Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK FM  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1978 Kingdom Of Madness
1979 Ii
1982 Chase The Dragon
1983 The Eleventh Hour
1985 On A Storytellers Nig...
1986 Vigilante
1988 Wings Of Heaven
1990 Goodnight L.a.
1991 The Spirit
1992 Sleepwalking
1994 Rock Art
1996 The Last Dance
2002 Breath Of Life
2004 Brand New Morning
2007 Alice And The Broken ...
2008 Wings Of Heaven Live
2009 Into The Valley Of Th...
2011 The Visitation
  Evolution
2012 On The 13th Day
2014 Escape From The Shado...
  On Christmas Day
2015 Escape From The Shadow G...
2016 Sacred Blood Divine L...
2017 The Valley Of Tears
2018 Lost On The Road To E...
2020 The Serpent Rings
 

- Style : Uriah Heep, Queen, The Night Flight Orchestra , Ten, Royal Hunt
- Membre : Tobias Sammet's Avantasia, Iommi, Oliver Wakeman And Clive Nolan, Snakecharmer, Bob Catley
- Style + Membre : Thunder, Once And Future King
 

 Site Officiel (539)
 Chaîne Youtube (407)
 Myspace (424)

MAGNUM - Into The Valley Of The Moonking (2009)
Par JEFF KANJI le 18 Février 2020          Consultée 558 fois

C'est un retour en fanfare que nous a offert le quintette britannique. Montant lentement en puissance depuis sa reformation, il a fini par décocher un nouveau chef d'œuvre en 2007 avec le rutilant "Princess Alice And The Broken Arrow". Vient le moment de lui succéder, et même si le niveau d'exigence de Tony Clarkin permettra à MAGNUM d'opérer un quasi-sans-faute sur sa deuxième carrière, "Into The Valley Of The Moonking" ne se hisse pas au niveau de son prédécesseur. Il a un autre inconvénient a posteriori, c'est que "The Visitation" lui succède, avec une ambition retrouvée pour l'exploration, un état d'esprit "progressif" qu'on ne retrouvait pas sur ses précédentes réalisations.

En effet, pour moi qui aie beaucoup écouté le premier album de 1978 et surtout les albums sortis depuis 2007, je suis habitué au MAGNUM qui mélange habilement Prog, Hard FM et Rock. Mais pendant une assez longue partie de sa carrière, la formation anglaise s'est distinguée avec un Rock (Hard) mélodique raffiné mais assez direct que l'on retrouve sur ce quinzième album. Ajoutez à cela une tournée qui célébrait les vingt ans de "Wings Of Heaven" et la sortie attenante d'un Live, on peut parfaitement comprendre le genre de vibe qui traverse "Into The Valley Of The Moonking".

Les chansons écrites par le groupe sont directes (le très accrocheur "Take Me To The Edge" est un véritable tube), portées par une guitare très présente (Mark Stanway est ici en retrait, si ce n'est sur des morceaux qui ont plus de temps et d'espace pour développer leurs ambiances - "Cry To Yourself" - quoique ce ne soit pas une règle absolue, en témoigne "The Moon King" qui repose essentiellement sur les variations amenées par le jeu de Tony Clarkin), et par un Bob Catley toujours convaincant quoique peut-être pas aussi conteur qu'il sait l'être, et qui peut en venir à se répéter dans ses lignes de chant parfois.

Et puis il y a aussi ses quelques titres pavés de bonnes intentions mais qui ratent un peu leur objectif, notamment "No-One Knows His Name" pourtant sacrément chiadée au niveau des arrangements, mais un peu plan-plan et répétitive et ne disposant pas d'un "hook" suffisamment puissant pour maintenir l'attention, le final étant de loin la partie la plus exaltante. Il en va de même pour "Time To Cross That River". Et d'une manière générale pour une deuxième moitié d'album qui peine à garder la frite des ouvertures (toujours réussies) dont MAGNUM a le secret. À noter toutefois que le groupe décoche encore une fois une power-ballade sacrément sentie et réussie avec "A Face In The Crowd" où l'on entend bien l'influence qu'a pu avoir la musique du groupe sur un Tobias Sammet dans l'écriture de ses propres ballades, et qu'avec le plus enlevé "Feels Like Treason", MAGNUM se débrouille pour nous laisser sur une bonne impression.

En bref un album vraiment pas évident à appréhender, pas que la musique soit difficile d'accès loin de là, mais le rythme se fait étrange si bien qu'on est partagé entre la surprise à chaque réécoute car il y a de vrais bons titres là-dessus, et cette forme de lassitude que l'on ressentira aussi sur "Escape From The Shadow Garden" fait qu'on ne ressort que peu "Into The Valley Of The Moonking" de l'étagère car la carrière de MAGNUM compte tellement de bons disques qu'on lui préférera quasi tous ses successeurs.

À noter toutefois que l'édition limitée renfermant le DVD bonus est une mine d'or, présentant une interview du groupe, et plusieurs témoignages live de la période dorée du groupe, notamment ces extraits du show de Birmingham, captés sur la tournée "Sleepwalking" et ce "Endless Love" de la tournée "On A Storyteller's Night". Assurément bien davantage qu'un petit bonus.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par JEFF KANJI :


TOTO
25th Anniversary: Live In Amsterdam (2003)
L'art de faire vivre sa musique en permanence




TOTO
The Seventh One (1988)
La septième c'est la bonne


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Tony Clarkin (guitare)
- Bob Catley (chant, tambourin)
- Mark Stanway (claviers)
- Al Barrow (basse, chœurs)
- Harry James (batterie)


1. Intro
2. Cry To Yourself
3. All My Bridges
4. Take Me To The Edge
5. The Moon King
6. No-one Know His Name
7. In My Mind's Eye
8. Time To Cross That River
9. If I Ever Lose My Mind
10. A Face In The Crowd
11. Feels Like Treason
12. Blood On Your Barbed Wire Thorns



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod