The Valley Of Tears
 

- Style : Royal Hunt, Queen, Ten
- Membre : Tobias Sammet's Avantasia , Iommi, Oliver Wakeman And Clive Nolan, Snakecharmer, Bob Catley
- Style + Membre : Once And Future King, Thunder
 

 Site Officiel (289)
 Chaîne Youtube (220)
 Myspace (268)

MAGNUM - Ii (1979)
Par JULIEN le 22 Juin 2006          Consultée 4533 fois

Sa pochette d’une sobriété boudeuse reste le plus grand ennemi de ce deuxième essai des anglais de MAGNUM. Après un premier album assez remarquable, épicé d’un certain foisonnement Queenesque et baroque, MAGNUM alimente donc, visuellement, une crainte : celle de voir le groupe se déliter à toute vitesse. Une inquiétude qui s’avère vite infondée, tant les cinq minutes versatiles d’un "Great Adventure" ouvrant l’album se chargent, intitulé des plus pertinents à l’appui, de nous introduire à trente cinq autres minutes d’un cru tout aussi méritant.

Ceux qui ont aimé « Kingdom Of Madness » ne seront pas dépaysés : MAGNUM reste MAGNUM, c’est-à-dire une sorte de QUEEN à l’exubérance comme domestiquée, non pas réfrénée. Ce n’est pas que MAGNUM semble se retenir. Il ne soubresaute tout simplement pas sous les impulsions extravagantes d’un encéphale aussi aventureux que celui de la grande reine. Moult breaks agitent néanmoins les sourcils, et si la surprise reste une invitée plus volage, elle répond toujours présente tout au long de ce « II », n’ayant guère de mal à se déployer pour mieux se nicher dans des compositions dégageant plus d’assurance. Dix morceaux de grande qualité, dont je retiendrai tout particulièrement le remuant "Changes", le très beau "If I Could Live Forever", le sublime et cossu "Reborn", un "Firebird" aussi flamboyant que son intitulé, et les volutes jazzy classieuses de "All Of My Life". Et contrairement au premier album, aucun titre ne suscite vraiment chez moi la critique.

Notons tout d’abord que certains emprunts un peu trop visibles à QUEEN ont été interceptés par la conscience des musiciens, à commencer par ces choeurs théâtraux qui suscitaient la gêne à force de similitude. Remarquons également que le groupe a ici quelque peu délaissé le côté imprévisible qui émaillait « Kingdom Of Madness ». MAGNUM proposait ainsi une musique plus resserrée et homogène. Et le charme éclectique qu’il concédait avec « II », il le récupérait au fil de compositions se dépatouillant avec un sens de l’accroche maximisé par une production moins artisanale, servant une musique délestée d’un soupçon de folie mais réalisant un bénéfice de couleurs, certaines tout simplement magnifiques. Et l’on pouvait à nouveau penser à KANSAS, pour cette habileté notable dans la confection d’un Rock progressif à la fois subtilement complexe et détaillé, tout en laissant aisément approcher l’auditeur peu affable face à la complexité rebutante de certaines formations du genre.

MAGNUM se distingue d’ailleurs par un sens mélodique très affiné, et la richesse du travail mené par le groupe (tout spécialement au niveau des claviers divers et variés) fertilise l’imagination d’images vagabondes, où la rêverie se fait le monarque d’un univers assez doux. Un monde passionnant, dont j’aime à arpenter les sentiers exubérants tout en regrettant parfois qu’un peu plus de vivacité ne vienne pas en agiter les tréfonds. Mais la promenade offerte par ce deuxième opus excellent - et que je préfère à son prédécesseur - ne s’embarrasse pas longtemps de cette réserve. Les occasions de s’abandonner aux délices d’un instant de félicité musicale sont à saisir, et MAGNUM pourrait bien séduire les amateurs de Metal Prog lassés par les cascades de notes frénétiques, mais aussi les tout fous de Heavy ressentant le besoin d’une petite pause en des lieux où l’émotion, la finesse instrumentale, l’étincelle créative et une pointe énergique Rock rassemblent leurs attributs. Comme cet asile édifié par un groupe attachant.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF :


Neal MORSE
Testimony (2003)
L'ancien chanteur de spock's beard a vu dieu !!!




TRANSATLANTIC
Bridge Across Forever (2001)
All star prog


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Anthony Clarkin (guitare, chant)
- Bob Catley (chant)
- Colin Walter (basse, chant)
- Richard Bailey (claviers, flûte)
- Kex Gorin (batterie)


1. Great Adventure
2. Changes
3. The Battle
4. If I Could Live Forever
5. Reborn
6. So Cold The Night
7. Foolish Heart
8. Stayin' Alive
9. Firebird
10. All Of My Life



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod